Nous suivre Industrie Techno

Dossier L’aéro face à l’urgence climatique

Industrie et Technologies
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

L’aéro face à l’urgence climatique

© Nasa Visible Earth

Hydrogène, carburants durables, hybridation électrique… L’aéro a mis le cap sur l’avion décarboné. Entre la croissance attendue du trafic aérien et l’urgence climatique qui pèse sur le secteur, l’issue du voyage est incertaine. Retrouvez ses étapes dans ce dossier au long cours.

Responsable d’au moins 2,5 % des émissions mondiales de CO2, le cap que s’est fixé la filière à l’échelle mondiale, par le biais de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI), est plutôt ambitieux : réduire de 50 % les émissions du secteur d'ici 2050, par rapport au niveau de 2005. Le tout, alors que le trafic aérien devrait bientôt retrouver une forte croissance (autour de 3 % par an), après le coup d'arrêt provoqué par la crise du Covid-19.

Pas de quoi ternir l'optimisme de la filière, qui croit dans le potentiel de ses innovations technologiques. « Côté constructeurs, l’objectif est clair : développer d'ici à 2035 un avion ultra-sobre en termes de consommation de carburant et qui sera zéro émission (de carbone durant le vol, ndlr) du fait du carburant utilisé », pointe Anne Bondiou-Clergerie, directrice affaires R & D, espace et environnement au Gifas et Secrétaire exécutive du Corac.

Voler sans émettre de CO2 d'ici à 2035 ? Les défis derrière cet objectif sont nombreux, à commencer par les délais particulièrement serrés pour un secteur dont les innovations se développent habituellement sur le temps long. Notre dossier « Décarboner l'aviation, mission impossible ? » du numéro 1043 de juin d'Industrie & Technologies décortique les leviers actionnables. Nos journalistes passent au peigne fin le potentiel de décarbonation des technologies mises en avant par la filière : des court-moyen courriers à hydrogène au recours massif aux carburants durables en passant par l'hybridation des aéronefs. Un potentiel qui doit être apprécié en prenant en compte les besoins en infrastructures et les surcoûts associés à ces technos.

Une filière en mouvement

Au fil de ce travail d'évaluation, une question a émergé : et si, pour avoir une chance de limiter le réchauffement à 2°C d'ici à la fin du siècle, cibler le CO2 n'était pas suffisant ? Les oxydes d’azote et, surtout, les traînées de condensation et nuages générés par les avions pourraient être deux fois plus réchauffants que les émissions de CO2. Si c’était avéré, réduire l’impact sur le climat d’un trafic aérien toujours en croissance serait alors une mission vraiment impossible...

En attendant que les scientifiques avancent sur ce sujet, la filière, notamment en France, s'est mise en mouvement. En témoignent le lancement par Safran et GE Aviation du développement d'un moteur en rupture avec l'existant et le démarrage d'études d'ingénierie par Airbus, Air Liquide et Aéroports de Paris pour préparer l'adaptation des aéroports parisiens aux avions à hydrogène. Ce n'est que le début de la transition énergétique de l'aéro, que nous suivrons de près dans ce dossier web.

Décarboner l'aviation, mission impossible ?

Dossiers

Décarboner l'aviation, mission impossible ?

Hydrogène, carburants durables, hybridation… L’aéro a mis le cap sur l’avion décarboné. Entre[…]

Aviation et climat : les traînées de condensation, cirrus et NOx pourraient réchauffer deux fois plus que le CO2

Dossiers

Aviation et climat : les traînées de condensation, cirrus et NOx pourraient réchauffer deux fois plus que le CO2

Si le CO2 est la cible prioritaire de la filière aéronautique, d’autres émissions, en particulier les traînées[…]

16/06/2021 | TransportClimat
Carburants aériens durables : pourquoi les promesses pourraient être bien difficiles à tenir

Dossiers

Carburants aériens durables : pourquoi les promesses pourraient être bien difficiles à tenir

Les carburants aériens durables permettent de baisser les émissions de CO2 sans rupture technologique. De quoi séduire le[…]

17/06/2021 | CarburantsCO2
Avion à hydrogène : l'étroit chemin entre défis technologiques et incertitudes économiques et climatiques

Dossiers

Avion à hydrogène : l'étroit chemin entre défis technologiques et incertitudes économiques et climatiques

L’avionneur européen a l’ambition de produire un moyen-courrier propulsé à l’hydrogène liquide en moins[…]

18/06/2021 | TransportAirbus
« Une volonté politique forte est nécessaire pour atteindre nos objectifs de décarbonation », déclare Anne Bondiou-Clergerie (Gifas, Corac)

Dossiers

« Une volonté politique forte est nécessaire pour atteindre nos objectifs de décarbonation », déclare Anne Bondiou-Clergerie (Gifas, Corac)

Qu'il soit à propulsé à l'hydrogène ou alimenté par des carburants aériens durables (SAF),[…]

La propulsion hybride, une piste pour réduire les émissions de CO2 des avions régionaux et des moyen-courriers

Dossiers

La propulsion hybride, une piste pour réduire les émissions de CO2 des avions régionaux et des moyen-courriers

Pour les avions régionaux et les moyen-courriers, mixer les propulsions électrique et thermique doit permettre de réduire les[…]

« Les leviers technologiques traditionnels ne suffisent plus à compenser la croissance du trafic aérien », prévient Philippe Beaumier (Onera)

Dossiers

« Les leviers technologiques traditionnels ne suffisent plus à compenser la croissance du trafic aérien », prévient Philippe Beaumier (Onera)

Les projets autour du développement d’un « avion vert » se multiplient. Objectif : produire un appareil ultra-sobre[…]

Ces start-up qui rêvent de devenir des championnes de l'avion décarboné

Dossiers

Ces start-up qui rêvent de devenir des championnes de l'avion décarboné

Positionnés sur l'aviation de transport régional, de nouveaux entrants veulent participer à l'effort de[…]

24/06/2021 | TransportClimat
Safran et GE Aviation lancent le développement d'un moteur de rupture pour réduire la consommation de carburant de 20 %

Safran et GE Aviation lancent le développement d'un moteur de rupture pour réduire la consommation de carburant de 20 %

Partenaires depuis plus de 40 ans, Safran et General Electric Aviation ont lancé, lundi 14 juin, un programme de développement[…]

Avion à hydrogène : Airbus, Air Liquide et groupe ADP s’associent pour imaginer les aéroports de demain

Avion à hydrogène : Airbus, Air Liquide et groupe ADP s’associent pour imaginer les aéroports de demain

Lundi 21 juin, Air Liquide, Airbus et Aéroports de Paris ont annoncé le lancement d’études d’ingénierie, par[…]

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies