Nous suivre Industrie Techno

IT, L'enquête continue

L’artillerie anti-dopage des JO de Londres

Ludovic Fery
L’artillerie anti-dopage des JO de Londres

150 techniciens se relaieront pour faire fonctionner en permanence le laboratoire.

© DR

Cet été, la course contre la montre n’aura pas lieu que sur les pistes. Pendant toute la compétition, le laboratoire accrédité par l’Agence mondiale antidopage aura à traiter plus de 6 000 échantillons de sportifs, soit jusqu’à 400 par jour.

Localisé à Harlow, à quelques dizaines de kilomètres du principal stade où se dérouleront les JO de Londres, le laboratoire de contrôle anti-dopage a coûté plusieurs millions d’euros en équipement. C’est d’ailleurs la firme pharmaceutique GSK qui le finance.

Regardez dans cette animation le circuit d’un prélèvement effectué sur un athlète :


          


Ludovic Fery

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Biotechnologies : le LISBP inaugure ses nouvelles installations à Toulouse

Biotechnologies : le LISBP inaugure ses nouvelles installations à Toulouse

Rebaptisé TBI, pour Toulouse Biotechnology Institut, le laboratoire d'ingénierie des systèmes biologiques et des[…]

08/07/2019 | InnovationLaboratoires
Un hydrogel synthétique qui réagit comme un muscle

Un hydrogel synthétique qui réagit comme un muscle

Energy Observer, IA médicale, réacteur Iter… les meilleures innovations de la semaine

Energy Observer, IA médicale, réacteur Iter… les meilleures innovations de la semaine

Le Conseil de l’innovation lance deux grands défis sur la cybersécurité et la bioproduction

Le Conseil de l’innovation lance deux grands défis sur la cybersécurité et la bioproduction

Plus d'articles