Nous suivre Industrie Techno

L'aéronautique fixe ses choix PLM pour le futur

Industrie et  Technologies
Coup sur coup EADS et Boeing ont annoncé cet été des choix d'outils de PLM différents. Mais dans les deux cas Enovia de Dassault Systèmes, pourtant en place, n'a pas été retenu comme outil pour le futur.


Les trois principaux éditeurs généralistes ayant une offre PLM sont largement présents chez les deux grands constructeurs aéronautiques mondiaux. De fait, ces constructeurs ont à faire face à des situations complexes issues des aléas de la consolidation d'entités ayant fait dans le passé des choix techniques différents.

Au-delà des hasards de l'histoire, ils entendent bien maintenant mettre un peu d'ordre dans ces situations historiques, et unifier leurs choix afin de tirer les bénéfices attendus de la mise en place d'une démarche PLM d'entreprise.

Ainsi EADS, leader européen de l'industrie Aérospatiale et de la Défense, a mis en place en 2007 le programme PHENIX, Plm Harmonization for ENhanced Innovation and eXcellence, une initiative de grande envergure lancée dans l'ensemble du groupe en vue d'harmoniser les méthodes, les processus et les outils de PLM utilisés par toutes ses divisions.

L'objectif poursuivi par EADS à travers cette harmonisation des solutions de gestion du cycle de vie de ses produits, est d'optimiser l'intégration entre ses divisions, de réduire ses délais de mise sur le marché de nouveaux produits et d'en améliorer la qualité globale.

EADS plébiscite Windchill

Après avoir évalué les solutions actuelles et à venir des principaux éditeurs présents dans le domaine du PLM, le groupe EADS vient de fixer son choix sur les outils de PTC, afin d'harmoniser les solutions PLM d'entreprise dans l'ensemble de ses divisions. Ainsi EADS lancera bientôt sous le nom de PHENIXchange son environnement PLM harmonisé, basé sur le logiciel Windchill, qui sera la solution commune à toute l'entreprise pour les futurs programmes de toutes ses divisions. PHENIXchange jouera le rôle de centre nerveux pour la gestion du cycle de vie des produits, pour l'ensemble des opérations de développement produits de l'entreprise.

« L'ensemble du groupe va fortement bénéficier de ce nouveau partenariat et de la mise en place d'un environnement de PLM harmonisé, synonyme d'économies sur les coûts, de réduction des délais de commercialisation et d'amélioration de la qualité des produits. Les "workflow" harmonisés contribueront également à améliorer l'intégration entre les divisions, ainsi qu'entre les nombreux acteurs de l'entreprise étendue qui coopèrent à l'échelle mondiale. Nous avons trouvé que PTC offrait la solution la plus convaincante et répondait le mieux aux besoins de notre activité. Nous tenons à féliciter PTC, ainsi que le responsable du programme PHENIX, Jean-Yves Mondon, et toute son équipe, pour leur contribution à l'intégration d'EADS », a commenté Jean Botti, directeur technique du groupe, lors de cette annonce.

Le choix d'un fournisseur unique pour la gestion de données complexes représente une étape importante dans le cadre du programme PHENIX et contribue à faire avancer EADS sur la voie de l'harmonisation des méthodes, des processus et des outils de PLM entre unités opérationnelles.

« Sélectionner un fournisseur pour une activité aussi stratégique pour EADS n'a pas été une décision facile. Le processus de sélection approfondi mis en Å“uvre à cet effet au sein du programme PHENIX a été reconnu comme une référence pour la sélection d'un fournisseur de PLM par les experts du domaine », constate quant à lui Jean-Yves Mondon, responsable du programme PHENIX.

Boeing généralise Teamcenter

A l'autre bout du monde, Boeing vient quant à lui d'annoncer la signature d'un nouveau contrat de licences concernant Teamcenter, le logiciel de gestion numérique du cycle de vie produit développé par Siemens PLM Software.

Boeing utilise déjà Teamcenter pour la gestion des nomenclatures, des configurations, des modifications et des documents, dans le cadre de plusieurs de ses programmes clés. Cela lui permet d'améliorer la collaboration et la gestion des flux d'informations, en accédant, à tout moment et en tout lieu, à des informations numériques exactes et à jour. Dans le cadre de ce nouveau contrat, Siemens PLM Software aidera Boeing à remplacer certains des systèmes concurrent actuellement en service, par Teamcenter.

« Grâce à notre partenariat avec Siemens, nous allons renforcer nos capacités dans le domaine du PDM (gestion des données produit). Les produits et les services de Siemens continueront de supporter les nôtres et nous aideront à les améliorer », escompte Nancy Bailey, vice-présidente chargée des systèmes informatiques dédiés aux produits chez Boeing.

Et Enovia dans tout cela ?

Dans les deux cas, force est de constater qu'Enovia, la solution PLM de Dassault Systèmes, bien que déjà fortement présente chez ces constructeurs, n'a pas été retenue comme outil fédérateur d'entreprise. « Dans le cas d'EADS, notre nouvelle approche Enovia V6 est peut-être un peu trop en avance par rapport aux besoins estimés par l'entreprise, même si je reste persuadé qu'elle correspond parfaitement aux besoins d'un avionneur », estime Bernard Charlès, directeur général de Dassault Systèmes, à qui nous avons posé la question lors de l'inauguration de son nouveau siège mondial.

« Dans le cas de Boeing, il s'agissait essentiellement de renouveler des systèmes de gestion documentaire devenus obsolètes et non de mettre en place un outil unifié de PLM pour l'ensemble de l'entreprise. Ce qui est bien en deçà des capacités d'Enovia ».

Reste qu'Enovia est donc fortement concurrencé dans deux comptes que Dassault Systèmes considère à juste titre comme clé, car ils influent très fortement sur les choix de l'ensemble des entreprises de la filière aéronautique. « C'est bien pourquoi nous n'avons pas dit notre dernier mot et que nous allons continuer à travailler fortement avec ces deux constructeurs autour de nos solutions en place, afin de leur prouver leur supériorité », conclut Bernard Charlès. Espérons pour notre éditeur national qu'il ne soit pas trop tard.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.ptc.com & http://www.ugsplm.frhttp://www.3ds.com/fr/

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Éco-conception : Comment le numérique peut-il devenir durable ?

Dossiers

Éco-conception : Comment le numérique peut-il devenir durable ?

Après avoir optimisé la consommation énergétique des équipements électriques et électroniques du[…]

Éco-conception : Trois pistes pour verdir les emballages

Éco-conception : Trois pistes pour verdir les emballages

Éco-conception : À Wattrelos, Decathlon peaufine son modèle vertueux

Dossiers

Éco-conception : À Wattrelos, Decathlon peaufine son modèle vertueux

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

Plus d'articles