Nous suivre Industrie Techno

[Innover contre le virus] Impression 3D : l’usine d’urgence

[Innover contre le virus] Impression 3D : l’usine d’urgence

Pendant l'été, Industrie & Technologies revient sur plusieurs mois de mobilisation des industriels et des chercheurs pour faire face à la pandémie de Covid-19. Aujourd’hui, les initiatives des « makers » et des acteurs de la fabrication additive. Face à l’urgence de la situation, des capacités d’impression 3D ont été mobilisées rapidement pour faire face aux pénuries de matériels.

Les acteurs de l’impression 3D se mobilisent

Face aux pénuries de matériels de base et pour répondre à l'urgence, l'écosystème de la fabrication additive - industriels comme particuliers - a tissé un réseau de production de pièces. Les différents acteurs ont commencé par recenser les capacités d’impression 3D qu’ils étaient prêts à mettre à disposition, puis se sont mis au travail.

Le spécialiste de l’impression 3D haute performance Volum-e, a annoncé le 26 avril mettre à disposition des fournisseurs d’outils médicaux une capacité de production journalière de 50 valves pour appareils respiratoire réalisée en impression 3D métal.

Spécialiste de l’impression 3D poudre polymère, HP a dédié une partie des équipes de son centre R&D barcelonais à l’optimisation de certains designs de systèmes de protections, notamment des visières pour le personnel soignant. Les ingénieurs de l'entreprise ont également travaillé sur un modèle de masque FFP3, dont la partie rigide peut être rapidement imprimée (hors cartouche filtrante).

Enfin, le fabricant de machines à dépôt de fil fondu polymère (FDM) Ultimaker a annoncé vouloir accompagner la mise au point de nouveaux designs en mettant à disposition des équipes de R&D pour travailler en partenariat avec les hôpitaux.

Volumic Imprime en urgence des éprouvettes pour Cerballiance

Le fabricant niçois de machines d’impression 3D haute précision Volumic, et la Ferme3D, centre technique de recherche et de production sur l’impression 3D situé dans les Bouches-du-Rhône, ont annoncé, le 27 mars, avoir obtenu l’accord pour produire un millier d’éprouvettes d’analyse pour le dépistage du Covid-19. Celles-ci sont destinées aux laboratoires Cerballiance, qui ne disposaient pas de suffisamment d’éprouvettes pour faire fonctionner leurs machines de dépistage par RT-PCR sur automates à plein régime.

AP-HP : une usine pour équiper les soignants

L’Assistance publique – hôpitaux de Paris (AP-HP) a équipé l'hôpital Cochin de 60 imprimantes 3D industrielles. Cette mini-usine, montée en un temps record, a commencé à produire le 7 avril pour une production quotidienne de 1 000 à 3 000 pièces. Celles-ci sont des dispositifs médicaux et des consommables, allant de masques de ventilation non invasif (VNI) à des raccords de respirateurs, en passant par des visières et des lunettes de protection.

Sur le plan technique, le choix des imprimantes s’est porté sur les systèmes de dépôt par fil polymère fondu (FDM) développés par la société Stratasys. Côté matériaux, les imprimantes utilisent un fil d’acrylonitrile butadiène styrène (ABS), un polymère choisi pour ses bonnes propriétés mécaniques. Seulement, l’ABS ne supporte pas la température (134°C) requise lors du procédé de stérilisation par autoclave. Un processus à froid a été mis en place grâce à du peroxyde d’hydrogène.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Avis d’expert] L’économie circulaire, une opportunité pour réinventer l’industrie en profondeur

Avis d'expert

[Avis d’expert] L’économie circulaire, une opportunité pour réinventer l’industrie en profondeur

L’industrie doit désormais composer avec les exigences de l’économie circulaire. Au-delà des contraintes[…]

Charge des batteries li-ion, seconde dose et méthanation par induction… le best-of techno de la semaine

Charge des batteries li-ion, seconde dose et méthanation par induction… le best-of techno de la semaine

Une tête d’impression 3D polymorphe pour piloter l'alignement des fibres dans les composites

Une tête d’impression 3D polymorphe pour piloter l'alignement des fibres dans les composites

« L’impression 3D a un rôle majeur à jouer pour lutter contre l’obsolescence des équipements industriels », lance Nicolas Gay, co-fondateur de 4D Pioneers

« L’impression 3D a un rôle majeur à jouer pour lutter contre l’obsolescence des équipements industriels », lance Nicolas Gay, co-fondateur de 4D Pioneers

Plus d'articles