Nous suivre Industrie Techno

JO 2016 : quatre start-up françaises se qualifient pour Rio !

JO 2016 : quatre start-up françaises se qualifient pour Rio !

© Capture d'écran

Quatre jeunes pousses, membres de l’incubateur parisien Le Tremplin, vont s’envoler pour Rio. Elles auront un stand au Club France où elles pourront faire des démonstrations de leur solution auprès d’athlètes, d’institutionnels, de membres des fédérations internationales et du grand public.

Arionéo, Spot Heroes, Vogo et YPPA viennent de décrocher un ticket pour le Club France de Rio. Ces quatre start-up, issues de l’incubateur parisien Le Tremplin, ont été sélectionnées pour représenter le dynamisme français en matière d’innovation, aux Jeux olympiques d’été, qui se dérouleront du 5 au 21 août prochain au Brésil.

Cette initiative est le fruit d’une collaboration entre le Comité national olympique et sportif français, initiateur du Club France, et la ville de Paris. A chaque édition des JO, le Club France accueille athlètes, institutionnels français et membres des fédérations internationales pour suivre la manifestation et célébrer les médailles françaises. « Depuis les JO de Londres, le Club France a pris une autre dimension. Il s’est ouvert au grand public et a accueilli près de 90 000 visiteurs » explique Benjamin Carlier, le responsable de l’incubateur. Ainsi, les quatre jeunes pousses sélectionnées pourront bénéficier d’une importante vitrine pour vanter la valeur ajoutée de leur solution.

Apporter un rayonnement supplémentaire aux start-up

Vogo pourra ainsi mettre en avant l’expérience qu’elle propose aux spectateurs d’un stade à travers son application mobile. « C'est une application, disponible sur tablette et smartphone qui, pendant les compétitions, permet aux spectateurs d’accéder à différents flux TV de telle ou telle caméra ou de revoir une action au ralenti », détaille Benjamin Carlier. De son côté, Arionéo pourra faire la démonstration de son tracker de performance spécialement destiné aux chevaux de course. Sport Heroes fera, quant à elle, la démonstration de ses solutions d’animation de communautés sportives. Même chose pour YPPA, qui propose une plate-forme d’animation pour les organisateurs d’événements sportifs.

Cette initiative illustre concrètement les missions du Tremplin. Installé au cœur de stade Jean-Bouin à Paris, l’incubateur Le Tremplin est une plate-forme d’innovation entièrement dédiée au sport. Elle vise à apporter un rayonnement supplémentaire aux start-up et à mettre à leur disposition un écosystème favorable à leur développement, à travers une série de partenariats publics et privés.

Faire de Paris la capitale mondiale de l’innovation sportive

Lancé en janvier 2015, Le Tremplin accompagne actuellement 36 start-up issues de deux promotions. Les projets accompagnés, sur une période de 1 à 3 ans, sont très variés. « Il y a des projets qui relèvent du digital pur, comme des applications ou des plateformes de réservation. Nous avons aussi des projets technologiques comme le tracker de performance pour chevaux ou des systèmes d’analyse de vidéos pour le tennis et le foot. Il y a aussi des projets très originaux comme Wise Pack, une bulle d’eau comestible et biodégradable. Une autre start-up développe une cabine 3D pour faire des avatars et comparer les différences avant et après le sport », expose Benjamin Carlier.

L’objectif premier de la structure consiste à créer de la richesse et des emplois valorisables dans le secteur économique du sport. Toutefois, le responsable de l’incubateur ne se cache pas d’une ambition plus audacieuse : faire de Paris la capitale mondiale de l’innovation sportive. « Il y a une place à prendre. Nous sommes le premier incubateur entièrement dédié au sport » rappelle Benjamin Carlier.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Avec sa « Ruche », Thalès apporte de l’agilité au développement des solutions de cyberdéfense

Avec sa « Ruche », Thalès apporte de l’agilité au développement des solutions de cyberdéfense

En marge de l'European Cyberweek, qui se termine aujourd'hui à Rennes, le spécialiste de la défense Thalès a[…]

Bertin Nahum veut conquérir le monde avec ses robots chirurgicaux

Bertin Nahum veut conquérir le monde avec ses robots chirurgicaux

« En Europe, la difficulté n’est pas tant la création d’entreprises que leur croissance », selon Chahab Nastar, chef de l’innovation d’EIT Digital

Interview

« En Europe, la difficulté n’est pas tant la création d’entreprises que leur croissance », selon Chahab Nastar, chef de l’innovation d’EIT Digital

La maintenance à distance d’Oculavis récompensée à l’EIT Digital Challenge 2019

La maintenance à distance d’Oculavis récompensée à l’EIT Digital Challenge 2019

Plus d'articles