Nous suivre Industrie Techno

Isorg transforme les grandes surfaces en capteurs

Ridha Loukil

Sujets relatifs :

, ,
Elle développe une technologie d’électronique polymère permettant de réaliser par impression des capteurs sur des grandes surfaces en plastique ou verre.

Isorg en bref :

Date de création : mai 2010
Les créateurs : deux anciens collaborateurs de STMicroelectronique et un ancien de Sofileta
Implantation: Saint-Egrève (38)
Effectif : 6 personnes
Site Web : www.isorg.fr
Contact : Laurent Jamet, PDG
Tél. : 06 09 45 73 70
E-mail : laurent.jamet@isorg.fr


Fondée en 2010 par essaimage du Laboratoire d’électronique organique imprimée du CEA-Liten (département nanomatériaux), Isorg a pour vocation de concevoir et produire des photodétecteurs organiques et des capteurs d’images en électronique polymère à partir d’un procédé de fabrication par impression. Elle s’appuie sur un effort de recherche de 50 hommes-années au CEA-Liten sur le sujet, qui s’est traduit par le dépôt de 25 brevets. Ses trois fondateurs bénéficient de plus de 20 d’expérience dans l’industrie électronique.

La technologie mise en œuvre combine des matériaux conducteurs et semi-conducteurs issus de la chimie organique et un procédé de fabrication par impression à jet d'encre. Ces matériaux sont déposés sous forme liquide par impression sur des substrats en plastique ou verre.?Ce procédé offre l’avantage de transformer des grandes surfaces et de substrats souples en capteurs. Selon Isorg, la technologie offre également de hautes performances en termes de réponse spectrale, de consommation et de rendement de conversion photoélectrique. Elle ouvre de nouvelles perspectives d’innovation en termes de design, de souplesse, de finesse et de coût.

Les couches déposées sur le substrat représentent une épaisseur de quelques 10 nm à quelques nm. Les produits envisagés sont des photodétecteurs et capteurs d’images. Les applications sont variées dans l’industrie (photométrie, chlorométrie,  contrôle de process, robotique…), dans la sécurité (contrôle d’accès, détection incendie…), l’environnement (analyse de fluides et gaz), l’affichage (adaptation du rétroéclairage à la lumière ambiante), le médical (imagerie) et dans le grand public (scanners).

La start-up a réalisé un premier tour de table avec CEA?Investissement et Neptune Technologies. Elle recherche deux types de partenariats : collaboratifs et commerciaux. Les démonstrateurs sont prévus cette année et le passage à la production est programmé pour 2013-2014.

Ridha Loukil

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Cobot Airbus, nano transistor, edge computing… les innovations qui (re)donnent le sourire

Cobot Airbus, nano transistor, edge computing… les innovations qui (re)donnent le sourire

Difficile de trouver la motivation en ce début de semaine ? Voici une petite sélection d’innovations qui pourraient vous aider[…]

Comment Samsung repousse les limites de la miniaturisation des transistors

Comment Samsung repousse les limites de la miniaturisation des transistors

Les cartes open source séduisent l'industrie

Dossiers

Les cartes open source séduisent l'industrie

Vocabulaire professionnel

Avis d'expert

Vocabulaire professionnel

Plus d'articles