Nous suivre Industrie Techno

Editorial

Innovation : cultivons notre French touch !

Innovation : cultivons notre French touch !

© DR

Ça ne rate jamais. À chaque fois que l'on se penche sur les leviers à actionner pour stimuler l'innovation et, partant, la compétitivité, comme le fait de façon volontariste le gouvernement depuis quelques mois avec les 34 plans industriels d'Arnaud Montebourg, les sept ambitions pour la France de l'innovation d'Anne Lauvergeon et le concours innovation 2030 associé et la nouvelle donne pour l'innovation, un argument revient immanquablement. Pour expliquer les freins qui empêchent l'émergence des bonnes idées, ou leur transformation en produits et en emplois, on finit toujours, à un moment ou à un autre, par placer notre culture sur le banc des accusés. Formatés dès les rangs de l'école, nous serions collectivement trop attachés aux diplômes, trop conformistes, trop réticents au risque, trop cartésiens, trop obnubilés par la peur de l'échec, trop prisonniers d'une vision critique de l'entreprise, trop compliqués dans notre rapport à l'argent pour apprécier les réussites économiques à leur juste valeur. En trois mots comme en cent : pas assez Américains.

Il y a bien sûr du vrai dans ce constat. Il ne servirait à rien de refuser de regarder en face ce qui fait objectivement obstacle à la créativité ou à l'esprit d'entreprise dans notre pays. Nul ne saurait par ailleurs songer à reprocher à ceux qui sont chargés de piloter les politiques d'innovation d'aller chercher les bonnes idées chez ceux qui réussissent.

Pour autant, il ne faut pas se tromper de combat. Nous ne résoudrons en effet aucun problème en tournant le dos à ce que nous sommes - une fâcheuse tendance pour le coup assez répandue chez nous, et nettement moins outre-Atlantique... Mieux vaudrait cultiver notre french touch ! L'enjeu n'est pas de faire table rase de la culture, mais de renforcer la culture de l'innovation. Opposer l'une à l'autre serait aberrant et contre-productif. Les bonnes idées ne naissent pas de rien. Au contraire, elles se nourrissent, entre autres, des spécificités culturelles. À nous d'apprendre à valoriser les nôtres.

 

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0960

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2013 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

BOÎTES À IDÉES

Editorial

BOÎTES À IDÉES

Etre une start-up nation, c'est bien. Cultiver ses jeunes pousses, les aider à grandir, leur éviter le déracinement en[…]

Nouvelles technologies : en finir avec la logique des "mauvais élèves"

Editorial

Nouvelles technologies : en finir avec la logique des "mauvais élèves"

Bouillon de culture

Point de vue

Bouillon de culture

Les innovateurs doivent savoir jouer les équilibristes

Les innovateurs doivent savoir jouer les équilibristes

Plus d'articles