Nous suivre Industrie Techno

Lu sur le web

JO 2016 : comment la triathlète Gwen Jorgensen s'entraîne en réalité virtuelle

JO 2016 : comment la triathlète Gwen Jorgensen s'entraîne en réalité virtuelle

© Instagram - gwenjorgensen

A l'approche des Jeux olympiques, qui se dérouleront du 5 au 21 août prochain à Rio, nous vous proposons de découvrir les technologies mises en œuvre en préparation de l'événement. Focus aujourd'hui sur l'entraînement de la championne olympique et double championne du monde du triathlon, l'américaine Gwen Jorgensen. L'athlète s'est appuyée sur la réalité virtuelle pour préparer la difficile épreuve de vélo des Jeux olympiques de Rio. 

Le palmarès de Gwen Jorgensen est impressionnant. Agée de 30 ans, la triathlète américaine est championne olympique et deux fois championne du monde. Son outil secret pour s’entraîner ? Pas son vélo à 10 000 dollars, mais son mental, explique une enquête de Popular Science. L’article raconte comment l’athlète utilise sa mémoire et la visualisation pour s’entraîner aux compétitions. Pour la préparation des Jeux olympiques de 2016, la sportive a pu s’appuyer sur la réalité virtuelle, qui lui a permis de pallier les défauts de sa mémoire.

Ses entraîneurs ont fait appel à Joe Chen. Pionner de la réalité virtuelle, il était chef de produit chez Oculus et travaille désormais pour la société de production Vrse.works, qui propose des contenus de réalité virtuelle pour les grands médias. Joe Chen s’est rendu au Brésil et a fixé une batterie de caméras Gopro sur le capot de sa voiture, dont la hauteur correspond au niveau où se trouvent les yeux des cyclistes. Il a parcouru les rues du quartier Copacabana de Rio pour capturer des vidéos à 360 degrés. Ces contenus ont ensuite été convertis au format MPEG pour pouvoir être visionnés depuis un casque Samsung Gear VR

Depuis, Gwen Jorgensen a utilisé le casque de réalité virtuelle pour visionner le terrain de la compétition ou rejouer certaines séquences qu’elle souhaitait étudier en détails. Son casque de réalité virtuelle est ainsi devenu un compagnon dont elle ne s'est plus séparée. « Partout où je voyage dans le monde, je peux mettre les lunettes et visualiser le parcours, regarder à gauche, derrière moi, et voir chaque petite nuance » a-t-elle expliqué au magazine. « Rio est venu à elle », résume l’auteur de l’article. La réalité virtuelle lui a permis non seulement de pallier ses trous de mémoire, mais aussi de gagner en confiance.

Selon Joe Chen, il manque toutefois encore un élément clé à ce type d'entraînement : la possibilité d’intégrer dans l’expérience virtuelle la capacité d’accélérer ou de ralentir. Il espère que des environnements virtuels, qui prennent également en compte des aspects physiques comme l’équilibre de l’oreille interne, puissent rapidement voir le jour.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Puces neuromorphiques, modélisation 3D, deep learning… les meilleures innovations de la semaine

Puces neuromorphiques, modélisation 3D, deep learning… les meilleures innovations de la semaine

Vendredi, c’est l’heure de faire le bilan innovation de la semaine. Quelles sont celles qui vous ont le plus marqués sur notre site[…]

19/07/2019 | Santé3D
DeepCubeA, l'algorithme champion de Rubik’s Cube

DeepCubeA, l'algorithme champion de Rubik’s Cube

Mobilité hydrogène, Tchernobyl, prix Atos-Joseph Fourier… les meilleures innovations de la semaine

Mobilité hydrogène, Tchernobyl, prix Atos-Joseph Fourier… les meilleures innovations de la semaine

Simulation et IA, découvrez les quatre lauréats du prix Atos-Joseph Fourier 2019

Simulation et IA, découvrez les quatre lauréats du prix Atos-Joseph Fourier 2019

Plus d'articles