Nous suivre Industrie Techno

Ingénieriste de production

> Sa tâche est la réalisation complète d'un système de production pour de grands donneurs d'ordres comme l'automobile.

Toutes les compétences du bureau des méthodes que les constructeurs d'automobiles possédaient en interne passent désormais chez les fournisseurs d'équipements.
Exemple : « Il faut savoir et pouvoir concevoir les systèmes et le processus de production avant que la conception du nouveau moteur à fabriquer soit finie », explique Jacques Dumas, responsable du management des affaires chez PCI, fournisseur d'équipements de production pour l'automobile, filiale de PSA. Ce bouleversement ne touche pas seulement les aspects techniques d'un projet mais aussi les métiers.
«Le pilote d'une affaire, comprenez celui qui réalise de A à Z un système de production, a plusieurs casquettes, affirme l'expert. Il doit manager une équipe, gérer les multiples partenaires mais aussi la hiérarchie métier interne, car il lui faut trouver toutes les compétences nécessaires pour réaliser un projet. Et pour cela il faut convaincre chaque chef de service de lui consacrer des moyens humains. » Ce qui est loin d'être une mince affaire, car les projets sont de plus en plus complexes, doivent coûter de moins en moins cher et être terminés en un temps record!


Le pilote d'affaires

Une tendance qui s'affirme depuis quelques années et qui continuera à s'accentuer selon les ingénieristes de la production. Le pilote d'affaires doit avoir une culture minimale dans chacun des métiers impliqués dans la construction du système pour pouvoir valider les différentes solutions. Il est donc évident qu'aucune école ne peut préparer un ingénieur à faire


A noter

> Pas de formation spécifique
l'expérience et la promotion
interne priment.

>Les connaissances en gestion
financière sont un plus.
face à un tel défi, seule l'expérience compte.

Une très grande polyvalence

« Ces sont des spécialistes polyvalents, assez difficiles à trouver, capables de manier aussi bien les aspects techniques qu'économiques voire humains d'un projet », souligne le responsable de PCI. Les entreprises d'ingénierie de production font donc appel plus souvent au recrutement interne qu' à la recherche d'un spécialiste sur le marché de l'emploi.
Dans tous les cas, les ingénieurs, qui ont de bonnes connaissances en gestion financière, sont les plus recherchés car la rentabilité d'un projet passe avant tout. Et ce, d'autant plus que des concurrents d'une nouvelle race ont fait récemment leur irruption dans le domaine de systèmes clés en main : les constructeurs de machines outils catalogues, spécialistes de la fabrication de machines en grande série. Une bataille qui s'annonce rude et qui nécessite des «soldats et des officiers » de plus en plus performants... ?

Mirel Scherer

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Dossiers

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Les composites ne cessent d'innover pour rester compétitifs face aux autres matériaux. L'innovation porte sur les matériaux eux-mêmes, mais aussi sur[…]

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Agenda

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

IT 911 mai 2009

IT 911 mai 2009

Plus d'articles