Nous suivre Industrie Techno

Inspiration Truck : le premier camion autonome autorisé à rouler dans le Nevada

Juliette Raynal

Sujets relatifs :

, ,
Inspiration Truck : le premier camion autonome autorisé à rouler dans le Nevada

© Daimler

Développé par Daimler, l'Inspiration Truck entend réduire la fatigue et le stress du conducteur lorsqu'il conduit sur autoroute. La technologie Highway Pilot dont il est équipé permettrait également de réduire la consommation de carburant.

Cette semaine, l’Etat du Nevada a délivré sa première plaque d’immatriculation "véhicule autonome". L’heureux élu se nomme Inspiration Truck, un camion semi-autonome développé par Freightliner, une filiale américaine du constructeur automobile allemand Daimler.

Semi-autonome, car l’Inspiration Truck, équipé de la technologie Highway Pilot, n’est pas un camion sans chauffeur. L’objectif ici est de réduire le stress et la fatigue des conducteurs lorsqu’ils se trouvent sur l’autoroute. Selon Daimler, 90 % des accidents résulteraient d’une erreur du conducteur et dans un cas sur huit, la fatigue du chauffeur serait impliquée. L’Inspiration Truck correspond au niveau 3 de l’échelle d’automatisation établie par la NHTSA (agence fédérale américaine chargée de la sécurité routière), soit le même niveau que la Google Car développée par la firme de Mountain View. Cela signifie que la technologie est suffisamment avancée pour permettre au conducteur de laisser le logiciel prendre le relais dans certaines conditions de trafic.

Le camion, qui a effectué plus de 16 000 kilomètres de tests, est ainsi équipé de plusieurs caméras sur le pare-brise et de capteurs radars dans le pare-chocs, reliés au logiciel Adpative Cruise Control développé par Mercedes. Dans les détails, un premier radar longue portée balaye la route à 18 degrés sur 250 mètres tandis qu’un radar courte portée scrute l’environnement sur 70 mètres à 130 degrés. Une dernière caméra, fixée sur le tableau de bord, analyse le marquage au sol et le relief.

Outre un certain confort pour le conducteur, cette technologie permettrait de réduire les distances entre plusieurs camions autonomes qui se suivent. De quoi renforcer l’aérodynamisme et économiser du carburant…

La semaine dernière, Lux Research a publié une nouvelle étude selon laquelle les systèmes avancés d’aide à la conduite représenteront un marché de 102 milliards de dollars à l’horizon 2030, contre 2,4 milliards de dollars aujourd’hui. 

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Véhicule autonome : Trois verrous à lever pour atteindre une véritable autonomie

Dossiers

Véhicule autonome : Trois verrous à lever pour atteindre une véritable autonomie

La perception 3D dynamique, la maîtrise de situations variées et l’explicabilité des algorithmes restent des obstacles[…]

27/10/2020 | 3DGoogle
Véhicule autonome : des déploiements qui s'adaptent aux terrains

Dossiers

Véhicule autonome : des déploiements qui s'adaptent aux terrains

Véhicule autonome : « La barre a été mise trop haut, mais cela a réveillé tout l'écosystème », souligne Fawzi Nashashibi (Inria)

Dossiers

Véhicule autonome : « La barre a été mise trop haut, mais cela a réveillé tout l'écosystème », souligne Fawzi Nashashibi (Inria)

Véhicule autonome : De l'échec au nouveau départ

Dossiers

Véhicule autonome : De l'échec au nouveau départ

Plus d'articles