Nous suivre Industrie Techno

L’arrivée de la 5G ne nécessite pas de renforcer les normes d’exposition aux ondes, juge la commission internationale de référence

Kevin Poireault

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

L’arrivée de la 5G ne nécessite pas de renforcer les normes d’exposition aux ondes, juge la commission internationale de référence

Le 4 mars, la Commission internationale pour la protection contre les rayonnements non ionisants (ICNIRP) a mis-à-jour ses directives concernant les normes d’exposition aux ondes, inchangées depuis 1998. Malgré l’inquiétude croissante d’ONG et d’une partie des utilisateurs, l’arrivée des technologies 5G ne change pas la donne en la matière, selon l’organisme.

Peu après que le Conseil d’Etat a rejeté la demande de deux associations de suspendre le déploiement de la 5G pour des raisons de santé, un nouvel organisme de référence se prononce sur l’exposition aux ondes électromagnétiques. La Commission internationale pour la protection contre les rayonnements non ionisants (ICNIRP) a mis à jour, le 4 mars 2020, pour la première fois depuis 1998, ses directives en la matière, évoquant non seulement la 5G mais aussi d’autres ondes radio (Wi-Fi, Bluetooth…). Peu connue du grand public, ses conclusions servent néanmoins de bases aux recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Globalement, l’ICNIRP, qui s’appuie désormais « sur plus de vingt années d’études scientifiques supplémentaires » ne modifie pas le seuil recommandé en 1998 de 41,2 volt/mètre. Et aucun changement majeur n’est indiqué pour les fréquences déjà utilisées ni même pour les fréquences 5G jusqu’à 6 GHz.

De nouvelles restrictions au-dessus de 6 GHz

Pour les fréquences supérieures à 6 GHz, qui seront exploitées pour certaines applications de la 5G, l’ICNIRP a ajouté des restrictions pour l'exposition à l'ensemble du corps, pour les expositions brèves (moins de 6 minutes) à de petites régions du corps et la réduction de l'exposition maximale autorisée sur une petite région du corps.

Si la Commission « reconnait qu’une part de la communauté s’inquiète des effets sanitaires de la 5G », son président Eric van Rongen assure qu’elle « ne causera pas de dommages si ces directives sont respectées ». Dans son rapport, la Commission précise aussi qu’il n’y a pas suffisamment d’études pour établir un lien entre l’exposition à des ondes et le développement de cancer, d'hyperélectrosensibilité ou de problème d’infertilité.

Cette publication relance également des débats là où les normes sont plus strictes que les recommandations de l’ICNIRP. Comme à Bruxelles, où le taux limite d’exposition est 50 fois plus bas : « L’ICNIRP souligne qu’il n’y a aucune preuve que des mesures de précaution additionnelles à ces guidelines entraîneraient des effets bénéfiques pour la santé de la population », explique la fédération industrielle belge Agoria au journal L’Echo. Celle-ci « réitère donc sa demande aux régions de s’aligner sur la norme internationale recommandée, sans quoi la Belgique ne pourra pas offrir les services que promet la 5G dans des domaines tels que la mobilité, la santé, la sécurité, l’industrie, l’enseignement à distance ».
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Avec 74 satellites en orbite, OneWeb fait faillite

Avec 74 satellites en orbite, OneWeb fait faillite

N'ayant pu conclure une levée de fonds importante pour sécuriser son projet, OneWeb a annoncé le 27 mars avoir[…]

30/03/2020 | EspaceSpatial
Comment façonner les ondes électromagnétiques à l'aide de matériaux intelligents

Comment façonner les ondes électromagnétiques à l'aide de matériaux intelligents

Les 3 000 dépôts de brevets annoncés par Nokia font-ils vraiment du finlandais le numéro un de la 5G ?

Les 3 000 dépôts de brevets annoncés par Nokia font-ils vraiment du finlandais le numéro un de la 5G ?

Efficacité de la distanciation, mobilisation de l’industrie, course au diagnostic…. les meilleures nouvelles de la première semaine de confinement

Efficacité de la distanciation, mobilisation de l’industrie, course au diagnostic…. les meilleures nouvelles de la première semaine de confinement

Plus d'articles