Nous suivre Industrie Techno

abonné

L'apprentissage automatique au service de l'anonymie des données

Juliette Raynal

Une méthode d’anonymisation des données pour allier sécurité et efficacité est en cours de développement au sein des Bell Labs d’Alcatel-Lucent. Cette initiative a été dévoilée à l’occasion des Future X Days, un événement annuel qui permet de mettre en avant les projets innovants du groupe.

Présentée par Maria Laura Maag, chercheuse en informatique au sein des Bell Labs, le projet Anonymisation adaptative de graphes vise à améliorer l’anonymisation des données des utilisateurs présentes dans des graphes (par exemple, des données issues de réseaux sociaux), tout en conservant leur utilité. Cela consiste à modifier les données afin qu’il ne soit plus possible d’identifier des individus à travers celles-ci. Seul problème : les méthodes d’anonymisation classiques, comme le changement du nom d’un utilisateur par un numéro, sont trop "naïves". Elles permettent de "désanonymiser"[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Bertin Nahum veut conquérir le monde avec ses robots chirurgicaux

Bertin Nahum veut conquérir le monde avec ses robots chirurgicaux

Portrait du PDG de Quantum Surgical, Bertin Nahum, qui prépare l’arrivée sur le marché de son prochain robot[…]

« En Europe, la difficulté n’est pas tant la création d’entreprises que leur croissance », selon Chahab Nastar, chef de l’innovation d’EIT Digital

Interview

« En Europe, la difficulté n’est pas tant la création d’entreprises que leur croissance », selon Chahab Nastar, chef de l’innovation d’EIT Digital

La maintenance à distance d’Oculavis récompensée à l’EIT Digital Challenge 2019

La maintenance à distance d’Oculavis récompensée à l’EIT Digital Challenge 2019

Pour bien commencer la semaine : L’étage supérieur d’Ariane 6 a son usine 4.0

Pour bien commencer la semaine : L’étage supérieur d’Ariane 6 a son usine 4.0

Plus d'articles