Nous suivre Industrie Techno

Infineon et Mitsubishi coopèrent dans l’électronique de puissance

Ridha Loukil

Sujets relatifs :

, ,
Infineon et Mitsubishi coopèrent dans l’électronique de puissance

Module d'électronique de puissance SmartPack d'Infineon Technologies

Les deux entreprises conjuguent leurs savoir-faire pour proposer des modules électroniques pour les moteurs et entrainements électriques.

Le fabricant allemand de semiconducteurs Infineon Technologies et le généraliste japonais de la construction électrique Mitsubishi Electric ont conclu un partenariat pour le développement et la fourniture de modules d’électronique de puissance destinés au contrôle de moteurs et entraînements électriques. Ces modules, basés sur des transistors de puissance IGBT des deux marques, couvrent une gamme de 15 à 150 A et de 600 à 1 200 V.

Infineon Technologies a développé les modules de puissance SmartPACK et SmartPIM sur la base de ses propres transistors IGBT. Mitsubishi Electric commercialisera ces produits. En contre partie, Infineon Technologies s’ouvrira aux transistors IGBT de Mitsubishi Electric.

Les utilisateurs de modules de puissance SmartPack et SmartPIM bénéficieront ainsi de deux sources d’approvisionnement.

Ridha Loukil

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Portrait] Fabrice Semond, le chercheur qui façonne les surfaces de silicium atome par atome

[Portrait] Fabrice Semond, le chercheur qui façonne les surfaces de silicium atome par atome

Ce chercheur CNRS travaille depuis plus de vingt ans sur l’épitaxie par jets moléculaires de nitrure de gallium sur silicium.[…]

Des transistors en phosphore noir pour déguiser les puces électroniques face aux hackers

Fil d'Intelligence Technologique

Des transistors en phosphore noir pour déguiser les puces électroniques face aux hackers

« Nous souhaitons diviser par cinquante les coûts de la technologie RFID », avance Etienne Perret (Grenoble INP)

« Nous souhaitons diviser par cinquante les coûts de la technologie RFID », avance Etienne Perret (Grenoble INP)

Éco-conception : Comment le numérique peut-il devenir durable ?

Dossiers

Éco-conception : Comment le numérique peut-il devenir durable ?

Plus d'articles