Nous suivre Industrie Techno

L'accumulateur se recharge quatre fois plus vite

J.-C.G.

- La technologie "In Cell Charge Control" ramène le temps de recharge d'un accumulateur nickel-métal-hydrure à 15 minutes.

Là où il fallait une heure au minimum pour redonner 100 % d'autonomie aux batteries d'un appareil photo numérique ou d'un lecteur MP3, le chargeur Charge and Go ne met plus que quinze minutes... À condition toutefois d'être associé à une nouvelle génération d'accumulateurs nickel-métal-hydrure (NiMH) dits IC-3 (In Cell Charge Control).

Développée par l'américain Rayovac et commercialisé en France par Varta, cette technologie est aussi innovante qu'évidente de simplicité. Elle consiste à charger l'accumulateur au courant maximal admissible, soit 8 ampères pour un élément cylindrique AA (2 000 mAh de capacité) et 3,2 ampères pour le format AAA (800 mAh), et cela durant tout le processus de recharge. Lorsque cette dernière est terminée, la surpression due à l'activité électrochimique devient suffisante pour actionner la membrane coupe-circuit dont chaque élément IC-3 est doté.

Une durée de vie minimale de 500 cycles

Le courant est alors stoppé dans des conditions de sécurité au moins aussi grandes que celles inhérentes aux autres procédés de recharge accélérée. Rappelons que ces derniers étaient jusqu'à présent assujettis à des mesures de tension et/ou de température extrêmement contraignantes et qui, contrairement à la solution du coupe-circuit interne, n'offraient pas toutes les garanties de fiabilité nécessaires pour des recharges de moins d'une heure.

Toujours sur le plan de la sécurité, une étiquette intelligente placée sur les accumulateurs IC-3 leur permet d'être automatiquement reconnus par le chargeur qui, en l'absence de cette bande, applique un courant de charge normal. Inversement, les accumulateurs IC-3 peuvent sans problème être rechargés sur un chargeur classique, mais à vitesse réduite.

Le fabricant annonce une durée de vie minimale de 500 cycles charge/décharge et une autonomie 4 fois supérieure à celle d'une pile alcaline.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0855

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2004 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Un échangeur de chaleur ultra compact et efficace grâce à l'impression 3D et au design génératif

Fil d'Intelligence Technologique

Un échangeur de chaleur ultra compact et efficace grâce à l'impression 3D et au design génératif

Une équipe de recherche de l'Université de l'Illinois à Urbana-Champaign a présenté dans un article de la[…]

Le projet de recherche AIRchitecture sur les avions légers électriques tire un premier bilan et se prolonge

Le projet de recherche AIRchitecture sur les avions légers électriques tire un premier bilan et se prolonge

Le casque de réalité mixte XR-3 de Varjo fait dans le détail : la preuve par l'essai

Le casque de réalité mixte XR-3 de Varjo fait dans le détail : la preuve par l'essai

« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

Plus d'articles