Nous suivre Industrie Techno

IRT : des fuites sur les heureux élus

Jean-François Preveraud
IRT : des fuites sur les heureux élus

Une enveloppe de 2 milliards d'euros est prévue pour financer les IRT.

© DR

L’annonce officielle n’aura lieu que lundi après-midi, mais les noms des Instituts de Recherche Technologique sélectionnés circulent déjà.

Alors que Valérie Pécresse, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, et le Commissariat général aux investissements (CGI) ne dévoileront officiellement la liste des Instituts de Recherche Technologique (IRT) retenus au plan national au titre des Investissements d’avenir (ex-Grand Emprunt), que lundi en début d’après-midi, le site toulousain Objectifnews.com annonce que l’IRT Aéronautique Espace et Systèmes Embarqués (IRT AESE) fait partie des six IRT retenus.

L'IRT AESE propose la création de plates-formes dans 4 domaines technologiques stratégiques : les technologies aérothermodynamiques ; l’énergie embarquée ; les nano et micro-technologies ; les structures et matériaux innovants.

D’après notre confrère L'Usine Nouvelle, les autres lauréats seraient à Grenoble, Metz, Nantes, Lille et Lyon.

 

  • À Grenoble, il s’agit de l’IRT Nanoélectronique, labellisé par Minalogic.
     
  • À Metz, c’est l’IRT Métallurgie, Matériaux et Procédés (IRT M2P) qui a été retenu.
     
  • À Nantes, il s’agit de l’IRT Jules-Verne consacré aux Technologies avancées de production, Composites, Métalliques et Structures hybrides qui est soutenu par le Pôle de compétitivité EMC2, Technocampus EMC² et l'UNAM.
     
  • À Lille, c’est l’IRT Railenium sur les infrastructures ferroviaires qui a été retenu.
     
  • À Lyon, c’est l’IRT LyonBioTech, consacré à l'infectiologie qui a été retenu


Pour mémoire, les Instituts de Recherche Technologique, dotés de 2 milliards d’Euros regrouperont des établissements d’enseignement supérieur et de recherche, des organismes de R&D publics et des acteurs économiques du secteur privé (industrie et services). Ils seront consacrés à des domaines technologiques d'avenir, pour lequel la France vise une place de leader mondial.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://competitivite.gouv.fr 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Académiques et industriels lancent à Grenoble l’institut 3IA dédié à l’intelligence artificielle

Académiques et industriels lancent à Grenoble l’institut 3IA dédié à l’intelligence artificielle

L’institut grenoblois MIAI dédié à l’intelligence artificielle labellisé 3IA a été[…]

L’IA française se dope au  calcul intensif

L’IA française se dope au calcul intensif

Sensibilité record pour la pesée de molécules avec de la lumière

Sensibilité record pour la pesée de molécules avec de la lumière

La deeptech vient en force à VivaTech

La deeptech vient en force à VivaTech

Plus d'articles