Nous suivre Industrie Techno

Investissements d'avenir : annonce des six premiers IRT

Jean-François Preveraud

Sujets relatifs :

,
Investissements d'avenir : annonce des six premiers IRT

2 milliards d'Euros pour financer 6 ou 8 projets.

© DR

Six Instituts de Recherche Technologique ont déjà été retenus par les pouvoirs publics sur les 15 projets présentés. Deux autres vont devoir revoir leur copie avant de repasser à nouveau en commission.

Les pouvoirs publics ont annoncés les six premiers Instituts de Recherche Technologique (IRT) retenus dans le cadre des Investissements d'avenir. La liste est conforme à celle que nous avons publiée dès vendredi après-midi.

Il s’agit de :
 

  • IRT NanoElec à Grenoble (38), qui concerne la nano-électronique (avec ST-Microelectronics, Soitec...) ;
     
  • IRT AESE à Toulouse (31), sur l’aéronautique, l’espace et les systèmes embarqués (avec Airbus, Astrium, Safran, Latécoère...) ;
     
  • IRT LyonBiotech à Lyon (69) avec une antenne à Paris, sur l’infectiologie (avec Biomérieux, Sanofi, Danone, Institut Pasteur) ;
     
  • IRT M2P à Metz (57), avec des sites secondaires à Belfort (90), Montbéliard (25) et Troyes (10), sur les matériaux, la métallurgie et les procédés (avec Saint-Gobain, Arcelor-Mittal, PSA...) ;
     
  • IRT Railenium à Valenciennes (59) avec un site secondaire à Villeneuve-d’Ascq (59), sur les infrastructures ferroviaires (avec RFF, Alstom, SNCF...) ;
     
  • IRT Jules Verne à Nantes (44), sur les matériaux composites (avec Airbus, STX, DCNS, Alstom, Segula...). 


Mais il va y avoir une session de rattrapage. En effet, les 2 projets classés respectivement 7e et 8e par le jury ont été recommandés par le président du jury Christian Streiff, ancien président de PSA, pour faire l’objet d’un examen spécifique. Il s’agit des projets :
 

  • SystemX à Saclay (91) sur l’Ingénierie numérique des systèmes ;
     
  • B-COM à Rennes (35) sur les réseaux et infrastructures numériques. 


Ces deux projets devront être rapidement restructurés en tenant compte de l’avis du jury. Ils seront alors soumis à nouveau à l’approbation du jury.

En tout état de cause, le financement de l’ensemble des IRT retenus s’inscrira in fine dans l’enveloppe de 2 milliards d’euros allouée à cette action par les Investissements d’avenir. Rappelons que celle-ci vise à faire émerger des "Instituts de Recherche Technologique" au sein de campus d'innovation technologique de dimension mondiale. Il s’agit de nouveaux instruments destinés à supporter une stratégie industrielle de conquête sur les marchés porteurs, afin de créer sur la durée des emplois.

Les IRT sont basés sur des partenariats de long terme entre les établissements d’enseignement supérieur et de recherche et les entreprises. Ils renforceront le transfert des connaissances vers les entreprises en raison des partenariats mis en place dès l'amont. Les étudiants pourront ainsi se former sur des plates-formes de haut niveau au plus près des besoins identifiés par les entreprises. Ils renforceront aussi les écosystèmes constitués par les pôles de compétitivité en vue d'atteindre l'excellence dans des secteurs d'avenir.

Les montants qui seront consacrés à chacun des projets retenus seront annoncés ultérieurement à l’issue d’un examen poussé des plans d’affaires, notamment au regard des engagements des industriels.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://media.enseignementsup-recherche.gouv.fr

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Jacques Lewiner "La microfluidique est par essence pluridisciplinaire"

Jacques Lewiner "La microfluidique est par essence pluridisciplinaire"

A l'occasion de la seconde édition du rendez-vous Summer School : Microfluidic for health, organisé du 26 au 30 août, par[…]

29/08/2019 | RechercheMédical
"La France fait partie des premiers pays d’Europe pour le soutien aux jeunes pousses issues de la recherche fondamentale"

"La France fait partie des premiers pays d’Europe pour le soutien aux jeunes pousses issues de la recherche fondamentale"

Académiques et industriels lancent à Grenoble l’institut 3IA dédié à l’intelligence artificielle

Académiques et industriels lancent à Grenoble l’institut 3IA dédié à l’intelligence artificielle

L’IA française se dope au  calcul intensif

L’IA française se dope au calcul intensif

Plus d'articles