Nous suivre Industrie Techno

abonné

« Irriguer l'industrie en innovations »

PROPOS RECUEILLIS PAR MYRTILLE DELAMARCHE ET PHILIPPE PASSEBON

IT : Comment renforcer les ponts entre recherche fondamentale et innovation ?

G. F. : La force formidable de Stanford, en Californie, tient au fait que l'on y crée des entreprises directement à l'intérieur de l'université : il y a un dialogue constant. Lorsque j'y suis allée avec le président de la République, j'ai constaté par exemple que le PDG de Google dialoguait avec les meilleurs chercheurs fondamentaux. Pour faire émerger un Google européen, nous avons besoin de la recherche fondamentale, que ce soit dans le calcul de haute performance, le spatial, les biotechnologies avec le projet Human Brain ou encore dans le domaine des semi-conducteurs, sans quoi nous serons dépendants des technos de base des États-Unis et de l'Asie. Nous avons le potentiel en France, mais nous sommes encore trop cloisonnés.

IT : Mais ne souffrons-nous pas d'une inadéquation entre formation universitaire et attentes des entreprises ?

G. F. : À effectif constant, le flux d'embauches de jeunes doctorants dans le public souffre d'une situation démographique particulière : la fin des départs en retraite des baby-boomers.[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0971

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2014 d'Industries & Technologies

Nous vous recommandons

[Pas à pas] Comment tirer parti de la réalité augmentée dans votre usine

[Pas à pas] Comment tirer parti de la réalité augmentée dans votre usine

Profitant des formidables progrès de l'informatique embarquée et de l'essor de l'usine 4.0, les exemples d'applications[…]

Bâtiments intelligents : des économies du sol au plafond

Bâtiments intelligents : des économies du sol au plafond

INNOVATION À TOUS LES ÉTAGES

Dossiers

INNOVATION À TOUS LES ÉTAGES

« Bâtiments intelligents : il faut placer l'utilisateur au centre », Olivier Cottet, Schneider Electric

Interview

« Bâtiments intelligents : il faut placer l'utilisateur au centre », Olivier Cottet, Schneider Electric

Plus d'articles