Nous suivre Industrie Techno

Kone réduit de 50 % la consommation énergétique de ses ascenseurs

Ridha Loukil
Kone réduit de 50 % la consommation énergétique de ses ascenseurs

Des ascenseurs plus écologiques.

© DR

Moteurs électriques plus efficaces, système de récupération d’énergie, éclairage à LED… Kone a multiplié les astuces pour rendre ses ascenseurs moins énergivores.

Le défi lancé en 2008 par KoneE est relevé. Comme espéré, la société est parvenue à baisser de 50 % la consommation énergétique de ses nouveaux ascenseurs. De quoi aider à réduire l'impact environnemental des bâtiments qui représentent 40 % de la consommation mondiale d'énergie.

Par rapport à la gamme d'ascenseurs de Kone lancée en 2006, la gamme MonoSpace disponible actuellement consomme 60 % moins d’énergie en Europe, 50 % moins en Asie et 40 % moins aux Etats-Unis. Depuis son lancement commercial, elle a économisé au total l'équivalent de la production d'électricité d'une centrale électrique classique. Ce chiffre représente une économie de consommation équivalente à deux millions de barils de pétrole, ou à la pollution émise par 100 000 voitures.

Ce résultat a été obtenu en combinant plusieurs astuces : des moteurs électriques plus performants, des technologies régénératrices permettant de récupérer l'énergie générée lors de la montée et de descente des ascenseurs, des éclairages de dernière génération économes en énergie, des solutions de mise en veille…etc. Ainsi, le moteur électrique Kone EcoDisc consomme 50 à 70 % moins d’énergie que ceux des treuils d’ascenseurs conventionnels.

La technologie de régénération mise en place par Kone permet de récupérer l'énergie de freinage pour la redistribuer au réseau électrique du bâtiment. Elle peut récupérer jusqu’à 35 % de la consommation totale d’un ascenseur. L’éclairage utilise des diodes électroluminescentes (LED) qui consomment jusqu'à 80 % de moins que les solutions d'éclairage halogène traditionnelles.

Ridha Loukil

Pour en savoir plus : http://www.kone.com 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Ifpen se cale sur le calcul intensif pour développer des méthodes de conception réduisant les coûts de l’éolien flottant

Ifpen se cale sur le calcul intensif pour développer des méthodes de conception réduisant les coûts de l’éolien flottant

Grâce à 6 millions d’heures de calcul pour effectuer des simulations sur le supercalculateur Jean Zay, IFP Energies nouvelles[…]

Quand la simulation, l’intelligence artificielle et les capteurs favorisent l’économie circulaire

Quand la simulation, l’intelligence artificielle et les capteurs favorisent l’économie circulaire

« Nous préparons les électrodes des futures générations de batteries lithium », lance Pascal Boulanger (Nawatechnologies)

« Nous préparons les électrodes des futures générations de batteries lithium », lance Pascal Boulanger (Nawatechnologies)

« Pour l’industrie des batteries, la crise du Covid-19 est presque positive », souligne Christophe Pillot (Avicenne Energy)

« Pour l’industrie des batteries, la crise du Covid-19 est presque positive », souligne Christophe Pillot (Avicenne Energy)

Plus d'articles