Nous suivre Industrie Techno

Informaticien temps réel

> Cet ingénieur développe les applications d'informatique industrielle embarquée, celles qui donnent l'intelligence aux produits.

L'informaticien spécialiste de l'embarqué et du temps réel est un mutant, un être hybride. «C'est généralement un ingénieur plutôt spécialisé en informatique industrielle.Sa caractéristique est de posséder une double compétence en matériel et en logiciel, en informatique et en électronique», constate Patrick Burcet, directeur de l'activité logiciel embarqué à la direction applications industrielles et scientifiques de CS, à Toulouse (Haute-Garonne).
Le besoin de ces profils très pointus ne cesse d'augmenter. En effet, l'informatique embarquée envahit tout. Des automobiles, aux lecteurs de DVD, etc., toute " l'intelligence" que l'on nous promet
dans n'importe quel appareil vient de son informatique embarquée. Mais cette intelligence est plus complexe que celle d'un micro-ordinateur.
« L'informatique des PC se résume à deux familles de processeurs, explique Frederico de Sario, directeur Europe du Sud de Wind River Systems. L'informatique temps réel et les systèmes embarqués exploitent une multitude de micro- et de pico-contrôleurs.»


Des salaires attrayants

La plupart des écoles d'ingénieurs formant des informaticiens et des électroniciens dispensent un enseignement spécialisé mais, «à ma connaissance, l'ESIEE (École supérieure des ingénieurs en électronique et électrotechnique), à Marne-la-Vallée, est la seule école française à avoir mis en place une filière spécifique à l'informatique temps réel», poursuit Frederico de Sario. Les entreprises recrutent surtout des débutants à l'occasion de forums ou de stages que les jeunes ingénieurs effectuent. Les profils plus expérimentés ne courent pas les rues.

A noter

L'activité réclame des compétences

>En logiciel, en matériel, en informatique, en électronique...

> Pour un ingénieur possédant de 2 à 5 ans d'expérience, le salaire moyen annuel est d'environ 50000 euros.

> L'ESIEE (École supérieure des ingénieurs en électronique et électrotechnique) dispense une formation spécifique
«Dès que l'on recherche des profils pointus pour des applications précises comme, par exemple, en téléphonie mobile, la tâche est plus ardue », reconnaît Jean-Michel Vadeleux, consultant au cabinet de recrutement PSD Group. Conséquence, la rémunération de ces ingénieurs spécialisés est légèrement supérieure à celle des informaticiens classiques. Pour éviter d'arriver à une pénurie, les écoles ont réagi et elles commencent à former plus d'ingénieurs spécialisés dans ces domaines très recherchés.

Sophy Caulier

 

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Dossiers

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Les composites ne cessent d'innover pour rester compétitifs face aux autres matériaux. L'innovation porte sur les matériaux eux-mêmes, mais aussi sur[…]

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Agenda

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

IT 911 mai 2009

IT 911 mai 2009

Plus d'articles