Nous suivre Industrie Techno

José-Alain Sahel redonne la vue aux aveugles

José-Alain Sahel redonne la vue aux aveugles

© dr

Qu'ils soient plutôt entrepreneurs ou scientifiques de haut vol, agitateurs d'idées ou orchestrateurs de talent, passionnés de technique ou fins analystes de ses usages, les cinquante pesonnalités dont nous vous proposons de découvrir le portrait jouent un rôle majeur dans l'innovation en France. C'est le cas de José-Alain Sahel, qui s'est battu toute sa vie pour mettre la technologie au service des aveugles.

Consultez notre sélection des 50 personnalités qui font l’innovation en France

José-Alain Sahel est un pionnier dans le domaine de la rétine artificielle et des thérapies régénératrices de l'œil. Lors de ses études d’ophtalmologie, il découvre la recherche, pour laquelle il va développer son goût à Harvard. De retour à Strasbourg, il monte un laboratoire qui se développe à la fin des années 1990. Son idée ? Développer des applications médicales à partir des découvertes expérimentales, ce qui était alors trop peu fait. Pour cela il associe activité clinique, recherche théorique et recherche clinique.

Il crée l’Institut de la vision en 2008, l’un des plus importants centres de recherche intégrée sur les maladies de la vision en Europe, qui rassemble plus de 250 chercheurs. L’Institut de la vision associe une quinzaine d’équipes académiques, de nombreux industriels. Aux côtés de Sanofi, Essilor, ou Thea, entre autres, figurent aussi une dizaine de start-up, dont Fovea ou Pixium, que José-Alain Sahel a créées toutes deux avec Bernard Gilly.

Pour José-Alain Sahel, toutes les stratégies sont bonnes dans le but de redonner toute leur vision aux malvoyants : thérapie génique, pharmacologie, ou encore rétines artificielles. Médaillé de l'innovation 2012 du CNRS, José-Alain Sahel est aussi membre de l’Académie des sciences, entre autres distinctions, et enseigne à l’université Pierre et Marie Curie. 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Notre ambition est d’aller chercher des projets deeptechs le plus en amont possible », déclare Christelle Astorg-Lépine, directrice de BLAST

« Notre ambition est d’aller chercher des projets deeptechs le plus en amont possible », déclare Christelle Astorg-Lépine, directrice de BLAST

Le programme d’accélération des projets deeptech BLAST (Boost and Leverage for aerospace and Defense Technologies), porté[…]

12/04/2021 | RechercheStart-up
Thèses Cifre, 40 ans d’un dispositif plébiscité par les industriels

Thèses Cifre, 40 ans d’un dispositif plébiscité par les industriels

Calcul quantique : Silicium Grenoble mise sur la puissance de la microélectronique

Dossiers

Calcul quantique : Silicium Grenoble mise sur la puissance de la microélectronique

Le plan quantique français est enfin lancé : tous les détails de cette stratégie à 1,8 milliard d'euros sur 5 ans

Le plan quantique français est enfin lancé : tous les détails de cette stratégie à 1,8 milliard d'euros sur 5 ans

Plus d'articles