Nous suivre Industrie Techno

[L'année 2019 en technos] Les énergies renouvelables montent en puissance

[L'année 2019 en technos] Les énergies renouvelables montent en puissance

L'Haliade-X 12 MW de General Electric a produit ses premiers kWh en novembre.

© GE Renewable Energy

Alors que General Electric érigeait l’éolienne la plus puissante du monde sur le port de Rotterdam cette année, l’Agence internationale de l’énergie (AIE) a montré le fort potentiel de l’éolien en mer. Les renouvelables d’une manière générale, et le photovoltaïque (PV) en particulier ne sont pas en reste : l’AIE leur prévoit une forte croissance. De quoi nourrir les espoirs de la filière européenne du PV qui compte bien se faire une place dans les technologies de nouvelle génération.

Peu après avoir été présentée en juillet, la turbine de l’Haliade-X de 12 MW de General Electric produisait déjà ses premiers kWh sur le port de Rotterdam en novembre. L’éolienne la plus puissante du monde pourrait à terme rejoindre les projets éoliens en mer en cours de développement et dont le potentiel est énorme, selon l’Agence internationale de l’énergie (AIE). Dans un rapport publié le 25 octobre, l’AIE estime que cette technologie pourrait alimenter la planète en électricité.

Dans un autre rapport publié une semaine plus tôt, l’AIE prévoyait également une forte hausse des renouvelables tirée par la croissance du photovoltaïque (PV). De quoi ravir les industriels européens de la filière qui affichaient déjà leur optimisme en septembre lors de l'European PV Solar Energy Conference and Exhibition (EU PVSEC). Notamment avec les progrès dans les technologies de photovoltaïque de nouvelle génération, comme l’hétérojonction de silicium de l’italien Enel et du CEA Liten ou le PV multi-jonction à concentration d’Insolight.

L’éolienne la plus puissante du monde prend forme

Les représentants de la division énergie renouvelable de General Electric (GE) ont présenté le 22 juillet, près de Saint-Nazaire, la nacelle du prototype de l’Haliade-X, sa future éolienne offshore de 12 MW, « la plus puissante du marché ». Quelques mois plus tard, le premier prototype a produit ses premiers kWh à Rotterdam. GE Renewable Energy a également annoncé qu’une deuxième nacelle était arrivée au Royaume-Uni pour une campagne de tests alors que deux pales subissent en parallèle des tests de fatigue en Angleterre et aux Etats-Unis.

L'AIE estime que l’éolien en mer a un fort potentiel…

Dans un rapport publié le 25 octobre, l’Agence internationale de l’énergie (AIE) détaille le potentiel technique de l’éolien en mer. Les vents marins situés dans des zones à moins de 60 km des côtes et où le fond ne descend pas en dessous de 60 mètres pourraient produire 36 000 TWh chaque année, alors que la consommation mondiale actuelle est de 23 000 TWh.

…et que le photovoltaïque va croître de manière « spectaculaire »

Un autre rapport de l’AIE, publié ce 21 octobre, prévoit une forte hausse des capacités de production d'électricité d'origine renouvelable, avec 1 200 gigawatts supplémentaires d’ici à 2024. Une tendance tirée par la croissance du photovoltaïque, à travers notamment les installations distribuées sur les bâtiments commerciaux et industriels.

L'Europe du photovoltaïque voit son « grand moment » arriver…

Avec un marché du photovoltaïque en expansion accélérée, l'optimisme était de mise début septembre à Marseille lors de la 36ème édition de l'European PV Solar Energy Conference and Exhibition (EU PVSEC). Le L'industrie européenne pourrait en prendre sa part avec les technologies solaires émergentes.

…et dope le rendement de ses cellules

Grâce à une amélioration du procédé de fabrication, le CEA Liten a porté le rendement de ses cellules photovoltaïques à hétérojonction de silicium à 24 %. Une progression par rapport à la technologie précédemment transférée à l'italien Enel. Annoncée le 5 décembre, cette avancée constitue un pas de plus vers l'industrialisation du procédé et vers l'émergence d'une filière européenne du photovoltaïque de nouvelle génération. En septembre, le projet Hiperion a également reçu un financement de 10,6 millions d’euros de la part de l’Union européenne. Objectif d’ici 4 ans : développer une ligne d’assemblage pilote à Neuchâtel (Suisse) pour mettre sur le marché les panneaux de la start-up suisse Insolight. Composés de cellules triple-jonction avec des dispositifs à concentration, ils atteignent des rendements de 29 %.

 

Sur le même sujet :

Le DOE mise sur les supraconducteurs pour des éoliennes sans terres rares

Le département de l’énergie américain (DOE) va financer quatre projets de développements d'éoliennes de plus de 10 MW qui visent à alléger les machines et, surtout, réduire le recours aux terres rares. Notamment en utilisant des aimants supraconducteurs.

Comment le SER veut accélérer le développement des EnR en France

En attendant la révision de la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE), le Syndicat des énergies renouvelables (SER) s’est exprimé le 15 octobre pour définir comment accélérer leur développement en France. Trois grandes priorités sont mises en avant : accélérer dans la chaleur renouvelable, accompagner l'essor des filières électriques et consolider l'éolien en mer.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Plan hydrogène : l’Europe vise une production de masse et décarbonée dès 2030

Plan hydrogène : l’Europe vise une production de masse et décarbonée dès 2030

La Commission européenne a présenté le 8 juillet un plan stratégique pour l’hydrogène. Le but est de[…]

Pour bien commencer la semaine, Lhyfe consolide son projet d’hydrogène vert produit en mer

Pour bien commencer la semaine, Lhyfe consolide son projet d’hydrogène vert produit en mer

Lhyfe avance vers un hydrogène vert produit en mer avec trois partenariats R&D

Lhyfe avance vers un hydrogène vert produit en mer avec trois partenariats R&D

Kallista Energy va déployer 80 stations de recharge électrique à forte puissance sur les autoroutes de France d’ici 2024

Kallista Energy va déployer 80 stations de recharge électrique à forte puissance sur les autoroutes de France d’ici 2024

Plus d'articles