Nous suivre Industrie Techno

abonné

L'apprentissage automatique au service de l'anonymie des données

Juliette Raynal

Une méthode d’anonymisation des données pour allier sécurité et efficacité est en cours de développement au sein des Bell Labs d’Alcatel-Lucent. Cette initiative a été dévoilée à l’occasion des Future X Days, un événement annuel qui permet de mettre en avant les projets innovants du groupe.

Présentée par Maria Laura Maag, chercheuse en informatique au sein des Bell Labs, le projet Anonymisation adaptative de graphes vise à améliorer l’anonymisation des données des utilisateurs présentes dans des graphes (par exemple, des données issues de réseaux sociaux), tout en conservant leur utilité. Cela consiste à modifier les données afin qu’il ne soit plus possible d’identifier des individus à travers celles-ci. Seul problème : les méthodes d’anonymisation classiques, comme le changement du nom d’un utilisateur par un numéro, sont trop "naïves". Elles permettent de "désanonymiser"[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Pour bien commencer la semaine, le vol historique de SpaceX vers la station spatiale internationale

Pour bien commencer la semaine, le vol historique de SpaceX vers la station spatiale internationale

Mission réussie ! Pour la première fois ce week-end, une compagnie privée a permis à deux astronautes américains de[…]

StopCovid : le Parlement français vote en faveur de l’application mobile de contact tracing

StopCovid : le Parlement français vote en faveur de l’application mobile de contact tracing

Que sait-on de StopCovid, l'application controversée qui entre en débat au Parlement ?

Que sait-on de StopCovid, l'application controversée qui entre en débat au Parlement ?

StopCovid : l’Inria se dirige vers un compromis technologique pour l’appli française de contact tracing

StopCovid : l’Inria se dirige vers un compromis technologique pour l’appli française de contact tracing

Plus d'articles