Nous suivre Industrie Techno

Iter : des pièces mécaniques hors norme

Iter : des pièces mécaniques hors norme

L’usinage de la pièce prototype à l’usine SIMIC de Marghera

© DR

Après plusieurs années de R&D débouchant sur la fabrication de prototypes, le consortium franco-italien CNIM-SIMIC, vient d’être retenu pour la fabrication des armatures des bobines de confinement du plasma dans le réacteur Iter.

Le consortium franco-italien SIMIC - CNIM, vient de se voir notifier par l'agence domestique européenne Fusion For Energy (F4E), en charge de la contribution des pays européens au projet Iter, le contrat de fabrication de 70 plaques radiales pour ce réacteur. Le contrat, d’une durée de 4 ans et d’un montant d’environ 160 millions d’euros, est l’une des plus importantes contributions européennes au développement des bobines magnétiques d’Iter.

Les plaques radiales sont des structures mécaniques en forme de D, de 13,8 x 8,7 m pour 110 mm d’épaisseur. Elles sont réalisées en acier inox 316LN et pèsent 5,5 ou 9,8 tonnes selon les modèles. Elles constitueront le squelette des 18 bobines de champ toroïdal nécessaires au confinement du plasma dans l’enceinte à vide d’Iter.

Les propriétés du matériau utilisé, la qualité des soudures, la taille des pièces, les tolérances dimensionnelles, ainsi que les cadences soutenues de fabrication, confèrent une grande complexité au projet, tant du point de vue de la technologie que de celui de la gestion du projet. Un projet qui nécessitera la mise en œuvre de machines portiques, afin de répondre aux exigences techniques et aux cadences.

Une fabrication au bord de mer

Pour CNIM, ce contrat est l’aboutissement de plus de 4 années d’investissement. Les procédés mis en œuvre pour la fabrication en série des plaques radiales ont été développés dans le cadre d’un programme interne de R&D, puis d’un contrat spécifique F4E, entre 2009 et septembre 2012. Ils ont permis la réalisation du prototype qui vient d’être livré à F4E sur le site ASG de La Spezia (Italie).

Pour SIMIC, ce contrat concrétise un projet démarré en 2004 avec la réalisation des premiers prototypes pour Iter, allant de la fabrication du prototype de plaques radiales au développement des compétences techniques et managériales qui ont permis la transition vers la production de série des plaques radiales. Là aussi ce projet a fait l’objet d’un programme de R&D intensif, d’investissements dans les équipements et du développement de nouvelles solutions technologiques.

« La confiance que nous témoigne F4E en reconnaissant notre haute technicité, nous encourage à persévérer dans le déploiement de notre stratégie : n'avoir de cesse d'investir dans la recherche de nouveaux procédés technologiques et de renforcer notre modèle industriel par la maîtrise de l'ensemble de la chaîne de valeur, de la conception à la réalisation », explique Nicolas Dmitrieff, Président du Directoire de CNIM.

Pour réaliser ce contrat, SIMIC opérera à partir de deux sites italiens, l’un situé à Camerana (Piémont) et l’autre, plus récent, situé à Marghera (Vénétie). Ce dernier dispose d’un accès à la mer et d’une capacité de transport de plus de 2 000 tonnes. De son côté, CNIM utilisera son site industriel et technologique de la Seyne-sur-Mer (83), spécialisé dans la conception et la réalisation de systèmes électromécaniques de grandes dimensions et de haute précision, capables de supporter des contraintes mécaniques importantes. Le site de CNIM est également doté d’un accès privilégié à la mer, pour le transport des pièces industrielles qui y sont fabriquées.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.fusionforenergy.europa.eu & http://www.cnim.com & http://www.simic.it

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Un procédé pour plier le verre sans le dégrader

Fil d'Intelligence Technologique

Un procédé pour plier le verre sans le dégrader

Grâce au four qu’ils ont développé, des chercheurs de l’Institut Fraunhofer pour la mécanique des[…]

Vidéo : découvrez le plus grand bateau du monde entièrement imprimé en 3D

Vidéo : découvrez le plus grand bateau du monde entièrement imprimé en 3D

Fabrication additive : les plateformes technologiques d'Occitanie et de Nouvelle Aquitaine unissent leurs forces

Fabrication additive : les plateformes technologiques d'Occitanie et de Nouvelle Aquitaine unissent leurs forces

Clinatec, Smart City, micro-algues... les meilleures innovations de la semaine

Clinatec, Smart City, micro-algues... les meilleures innovations de la semaine

Plus d'articles