Nous suivre Industrie Techno

JO 2016 : des ballons géants pour assurer la sécurité

JO 2016 : des ballons géants pour assurer la sécurité

Quatre ballons seront déployés lors des Jeux olympiques pour assurer la sécurité. Ils peuvent fonctionner jusqu'à 200 mètres d'altitude et embarquent 13 caméras.

© Miriam Jeske/Heusi Action/Brasil2016.gov.br

Le gouvernement brésilien a fait l'acquisition de quatre ballons stationnaires pour assurer la sécurité lors des Jeux olympiques. Equipés de 13 caméras au total, ils peuvent évoluer à 200 mètres d'altitude et ont une autonomie de vol de 72 heures.

Quelques 500 000 touristes et athlètes étaient attendus à Rio pour les Jeux olympiques d’été, qui se déroulent en ce moment et jusqu'au 21 août. Compte tenu de l’ampleur de la manifestation, les autorités brésiliennes ont mis en place un important dispositif de sécurité. Outre le déploiement de 47 000 policiers et de 38 000 soldats, le gouvernement s’est également équipé de quatre ballons dotés de 13 caméras au total pour surveiller les différentes zones de la compétition : Barra, Deodoro, Copacabana et Marcana.

Dotés d’une autonomie de vol de 72 heures, ces ballons d’hélium peuvent fonctionner jusqu’à une altitude de 200 mètres et couvrir, ensemble, une zone de 10 kilomètres carrés. A distance, ils alimentent en images le CICC, un centre d’intelligence géré par différents organismes brésiliens, à partir duquel il est possible d’accéder aux flux de 3200 caméras de surveillance fixes et mobiles.

Parmi les caméras embarquées sur les ballons, on retrouve le système militaire Simera de l’entreprise Logos Technologies, précédemment utilisé par les forces armées américaines en Irak et en Afghanistan. Selon le magazine Popular Mechanics, le dispositif permet d’avoir une vue grand angle, mais aussi de zoomer sur un point quelconque à volonté. L’opérateur peut également ouvrir autant de fenêtres de zoom que nécessaire pour suivre les événements sur le terrain, avec suffisamment de détails pour pister des véhicules et des personnes. Le dispositif serait capable de capturer plusieurs gigaoctets de données toutes les secondes et de les stocker. Autre point clé du dispositif : sa légèreté. Simera pèse, en effet, moins de 20 kilos.

Sur son site, le gouvernement indique que les ballons ont été réceptionnés largement en amont de la manifestation et qu’au total 80 professionnels ont été formés pour pouvoir les manipuler. « Grâce à ce dispositif, les forces de sécurité publiques pourront diriger leurs équipes sur le terrain pour réagir à différentes situations, comme un accident de la circulation, une poursuite ou un incendie », a déclaré Daniel Russo, rattaché au ministère de la Justice.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Au Sido, les start-up misent sur l'IA pour séduire l'industrie

Au Sido, les start-up misent sur l'IA pour séduire l'industrie

Les start-up n'ont pas manqué le rendez-vous du salon international des objets connectés (Sido) de Lyon pour présenter leur[…]

Longévité des batteries, Microsoft IA, laser ultra-puissant… les innovations qui (re)donnent le sourire

Longévité des batteries, Microsoft IA, laser ultra-puissant… les innovations qui (re)donnent le sourire

Microsoft IA, cybersécurité IBM, ralenti vidéo… les meilleures innovations de la semaine

Microsoft IA, cybersécurité IBM, ralenti vidéo… les meilleures innovations de la semaine

La première Ecole IA Microsoft de Lyon

La première Ecole IA Microsoft de Lyon

Plus d'articles