Nous suivre Industrie Techno

La semaine de Jean-François Prevéraud

Ingénierie : Ausy reste confiant

Jean-François Preveraud
J’ai cette semaine rencontré à nouveau les dirigeants d’Ausy, société spécialisée dans le conseil en hautes technologies et l’ingénierie. L’occasion de voir comment la situation des prestataires d’études a évolué en six mois.

J’avais déjà rencontré Jean-Marie Magnet, PDG d’Ausy, fin mars. Il s’était montré relativement confiant vis-à-vis de l’avenir(voir notre article). Cette nouvelle rencontre, à l’occasion de la présentation des résultats semestriels de l’entreprise, a confirmé cette impression.

« Globalement les résultats que nous annonçons sont plutôt corrects vu le contexte général de l’économie et restent en ligne avec notre plan de développement triennal CAP 2009 », constate Jean-Marie Magnet. Rappelons que celui-ci, établi en 2006, vise à faire passer l’entreprise d’un chiffre d’affaires de 87 à 150 M€ et de 1 200 à 2 000 collaborateurs, en maintenant une marge d’exploitation dans les standards du marché.

Mais la crise est survenue et le ralentissement des activités industrielles enregistré au 4e trimestre 2008 s’est poursuivi au premier semestre 2009. « Cela s’est traduit par l’arrêt brutal de certains projets chez nos clients, une augmentation de la pression sur nos prix avec une baisse de l’ordre de 2 % et une réduction des panels des prestataires d’études ». Ce qui se concrétise chez la plupart des prestataires par une démotivation des forces commerciales, une augmentation des inter-contrats, un arrêt du recrutement et une détérioration de la marge faciale, qui dans le cas d’Ausy a été limité à 1,6 %.

Maintenir le cap

« La seule réponse que nous pouvons apporter pour résister au mieux à la crise, est de maintenir le cap et d’être intransigeants sur nos valeurs de rigueur et d’excellence, pour éviter une dégradation à long terme de nos fondamentaux », affirme Jean-Marie Magnet.

C’est pourquoi les dirigeants d’Ausy ont décidé de maintenir les investissements qu’ils estiment stratégiques. Ils ont notamment décidé d’élargir le spectre de leurs prestations. Ainsi, Ausy prend un nouvel élan dans l’Aéronautique, le Spatial et la Défense en officialisant la création d’une joint-venture avec Elan, la division aéronautique du groupe allemand Edag. Celle-ci concrétise les accords de partenariat déjà contractés et développés avec l’un des fournisseurs principaux d’Airbus en Allemagne. Elle permet au groupe Ausy de valoriser une offre globale de solutions, stratégique pour les secteurs visés.

Cette joint-venture permet aussi au groupe Ausy de se positionner très favorablement sur les nouveaux programmes phares du groupe EADS et sur l’ensemble des programmes de défense de ses différents sites. La joint-venture Ausy/Elan fait d’ailleurs partie du club des ‘‘E2S preferred supplier for engineering services’’ référencés par le groupe EADS dans le monde.

Notons que le groupe Ausy a aussi procédé à deux acquisitions récentes. L’une dans le domaine des études mécaniques où elle a repris discrètement un bureau d’études d’une quarantaine de personnes dans la banlieue toulousaine, qui travaille beaucoup pour le groupe Safran. L’autre en Belgique dans le domaine des systèmes d’information et des réseaux avec l’intégration d’une société de 170 personnes.

« Nous pensons aussi que notre capital réside pour beaucoup dans l’humain. C’est pourquoi nous avons dispensé 10 000 heures de formation à nos salariés en 2008 et que nous avons poursuivi notre effort de recrutement en accueillant 200 nouveaux ingénieurs au cours du premier semestre », précise Philippe Morsillo, directeur général délégué.

Un marché qui évolue

Parmi les tendances d’évolution du marché, les dirigeants d’Ausy constatent deux évolutions importantes : le renforcement des exigences sur les compétences en terme de qualité des prestations et de réduction des coût en augmentant le recours à l’off shore ; la nécessité d’avoir une offre tournée vers les ‘‘work package’’. Cela s’est traduit chez Ausy par une augmentation du nombre de directeurs techniques responsables de projets, la mise en place d’un comité hebdomadaire d’un comité de suivi des projets et l’accréditation CMMI niveau 3. Il y a eu aussi l’ouverture d’une filiale de 110 personnes au Vietnam et l’élaboration de partenariats en Inde et au Maroc.

Globalement toutes ces initiatives ont permis à Ausy d’enregistrer une croissance de 3,3 % sur son premier semestre 2009, par rapport à la même période de l’an passé, le chiffre d’affaires dépassant les 72 M€.

« Nous restons confiants dans l’avenir même si la visibilité reste encore faible et si l’environnement sanitaire était amené à se dégrader à cause de la grippe A. Nous continuerons à accompagner les demandes des grands donneurs d’ordres, tant technologiques que géographiques. Et pour cela nous continuerons à accroître notre taille et notre attractivité sur chaque zone et chaque métier définis comme stratégiques, à la fois par croissance organique et externe très sélective. Tout cela devrait se trouver inscrit dans notre prochain plan triennal », conclut Jean-Marie Magnet.

A la semaine prochaine.

Pour en savoir plus : http://www.ausy.fr

Jean-François Prevéraud, journaliste à Industrie & Technologies et l’Usine Nouvelle, suit depuis plus de 27 ans l’informatique industrielle et plus particulièrement les applications destinées au monde de la conception (CFAO, GDT, Calcul/Simulation, PLM…). Il a été à l’origine de la lettre bimensuelle Systèmes d’Informations Technologiques, qui a été intégrée à cette lettre Web hebdomadaire, dont il est maintenant le rédacteur en chef.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Trophées des ingénieurs, éolien offshore, prothèse robotisée … les meilleures innovations de la semaine

Trophées des ingénieurs, éolien offshore, prothèse robotisée … les meilleures innovations de la semaine

Quelles sont les innovations qui vous ont le plus marqués au cours des sept derniers jours ? Cette semaine, vous avez apprécié[…]

Un gravimètre plus précis grâce à la technologie quantique

Fil d'Intelligence Technologique

Un gravimètre plus précis grâce à la technologie quantique

Exclusif : notre classement annuel des écoles d'ingénieurs

Dossiers

Exclusif : notre classement annuel des écoles d'ingénieurs

Coups de foudre sur les sites industriels : la technologie à la rescousse

Coups de foudre sur les sites industriels : la technologie à la rescousse

Plus d'articles