Nous suivre Industrie Techno

« J’ai assisté au lancement d’Ariane V »

« J’ai assisté au lancement d’Ariane V »

© ESA

Pascal Gateaud, journaliste à L’Usine Nouvelle, l’hebdomadaire « cousin » d’Industrie & Technologies, a assisté au dernier lancement d’Ariane V. Une expérience unique qu’il nous livre ici en exclusivité

 

Le silence ! La montée d’adrénaline dure depuis près d’une heure. Et là, tout d’un coup, tout le monde se tait. Il est un peu plus de 10 heures, ce jeudi 14 mai. Le chapiteau du poste d’observation est désert. Tous les invités se serrent sur la terrasse, à l’extérieur, où le soleil tape déjà fort. « Top moins 1 minute », annoncent les hauts parleurs qui égrènent le décompte final. A l’horizon, à tout juste 5 kilomètres , Ariane 5 attend, depuis la veille, sur son pas de tir.

Du haut de ses 50 mètres, le lanceur blanc semble titiller les nuages bas qui menacent. Pas un feu « rouge » : le décompte final se poursuit sans incident. Le speaker du Centre spatial en profite pour saluer la Guyane , Kourou, Cayenne, les industriels, les téléspectateurs francophones et les internautes du monde entier... « Le décollage d’Ariane 5, c’est toujours un moment impressionnant, alors faisons tout simplement silence pour apprécier… » Encore quelques secondes et les premiers panaches de fumée blanche s’échappent sous le moteur Vulcain. Le grondement lointain va crescendo. Il est 10 heures 12 : le 188e vol d’une fusée Ariane n’a pas une seconde de retard. H + 7 secondes : la fusée paraît incapable de s’arracher du sol. A peine 70 tonnes à vide, mais près de 800 tonnes une fois gavée de propergols, d’oxygène et d’hydrogène liquide…

Les 1 200 tonnes de poussée
donnent la chair de poule. Instant unique, fugace. La voilà qui s’élance… Tout juste 5 secondes d’ascension verticale, elle bascule déjà vers le large, emmenant les deux satellites scientifiques Herschel et Planck à la recherche des origines de l’Univers… Les deux boosters rayent de feu le ciel de Guyane. Le spectacle est tout simplement extraordinaire… Las, c’était compter sans le ciel bas, plombé depuis le matin par de lourds nuages. Ariane 5 disparaît, avant de refaire surface, loin, si loin déjà…

 

Pascal Gateaud

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Turbine à hydrogène, pile à combustible, stockage cryogénique… les défis technos du futur avion zéro émission d’Airbus

Turbine à hydrogène, pile à combustible, stockage cryogénique… les défis technos du futur avion zéro émission d’Airbus

Airbus a dévoilé le 21 septembre trois concepts d'avion zéro émission dont la propulsion utilise de[…]

Ampaire améliore son avion hybride-électrique et effectue un second vol avant de relier les îles d’Hawaï

Ampaire améliore son avion hybride-électrique et effectue un second vol avant de relier les îles d’Hawaï

[Dossier Impression 3D] La chasse aux kilos s'intensifie dans l'aérospatial

[Dossier Impression 3D] La chasse aux kilos s'intensifie dans l'aérospatial

Face aux batteries et biocarburants, Norsk e-fuel mise sur le kérosène renouvelable pour des avions bas-carbone

Face aux batteries et biocarburants, Norsk e-fuel mise sur le kérosène renouvelable pour des avions bas-carbone

Plus d'articles