Nous suivre Industrie Techno

Integragen développe le Google Chrome des données génétiques

Juliette Raynal
Integragen développe le Google Chrome des données génétiques

© Integragen

[Start-up - entreprises] 

Dirigée par Bernard Courtieu, l’entreprise IntegraGen est spécialisée dans le séquençage d’acides nucléiques. Fondée en 2000, la société articule son activité autour de deux axes : le service génomique pour la recherche fondamentale et clinique et l’activité de diagnostic.

Dans le cadre des services génomiques, IntegraGen a notamment noué un partenariat avec l’Institut Gustave Roussy, dans le cadre de projets de recherche clinique, pour permettre aux équipes de l’hôpital de faire de la médecine de précision en attribuant ou non certains traitements aux patients selon leurs spécificités génétiques. Ici, l’entreprise s’appuie essentiellement sur la technologie Illumina. « Nous ne sommes pas un fournisseur de technologie, précise Bernard Courtieu mais nous développons de plus en plus des outils logiciels pour permettre à nos clients de naviguer plus facilement dans les données que nous leur vendons ». En somme, IntegraGen développe l’équivalent d’un Google Chrome ou d’un Safari pour les données génétiques. « Le séquençage de l’exome génère entre 5 et 7 Go de données. Cela monte à 150 ou 200 Go pour le séquençage d’un génome complet » rappelle Bernard Courtieu.

Dans le cadre de son activité de diagnostic, IntegraGen a notamment mis au point un test génétique de diagnostic pour l’autisme. Le test ARISk aide à identifier les enfants ayant un risque plus élevé de présenter un trouble du spectre autistique (TSA) afin de poser un diagnostic le plus tôt possible. Les échantillons d’ADN sont collectés via un simple prélèvement salivaire et envoyés à un laboratoire certifié CLIA, où les marqueurs génétiques spécifiques (SNP) associés sont détectés par des outils d’analyse génomique. 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

L’Agence européenne des médicaments établit que la thrombose est un effet secondaire « très rare » du vaccin AstraZeneca

L’Agence européenne des médicaments établit que la thrombose est un effet secondaire « très rare » du vaccin AstraZeneca

Dans une conférence de presse mercredi 7 avril 2021, l’Agence européenne des médicaments reconnait le lien entre les cas de[…]

AstraZeneca : « L’erreur d’administration ne suffit pas, à elle seule, pour expliquer les cas de thromboses », estime Philippe Nguyen, président du GFHT

AstraZeneca : « L’erreur d’administration ne suffit pas, à elle seule, pour expliquer les cas de thromboses », estime Philippe Nguyen, président du GFHT

A Paris, l’Institut Curie veut incuber les futurs champions des biotechnologies

A Paris, l’Institut Curie veut incuber les futurs champions des biotechnologies

AstraZeneca : Et si les thromboses étaient causées par l'injection accidentelle du vaccin dans le sang ?

AstraZeneca : Et si les thromboses étaient causées par l'injection accidentelle du vaccin dans le sang ?

Plus d'articles