Nous suivre Industrie Techno

L'actine simplifie la production de circuits 3D

P. P.

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

La micro-électronique en 3D est prometteuse pour densifier les composants. Seulement, la connexion entre les circuits 2D empilés reste une opération complexe.

Une méthode d'auto-assemblage des composants mise au point par des chercheurs du CEA et du CNRS pourrait la simplifier. Les chercheurs, dont l'article est publié dans Nature Materials, ont recouru à l'actine, une protéine présente dans les cellules vivantes.

Glissés dans des microgravures entre les plaques, les filaments d'actine peuvent, dans certaines conditions, polymériser d'eux-mêmes pour former des piliers. La méthode pourrait s'avérer plus économique que la voie actuelle, qui consiste à percer des trous micrométriques dans les plaques superposées et d'y faire ensuite couler du métal pour assurer la connexion verticale.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0953

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2013 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Reportage] Dans les coulisses de l’innovation du Zürich lab d’IBM

[Reportage] Dans les coulisses de l’innovation du Zürich lab d’IBM

En surplomb du lac de Zürich, le laboratoire de recherche européen d’IBM renferme dans ses sous-sols de nombreux ateliers.[…]

25/11/2021 | IBM
Lancement d’EXA1, la première partition du nouveau supercalculateur du CEA/DAM et d’Atos

Lancement d’EXA1, la première partition du nouveau supercalculateur du CEA/DAM et d’Atos

Puce quantique de 127 qubits : feuille de route tenue pour IBM

Puce quantique de 127 qubits : feuille de route tenue pour IBM

Le SOC, la pierre angulaire d’une cyberprotection unifiée

Dossiers

Le SOC, la pierre angulaire d’une cyberprotection unifiée

Plus d'articles