Nous suivre Industrie Techno

Itris Automation Square facilite les migrations des programmes des automates

Industrie et  Technologies
L'éditeur français propose des logiciels pour convertir des programmes d'anciens automates programmables vers de nouveaux matériels et garantir leur niveau de qualité. En toute indépendance des constructeurs de matériels.


Itris Automation Square (IAS) fournit des solutions de conversion et de vérification des programmes d'automates programmables qui sont commercialisés sous forme de Software-as-a-Service (SaaS). Ces outils améliorent la qualité et assurent une diminution des coûts de développement, de test et de maintenance des programmes. « Notre objectif est d'appliquer aux automatismes les technologies de l'informatique traditionnelle. Autrement dit, de développer des outils logiciels capables de manipuler les codes des automates programmables et de générer des programmes automatiquement », explique Eric Pierrel, directeur marketing d'Itris Automation Square.

Faciliter les évolutions des automatismes

Cette nouvelle approche répondons à deux types de besoins. Les automates programmables anciens sont souvent impossibles à maintenir : les matériels finissent par devenir obsolètes, les pièces de rechange sont difficiles à trouver et les compétences humaines se raréfient. La migration des automatismes est par conséquent nécessaire pour assurer la pérennité des installations industrielles.

« Malheureusement, un nouveau modèle d'automate programmable est souvent associé à un nouvel environnement de développement incompatible avec l'ancien. Cela rend obsolète le programme utilisé dans l'automate précédent, même si le process contrôlé reste le même. Il est alors fréquent de perdre de longues heures dans des conversions manuelles fastidieuses ou dans la réécriture entière de l'application ».

Pour répondre à ce problème, IAS propose PLC Converter, un logiciel qui traduit automatiquement le programme existant vers une nouvelle cible. Grâce à l'utilisation de PLC Converter, IAS garantit des fonctionnalités identiques et un niveau de fiabilité très important. La validation du code traduit est alors moins coûteuse et il est facile de comparer le fonctionnement des anciens et des nouveaux systèmes. Le temps d'immobilisation de l'installation lié à la mise en service du nouvel équipement est fortement réduit.

Le second aspect concerne la vérification des programmes. Le logiciel PLC Checker analyse les programmes des automates et vérifie leur conformité avec un référentiel de codage qui peut être générique ou spécifique à un industriel. « Il remplace les vérifications manuelles de la conformité, qui prenaient un temps considérable et ne garantissait pas le niveau de qualité requis ». Grâce à PLC Checker l'utilisateur peut adopter de façon systématique des standards de codage et garantir une cohérence entre les programmes, tout en s'assurant d'une certaine robustesse et lisibilité de l'application. PLC Checker permet donc de résoudre le dilemme actuel : avoir un niveau d'exigence qualité élevé et y consacrer beaucoup de temps et d'argent ou bien n'avoir que peu de temps (ou d'argent) et devoir se contenter d'exigences minimales. Pour le moment PLC Checker fonctionne autour des automates commercialisés par Schneider Electric, Rockwell et Siemens.

Vérifier le respect des règles

Dans des relations client/fournisseur, l'outil permet aussi de définir les exigences de qualité à atteindre et les revues de codes - entièrement automatisées dans le cadre d'une analyse statique - à réaliser pour vérifier le bon respect de ces exigences. Les intégrateurs peuvent démontrer la qualité de leurs programmes et les utilisateurs d'automates bénéficient de programmes plus faciles à maintenir. Par ailleurs, PLC Checker est également utile dans un contexte normatif (FDA, IEC 61511...), pour démontrer le bon respect des processus qualité, en particulier lorsque l'utilisation de règles de codage est requise.

Une offre donc très complémentaire de celle des constructeurs d'automates programmables. « Les outils de développement de logiciels des constructeurs ne peuvent pas tout faire. D'autant plus que les programmes écrits sont de plus en plus compliqués, avec des contraintes normatives et de sécurité très fortes. Notre offre vient donc à point nommé », conclut Eric Pierrel. Une complexité qui explique le faible nombre d'acteurs sur le marché de la programmation des automates.

Mirel Scherer

Pour en savoir plus : http://www.automationsquare.com/fr/

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Avis d’expert] Infiltration des centrales énergétiques : autopsie d’une cyberguerre furtive

Avis d'expert

[Avis d’expert] Infiltration des centrales énergétiques : autopsie d’une cyberguerre furtive

Comment des hackers parviennent-ils à s’infiltrer dans les systèmes d’opération des centrales[…]

Transformateur pour smart grids, reconnaissance gestuelle, polymère de résistance au feu... les innovations qui (re)donnent le sourire

Transformateur pour smart grids, reconnaissance gestuelle, polymère de résistance au feu... les innovations qui (re)donnent le sourire

La commande gestuelle s’intègre dans les technologies de réalité virtuelle et augmentée Qualcomm

La commande gestuelle s’intègre dans les technologies de réalité virtuelle et augmentée Qualcomm

 Un transformateur plus compact pour les smart grids

 Un transformateur plus compact pour les smart grids

Plus d'articles