Nous suivre Industrie Techno

K’Nex choisit un plastique DuPont Dow pour ses jouets

Industrie et Technologies
Le fabricant américain de jeux de construction a opté pour l’élastomère de polyoléfine Engage, aux dépens des polymères vinyliques et du polyéthylène.

Pour sa nouvelle gamme de jeux de construction, Kid K’Nex destinés aux enfants de 3 à 7 ans, le producteur américain de jeux de construction K’Nex () vient d’innover dans le choix de ses matériaux.

Au lieu des polymères utilisés traditionnellement (PVC, EVA et polyéthylène basse densité, PEbd), son choix s’est porté sur l’élastomère de polyoléfine Engage de DuPont Dow.

Plus précisément, c’est le grade Engage 8402 qui a été retenu en raison de sa combinaison de propriétés pour cette application: son aspect séduisant, sa colorabilité, sa recyclabilité mais aussi son toucher très doux. Autre atout pour le jeune joueur : l’elastomère Engage lui permet d’assembler plus aisément les différentes pièces du jeu de construction.

En terme de fabrication, cet élastomère est également avantageux. Il offre en particulier une éjection des pièces, un cycle de production et un aspect de surface en sortie de moule supérieurs aux mêmes pièces injectées e, EVA.

Le PVC a quant à lui été écarté par le fabricant de ces jouets en raison du poids volumique, du temps de cycle et des limitations liées à l’emploi du vinyle. Enfin, le PEbd est limité par sa souplesse insuffisante pour ce type d’application.

Michel Le Toullec

Pour en savoir plus
- Site de K'Nex : www.knex.com
- Site de DuPont Dow www.dupont-dow.com

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Plastronique, l'électronique en trois dimensions

Avis d'expert

Plastronique, l'électronique en trois dimensions

Au croisement des métiers de la plasturgie et de l’électronique, la plastronique ouvre de nouvelles opportunités pour la[…]

Loi Economie circulaire : « Il faut aborder la question des plastiques avec un esprit scientifique », lance le député écologiste François-Michel Lambert

Loi Economie circulaire : « Il faut aborder la question des plastiques avec un esprit scientifique », lance le député écologiste François-Michel Lambert

Pour bien commencer la semaine : le cyber campus de l'Anssi sur les starting-blocks

Pour bien commencer la semaine : le cyber campus de l'Anssi sur les starting-blocks

Selon Amorce, les collectivités territoriales manquent de solutions techniques pour le recyclage des plastiques

Selon Amorce, les collectivités territoriales manquent de solutions techniques pour le recyclage des plastiques

Plus d'articles