Nous suivre Industrie Techno

Intel veut affranchir les ordinateurs de leurs câbles

Julien Bergounhoux
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Intel veut affranchir les ordinateurs de leurs câbles

© D.R.

Intel a annoncé au salon Computex que sa prochaine microarchitecture supporterait un ensemble de technologies sans fil permettant à un ordinateur de n'utiliser aucun câble, ni pour l'alimentation électrique, ni pour l'affichage ou l'interface utilisateur, ni pour les transferts de données.

Le salon informatique Computex de Taipei à Taiwan a dévoilé son lot de surprises, mais c'est Intel qui s'est démarqué cette année. D'abord avec son nouveau design de référence pour les ordinateurs portables "2 en 1", Llama Mountain. En effet, grâce à son processeur Core M de nouvelle génération (Broadwell) gravé à 14 nm, cette tablette transformable de 12,5 pouces (avec un écran QHD d'une résolution de 2 560 x 1 440 pixels) ne fait que 7,2 mm d'épaisseur et ne pèse que 670 grammes. Un record pour un ordinateur de cette puissance tournant sous Windows 8.1 Pro. Silencieux car sans ventilateur et disposant d'une batterie de 32 Wh, cet hybride est même tellement fin qu'il reste à peine assez de place sur sa tranche pour y inclure les ports habituels comme l'USB 3 et ceux pour le connecter à son clavier.

Et c'est devant ce constat que la stratégie d'Intel prend tout son sens. Car si Llama Mountain est impressionnant, Intel voit déjà beaucoup plus loin. Le géant du silicium prévoit d'éliminer carrément les câbles avec sa prochaine microarchitecture, baptisée Skylake. Et pas seulement les câbles réseaux, comme lors de son initiative Centrino lancée il y a 11 ans qui avait propulsé le Wi-Fi sur le devant de la scène.

ASSOCIATION DE TECHNOS

C’est lors d’une présentation sur scène que Kirk Skaugen, qui dirige la division PC du groupe, a annoncé les technologies qui se trouveront au cœur de cette avancée. Tout d'abord Rezence, qu’Intel soutient au sein de l’A4WP (Alliance for Wireless Power), et qui concerne l’alimentation électrique sans fil. Ensuite, la norme WiGig (protocole IEEE 802.11ad) de transfert de données sans fil, qui gère des vitesses allant jusqu'à 7 Gbit/s. Et enfin, la technologie propriétaire Wi-Di (Intel Wireless Display) qui permet de transférer du contenu audio et vidéo sans fil depuis un ordinateur.

Ces technologies réunies permettent à une même table de charger plusieurs appareils, de servir de station d'accueil pour ordinateur et de le connecter à un réseau, le tout sans aucun fil. Evidemment, la transition ne se fera pas instantanément et les câbles orneront encore les bureaux pour de nombreuses années, mais la révolution de l’USB (Universal Serial Bus) dans les années 90 et l'expansion phénoménale du Wi-Fi dans les années 2000 ont prouvé qu'Intel n'avait pas son pareil pour pérenniser des technologies à un niveau global.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Mobilité hydrogène, Tchernobyl, prix Atos-Joseph Fourier… les meilleures innovations de la semaine

Mobilité hydrogène, Tchernobyl, prix Atos-Joseph Fourier… les meilleures innovations de la semaine

Quelles sont les innovations qui vous ont le plus marqués au cours des sept derniers jours ? Cette semaine, vous avez apprécié[…]

Simulation et IA, découvrez les quatre lauréats du prix Atos-Joseph Fourier 2019

Simulation et IA, découvrez les quatre lauréats du prix Atos-Joseph Fourier 2019

Radiall et le CEA-Leti s'allient pour développer les futures antennes 5G

Radiall et le CEA-Leti s'allient pour développer les futures antennes 5G

Drone anti-incendie, cybersécurité, nanosatellites… les meilleures innovations de la semaine

Drone anti-incendie, cybersécurité, nanosatellites… les meilleures innovations de la semaine

Plus d'articles