Nous suivre Industrie Techno

C’est pas nouveau, quoique !

KSB fait du neuf dans du vieux

Jean-François Preveraud
KSB fait du neuf dans du vieux

Une cathédrale industrielle du 19e siècle à la pointe de la technologie

© DR

Rares sont les sites industriels centenaires, tel celui du fabricant de pompes KSB qui vient de remanier ses installations de Déville-lès-Rouen. S’il occupe des locaux vieux de 160 ans classés au Patrimoine culturel, cela ne l’empêche pas de rénover des matériels en les amenant au meilleur niveau d’efficacité énergétique actuel.

Le site de Déville-lès-Rouen, aujourd’hui Usine Service France, est la première unité de production en France du fabriquant de pompes KSB. Il est spécialisé dans la construction et l’adaptation de pompes spéciales (historiques, sur mesure…), la production de pièces de rechange, les grosses réparations de machines tournantes, ainsi que la fiabilisation et la modernisation de groupes de pompage. Son savoir-faire et la maîtrise de ces équipements lui permet d’intervenir sur tous types, toutes tailles, toutes marques de pompes, circulateurs et accessoires.

Déville-lès-Rouen est situé dans la vallée du Cailly, une rivière dont la force motrice fut abondamment utilisée notamment pour des filatures et des fonderies, ainsi que pour l’installation du premier laminoir hydraulique en France en 1764. Le site où se trouve KSB a été créé en 1854 pour fabriquer des équipements de filatures servant à imprimer des indienneries, des étoffes de cotons initialement peintes en Inde. Le plus grand bâtiment, aujourd’hui restauré, fut construit en 1871. Fruit du hasard, c’est l’année ou KSB fut fondé Outre-Rhin par Johannes Klein, Friedrich Schanzlin et Jakob-August Bauer. Le nom de la société se compose des initiales des noms des trois fondateurs.

Les industriels Legris et Breton développeront les activités du site de Déville-lès-Rouen, le second diversifiant en partie celles-ci vers l’acier. Il obtiendra ainsi la commande de pièces d’appui pour les ponts du métro aérien de Paris, à l’occasion de l’Exposition Universelle. Bréguet achètera les locaux en 1918, le site se consacrera alors à la chaudronnerie et la fabrication de condenseurs. L’activité pompes centrifuges se développera, en liaison avec des industriels allemands, dont KSB. En 1957, l’association Bréguet-KSB se concrétise. En 1981, le pompiste achète les parts de Bréguet et spécialise le site dans la fabrication de pompes centrifuges. Les Pompes Guinard, fondées en 1920, rejoignent KSB en 1986, en 1988 c’est au tour des Pompes Salmson Industrie.

Une architecture industrielle remarquable

Si le nom du maître d’œuvre du site de Déville-lès-Rouen est inconnu à ce jour des historiens, l’histoire du site où se dresse aujourd’hui KSB est relativement bien connue. Les premiers bâtiments furent érigés de 1854 à 1857 et destinés à la production d’équipement pour filatures, mais aussi de cuisinières…

En 1871 l’atelier de fabrication surnommé la ‘‘Cathédrale’’ fut construit. Mixité de béton, de verre et de brique, il illustre parfaitement l’architecture industrielle de la fin du XIXe siècle et prend en compte les contraintes de la fabrication marquée par des nouvelles organisations et technologies. Il se compose de trois grandes halles accolées à la structure à ossature métallique alliant fonctionnalité et esthétique, celle-ci restant apparente. De grandes baies en arc segmentaire ponctuent les façades principales. Les toits à longs pans, des tuiles mécaniques, des pignons découverts témoignent bien de l’époque. Dans un second atelier, des sheds, toiture à redans partiels en partie verrée, éclairent naturellement l’intérieur de l’ouvrage. La ‘‘Cathédrale’’ est aujourd’hui inscrite à l’Inventaire général du patrimoine culturel.

Refaire les pompes à l’identique

Le site KSB de Déville-lès-Rouen est spécialisé dans la production, la réparation, rénovation, la réfection à l’identique et la maintenance des installations de transport et distribution de fluides. Pour cela, l’Usine Service France vient de procédé à une réorganisation, concernant à la fois son centre de traitement des pièces de rechange, 12 000 références en stock, dont environ 60 % livrables dans les 24 heures, et la chaîne de production des pièces détachées non tenues en stock.

Un bureau d’études de 6 personnes disposant de CAO 3D et d’outils de calcul par éléments finis répond à l’ensemble des demandes des clients, pour des applications très diverses. Il dispose notamment des plans et calculs de plus de 150 modèles de pompes issus des programmes de KSB, Pompes Wauquier, Pompes Salmson Industrie, Pompes Guinard. Un parc de machine très diversifié, mixant machines traditionnelles et à commande numérique, permet de répondre rapidement aux besoins, que ce soit en production unitaire ou de série, ou encore en grosses réparations. Les pièces fabriquées vont de quelques grammes jusqu’à 3 tonnes.

Des postes de montages flexibles permettent une intervention aussi bien sur des tailles très différentes, que sur des configurations verticales ou horizontales. Enfin, outre les différents tests imposés par les normes, une plate-forme d’essais composée de trois ‘‘boucles’’, véritables circuits de pompage modélisés, permet de tester tous les types de pompes KSB ou non, aux conditions maximales des cahiers des charges, jusqu’à 370 kW et 24 bar.

Vers l’efficacité énergétique

L’Usine Service France de KSB a aussi développé sur le site de Déville-lès-Rouen le Système efficacité service (SES) qui consiste en une analyse complète d’un système de pompage existant pour en déterminer les potentiels de gain énergétique. L’étude permet de déterminer le profil de charge réel des pompes. Ce dernier est ensuite comparé aux caractéristiques de la pompe. La mesure des écarts indique les potentiels d’économie (analyse de l’efficacité énergétique), de même que les éventuels dysfonctionnements (analyse des dommages).

Et ça, c’est nouveau !

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.ksb.fr

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Quelles techniques pour reconstruire la « forêt » de la cathédrale Notre-Dame ?

Quelles techniques pour reconstruire la « forêt » de la cathédrale Notre-Dame ?

Véritable œuvre d’art à elle seule, la charpente de la cathédrale Notre-Dame de Paris a été totalement[…]

17/04/2019 | BoisArchitecture
Elon Musk, Jeff Bezos... Ces magnats qui rêvent de la planète rouge

Dossiers

Elon Musk, Jeff Bezos... Ces magnats qui rêvent de la planète rouge

[Mosaïque interactive] 10 innovations qui vont tout changer

Dossiers

[Mosaïque interactive] 10 innovations qui vont tout changer

Biotechnologies : séquencer un génôme, c'est devenu facile!

Biotechnologies : séquencer un génôme, c'est devenu facile!

Plus d'articles