Nous suivre Industrie Techno

IPv6 débarque le 6 juin

Muriel de Véricourt
IPv6 débarque le 6 juin

© DR

Pour multiplier le nombre d'adresses IP, adopter de nouvelles règles de communication et d'adressage sur Internet s'impose. Plusieurs opérateurs, constructeurs et sites web sautent le pas aujourd'hui.

Les geeks apprécieront : la date du 6 juin 2012 (6.6) a été retenue pour l’adoption du protocole de communication IPv6, qui permet de disposer d’un  nombre d’adresses IP très supérieur au stock actuellement disponible. Après une journée de sensibilisation sous forme de test grandeur nature le 8 juin dernier, Google, Cisco, Facebook, Orange France et de nombreux autres grands noms de l’Internet ont choisi de s’associer à cette opération organisée par l’Internet society. Il s’agit cette fois, pour les opérateurs, constructeurs et sites web d’un passage définitif à l’IPv6.

Le corpus de règles de communication (on parle de protocole) actuellement en cours, IPv4, attribue à chaque machine connectée à l’Internet une adresse constituée d’une succession de trente-deux bits, soit un nombre total d’adresses limité à 4,3 milliards (2 puissance 32). Mais avec l’essor des appareils mobiles intelligents et des objets connectés, ce stock s’amenuise rapidement. D’où l’intérêt de miser sur le protocole IPv6, inventé en 1998, qui prévoit un codage des adresses IP sur 128 bits. Soit un réservoir à peu près inépuisable de 340 sextillions (1036) d'adresses.

Pour l'utilisateur, cette évolution, longtemps différée mais devenue indispensable, sera presque transparente. En effet, les versions récentes des systèmes d'exploitation et des systèmes mobiles supportent l'IPv6. En revanche, les équipements périphériques ne sont pas nécessairement à jour.

Plusieurs opérateurs, sites Internet et constructeurs d'équipements ont annoncé leur intention d’accompagner ce basculement. L’équipementier Cisco propose par exemple un dossier d’information complet, des conseils d’experts et un webinar en ligne sur son site Internet.

Muriel de Vericourt

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Innover contre le virus] Le supercalcul à l’assaut du Covid-19

[Innover contre le virus] Le supercalcul à l’assaut du Covid-19

Pendant l'été, Industrie & Technologies revient sur plusieurs mois de mobilisation des industriels et des chercheurs pour faire[…]

Hydrogène vert, souveraineté du cloud et Lab Robotique, le best of de la semaine

Hydrogène vert, souveraineté du cloud et Lab Robotique, le best of de la semaine

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

Michel Morvan, président de Cosmo Tech : l'amoureux de la complexité

Interview

Michel Morvan, président de Cosmo Tech : l'amoureux de la complexité

Plus d'articles