Nous suivre Industrie Techno

La semaine de Jean-François Prevéraud

Inventor gratuit ... ou presque !

Industrie et  Technologies
Autodesk lance une version gratuite d'Inventor, son logiciel phare en CAO-Mécanique, certes excluant les assemblages, mais utilisable pendant un an. Une belle opération marketing pour séduire les hésitants du passage à la 3D.


Autodesk avait lancé l'an dernier aux USA un produit baptisé Inventor LT, téléchargeable gratuitement sur son site web. Cette opération avait été étendue au Canada, à la Nouvelle Zélande et à l'Australie, il y a quatre mois. Elle arrive maintenant en Europe, avec la France comme pays pilote. « D'une part nous attendions la sortie d'Inventor en français pour lancer l'opération et d'autre part, à l'inverse des autres pays européens, nous sommes en France dans une situation de challenger face à un éditeur national excessivement présent. D'où notre volonté de nous imposer d'entrée de jeu dans un pays où il y a une forte concurrence », explique Christian Domange, directeur des ventes Industrie Manufacturière Europe du Sud de l'éditeur.

Avec cette opération Autodesk entend mettre le pied à l'étrier aux industriels qui envisagent de passer du 2D au 3D. « Il existe bon nombre d'opérations similaires chez nos concurrents, mais à chaque fois vous pouvez disposer d'une version d'évaluation pour seulement 30 jours. Pour peu que vous ayez un imprévu dans votre bureau d'études, elle aura expiré avant même que vous l'ayez essayée. Ici vous disposez d'un an d'essai », constate Richard Comte, responsable des ventes Industrie Manufacturière pour la France.

Il faut dire que l'enjeu est de taille. Selon une enquête de l'Aberdeen Group, 70 % des concepteurs n'utilisent que du 2D et la moitié d'entre eux n'ont pas encore trouvé de raisons de passer à la 3D. Il y a donc urgence de les convaincre de l'apport du 3D dans leur travail quotidien. C'est ce qu'entend faire Inventor LT.

Tout Inventor ... sauf ...

Cette version gratuite comporte l'ensemble des fonctionnalités d'Inventor Suite, limitées aux pièces unitaires. Pas question donc de créer un assemblage. De même, vous n'aurez pas accès aux applications métiers comme Autocad Mechanical et ses bibliothèques de composants standard, la tôlerie ou le routage de faisceaux et tuyaux, ainsi qu'aux applications de simulation. Enfin, Inventor LT n'intègre pas l'outil de GDT Autodesk Vault. En revanche vous disposerez de toutes les interfaces standard (Step, Iges, DXF, DWG...) et des interfaces natives vers la plupart des logiciels de CAO du marché (NX, Pro/Engineer, SolidWorks...) et même Catia dans les mois à venir. De plus, vous pourrez réaliser des rendus réalistes d'objets à l'aide du module Inventor Studio, qui est inclus dans l'offre.

Une offre qui reste somme toute alléchante, car Inventor LT a un prix officiel de 990 $ aux USA. D'ailleurs, il y a eu 100 000 visites sur le site dédié aux USA en un an, qui se sont traduites par 30 000 téléchargements. « Un chiffre plus qu'honorable puisque la moyenne dans ce genre d'opérations est de 4 à 5 % », constate Christian Domange.

Beaucoup de sous-traitants devraient être intéressés, car Inventor LT leur permettra de récupérer à moindres frais les modèles 3D issus de leurs donneurs d'ordres, pour ensuite les adapter à leurs besoins (calcul, fabrication, illustration...).

Cette offre d'essai est disponible en téléchargement gratuit jusqu'au 30 avril 2009 sur le site dédié (http://www.autodesk.fr/inventorlt), ou pour ceux qui ne peuvent pas ou ne veulent pas télécharger, 700 Mo tout de même, par demande d'un DVD sur le même site. De plus, Inventor LT est proposé gratuitement avec les stations de travail dédiées CAO d'HP et de Lenovo, soit directement installé sur le disque dur, soit sous forme de DVD.

Attention toutefois. Autodesk entend bien suivre cette opération. Pour cela, il y a un contrôle de l'adresse IP de l'internaute lors de la demande de téléchargement. Il vous faudra donc avoir une adresse Internet domiciliée en France pour pouvoir télécharger la version française d'Inventor LT. Dommage pour nos voisins belges, luxembourgeois et suisses francophones.

Enfin, petite indiscrétion, Hanna Stratégie, le développeur tiers chinois acquis l'an dernier par Autodesk, a lancé récemment en Chine et au Brésil un Inventor Mold destiné, comme son nom l'indique, à la conception des moules. Un produit qui devrait être lancé d'ici la fin de l'année en Europe. Une information a rapprocher de la récente acquisition de Moldflow.

A la semaine prochaine

Pour en savoir plus : http://www.autodesk.com/inventor-fra

Jean-François Prevéraud, journaliste à Industrie & Technologies et l'Usine Nouvelle, suit depuis plus de 26 ans l'informatique industrielle et plus particulièrement les applications destinées au monde de la conception (CFAO, GDT, Calcul/Simulation, PLM...). Il a été à l'origine de la lettre bimensuelle Systèmes d'Informations Technologiques, qui a été intégrée à cette lettre Web hebdomadaire, dont il est maintenant le rédacteur en chef.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

C'est un nouveau scandale sanitaire. Après l'affaire des implants mammaires « PIP », une enquête du[…]

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

Plus d'articles