Nous suivre Industrie Techno

Innovalis Aquitaine, la preuve par les projets

Industrie et  Technologies
Cette agence régionale de l'innovation présente les plus récents projets de R&D qu'elle accompagne dans les matériaux, l'énergie, le médical, l'agroalimentaire, les TIC...


Innovalis Aquitaine est un agence régionale de l'innovation qui met du concret dans son action. Cette structure a pour mission de soutenir les entreprises de sa région dans leurs projets d'innovation technologique. « Nous accompagnons les projets dans de nombreux secteurs », explique Yves Barjhoux, directeur d'Innovalis Aquitaine. « Depuis les bio-industries et les technologies médicales aux TIC en passant par l'agroalimentaire, les matériaux, l'environnement et l'énergie ».

Ces deux derniers thèmes sont notamment soutenus dans le cadre du pôle Avenia (Avenir Energie Environnement) qui se positionne en tant que futur pôle de compétitivité. Ce pôle s'articule autour de quatre thèmes : hydrocarbures ; environnement ; biocarburants ; matériaux et technologies pour l'énergie.

Par exemple, le projet Solstice, piloté par le laboratoire CPMOH (Centre de physique moléculaire optique et hertzienne) de l'Université de Bordeaux I porte sur l'analyse et la mesure par spectroscopie laser des sols contaminés par des métaux. Débuté en janvier 2006, ce projet vise le développement d'un instrument pour une analyse sur site des métaux en quelques secondes.
Dans le domaine de la bioénergie, le projet Galacsy concerne la gazéification allothermique de la biomasse et le projet PreBiom porte sur le pré-traitement par pyrolyse flash de la biomasse provenant de la forêt aquitaine.

Certains projets sont sur le point d'être labellisés courant mai. Dans le domaine de l'exploration pétrolière, un sujet porte sur le remplacement de l'acier par des composites carbone dans les systèmes d'ancrage de plates-formes offshore. Le fournisseur des fibres de carbone partenaire de ce projet est Soficar. Un autre sujet, mené par Total, concerne l'exploration offshore profonde. Actuellement, les câbles utilisés jusqu'à des profondeurs de 3 km son réalisés en acier. Ce projet vise à repousser cette limite des 3 km par le passage aux matériaux à base de carbone.

En dehors du pôle Avenia, d'autres projets de développement sont également accompagnés par Innovalis Aquitaine. Par exemple, dans le domaine des énergies renouvelables, la TPE de trois personnes Enersafe développe un dispositif de régulation de sources combinées utilisant le photovoltaïque et une micro-éolienne. Mené en partenariat avec le Laboratoire d'ingénierie des processus et services industriels (Lipsi) de l'Estia (Ecole supérieure des technologies industrielles avancées), ce projet devrait aboutir à un produit d'ici mi-2008. Ce dispositif concernera les pylônes de télécommunications autonomes, sans diesel.

Dans le domaine de la nutrition/santé, la PME de 18 salariés Euroshiitake développe des coproduits issus de sa production de champignons Shiitake biologiques. Il s'agit d'ingrédients à base de polysaccharides, polyphénols et alcaloïdes présentant des propriétés antitumorales et antivirales, développés en partenariat avec notamment le Laboratoire de mycologie et sécurité des aliments de l'Inra Aquitaine. Dans le courant de l'année 2007, un produit stable et certifié pour la fabrication de compléments alimentaires devrait être mis sur le marché. Autre exemple, la PME de 11 personnes Tem Sega développe une table d'anesthésie innovante pour le travail vétérinaire sur les petits animaux. Ce dispositif devrait être commercialisé d'ici la fin de l'année 2007.

Enfin, lors du dernier salon JEC Composites Show, début avril à Paris, Innovalis Aquitaine présentait une action originale menée avec l'UIMM (Union des industries des métiers de la métallurgie) et 2ADI (Agence aquitaine de développement industriel).

« Cette action est destinée aux PMI de la métallurgie de la région qui souhaitent étudier la possibilité de créer une activité dans les matériaux composites », explique Yves Barjhoux. « Elle leur permet de s'informer sur les marchés accessibles et sur l'évolution vers les composites de certaines pièces métalliques et de découvrir les procédés de mise en œuvre d ces matériaux. Cette initiative prévoit également des conseils et des suivis d'experts pour le choix des procédés et permet aux PMI intéressées d'évaluer les investissements nécessaires, d'établir un plan de formation et d'adapter leur action commerciale ».

Michel Le Toullec

Pour en savoir plus : http://www.innovalis-aquitaine.org

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

C'est un nouveau scandale sanitaire. Après l'affaire des implants mammaires « PIP », une enquête du[…]

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

Plus d'articles