Nous suivre Industrie Techno

abonné

L’arséniure de gallium d’indium, matériau prometteur pour la miniaturisation des transistors

Muriel de Véricourt

Le plus petit transistor Mosfet réalisé en arséniure de gallium d’indium a été présenté par des chercheurs du MIT lors du Congrès International Electron Devices Meeting, qui s’achève aujourd’hui à San Francisco. D’une longueur de 22 nanomètres, il pourrait constituer une alternative prometteuse au silicium.

Pour parvenir à ce niveau de miniaturisation, les chercheurs ont opté pour un procédé dans lequel l’une des trois électrodes constitutives du transistor s’aligne automatiquement entre les deux autres, afin de ne[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Une hétérostructure semi-conductrice pour améliorer les piles à combustible en céramique

Une hétérostructure semi-conductrice pour améliorer les piles à combustible en céramique

Des chercheurs affiliés à plusieurs universités et instituts chinois ont trouvé un moyen pour diminuer la[…]

Comment McPhy veut industrialiser l’électrolyse alcaline pour produire de l'hydrogène décarboné à coût réduit

Comment McPhy veut industrialiser l’électrolyse alcaline pour produire de l'hydrogène décarboné à coût réduit

Modélisation moléculaire et code ultra rapide : Qubit pharmaceuticals met la physique quantique au service des labos pharma

Modélisation moléculaire et code ultra rapide : Qubit pharmaceuticals met la physique quantique au service des labos pharma

Pour bien commencer la semaine, la recette de Norsk e-fuel pour décarboner l’aviation

Pour bien commencer la semaine, la recette de Norsk e-fuel pour décarboner l’aviation

Plus d'articles