Nous suivre Industrie Techno

L'analyse protéomique à l'échelle "nano"

M. L. T.

Sujets relatifs :

, ,
- Le système d'Eksigent Technologies est notamment adapté à l'identification de protéines peu abondantes et de peptides.

Le système NanoLC Proteomics de la société californienne Eksigent Technologies est présenté comme le tout premier dispositif permettant l'analyse par chromatographie en phase liquide et la spectrométrie de masse à l'échelle nanométrique, et ce, sans division de flux. Cet outil est particulièrement intéressant pour les chercheurs qui étudient des protéines peu abondantes, précise-t-on chez Eksigent Technologies. Il peut également être utilisé lors de l'identification des peptides par chromatographie liquide/spectrométrie de masse.

Sensibilité améliorée

Ce dispositif d'analyse repose sur la technologie de régulation du débit microfluidique (MFC pour Microfluidic Flow Control) qui utilise une source de pression contrôlée électroniquement pour maintenir un débit précis à l'échelle nanométrique. L'un des atouts du système NanoLC est de ne pas requérir de division de flux, contrairement aux technologies actuelles de chromatographie à nano-échelle. Ce système améliore la sensibilité et la reproductibilité de détection, et serait plus simple à mettre en oeuvre et à entretenir qu'un dispositif basé sur la division de flux. À noter enfin que le NanoLC est équipé d'une gamme complète d'instruments et de produits consommables. Au programme : une pompe à gradient binaire, un auto-échantillonneur, une valve d'injection, un logiciel de contrôle et des colonnes de séparation.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0852

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2003 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

La bioimprimante robotisée de Poietis prend ses marques dans les hôpitaux marseillais

La bioimprimante robotisée de Poietis prend ses marques dans les hôpitaux marseillais

Hôpitaux de Marseille et la société Poietis ont annoncé le 24 novembre avoir installé un système de[…]

« Les deeptech vont favoriser l’émergence d’une bioproduction plus réactive et plus flexible », estime Paul Kauffmann, cofondateur de MagIA Diagnostics

« Les deeptech vont favoriser l’émergence d’une bioproduction plus réactive et plus flexible », estime Paul Kauffmann, cofondateur de MagIA Diagnostics

Quantum Surgical : le prêt de 15 millions d’euros de la BEI qui va accélérer le lancement de son robot médical

Quantum Surgical : le prêt de 15 millions d’euros de la BEI qui va accélérer le lancement de son robot médical

Comment Owkin entraîne des modèles d'IA sans transférer les données avec le federated learning

Comment Owkin entraîne des modèles d'IA sans transférer les données avec le federated learning

Plus d'articles