Nous suivre Industrie Techno

Impressions de Chine

Industrie et Technologies

Sujets relatifs :

,
Quelques remarques, suite à la visite express de quatre sites industriels de Saint-Gobain et de son futur centre de R&D dans la zone industrielle de Shanghai

Saint-Gobain, pionnier de l’implantation en Chine met actuellement les bouchées doubles dans l’empire du Milieu. En particulier, il prépare activement la mise en place à Shanghai de son premier centre de R&D asiatique. Un centre qui viendra s’ajouter aux trois autres grandes implantations R&D du groupe (Northboro -Etats-Unis, multi matériaux- , Cavaillon –céramiques- et Chambéry -fils et tissus de verre).

Ce centre est appelé à jouer un rôle clé pour le développement de l’entreprise dans la région. Dès son entrée en service à l’automne prochain, il aura en effet tout à la fois pour tâche de servir de support au développement de Saint-Gobain sur le marché chinois, de renforcer les capacités de l’entreprise sur le marché japonais et d’exploiter le potentiel scientifique des université chinoises. Généraliste, il comptera 54 chercheurs dès cette année et vise un effectif de 218 personnes à l’horizon 2010.

L’ouverture prochaine du centre ainsi qua l’inauguration du premier site asiatique de production de la division PPL (Performance Plastics) a été l’occasion d’un voyage de presse mené tambour battant au cours duquel les journalistes ont pu visiter quatre sites de production. Tous situés dans la grande zone industrielle de Min Hang qui jouxte Shanghai. L’occasion de tirer quelques leçons.

1. Parfois on n’automatise pas…

Lorsque vos salariés coûtent 10 fois moins cher, ce n’est vraiment pas la peine de se casser la tête à automatiser. On a pu le constater dans l’usine de céramique de Saint-Gobain comme dans son usine d’abrasif.

Le site « céramique », en cours d’installation, a vocation à fabriquer différents produits (filtres céramiques pour la fonderie, billes en céramiques, revêtements de fours…). Aujourd’hui il démarre. La presse qui produira les filtres céramiques se met en place. Mais, il n’attend pas pour profiter à plein de la main d’œuvre locale.

Le site reçoit aujourd’hui les filtres céramiques produits au Canada. Et il utilise des opératrices pour réaliser le contrôle visuel à 100% de ces produits. Un double bénéfice pour l’entreprise. Au Canada le contrôle, automatisé, est très difficile à réaliser. Ici l’inspection visuelle est parfaite – elle est complétée par une inspection auditive : on tape les filtes sur la table et le son émis indique s’il y a présence de fissures - et ne coûte pratiquement rien.

Même constatation sur le site qui fabrique les meules diamantées et les meules  minces, dans la division « abrasifs ». Ici les seules machines automatiques sont… les bols vibrants qui délivrent les axes des meules. Tout le reste est strictement manuel. «Si on travaillait en Europe on utiliserait moitié moins de personnel », confie Bruno Li, responsable du site. Et on peut penser qu’il sous estime largement l’économie de personnel…

2. Parfois on automatise beaucoup...

Changement de décor. Nous voici sur l’immense site flambant neuf qui produit le vitrage automobile. Il sortira cette année 1,5 million de pare brise. Et 2 millions l’année prochaine.

Ici, rien ne distingue ce site des meilleures usines occidentales. Il est hyper automatisé (machines de découpe Bystronic, robot pour le chargement du four…). Il est à la pointe de la technologie.

Explication : ce site à pour objet de conquérir la marché automobile chinois, mais, surtout, d’imposer Saint-Gobain sur le marché japonais. Moralité, il se doit d’être au top niveau de qualité et de productivité. Et qui dit qualité dit « automatisation ».

Cette technologie de pointe se retrouve au niveau du BE. Il est équipé des outils de CAO (Catia) et de simulation du meilleur niveau. C’est d’ailleurs la troisième grande plate forme CAO du pôle verrier qui vient s’ajouter à celles de France et d’Allemagne.

3. Mais, toujours, on économise sur les équipements

On le voit, l’exploitation de la main d’œuvre à bon marché est très relative au type de production et aux motivations stratégiques des sites industriels. Cela conduit à placer le curseur de l’automatisation plus ou moins loin en fonction des différents critères qui entrent en jeu. C’est une affaire d’équilibre.

Il est en revanche un autre atout de la Chine qui est moins abondamment commenté et que l’on a retrouvé dans toutes les usines visitées, qu’elles soient peu ou prou automatisées : c’est la disponibilité d’équipement locaux à bon marché. Et là, le bonus peut-être formidable. Un équipement chinois peut être « de 5 à 8 fois moins cher qu’un équipement occidental », confie un responsable du groupe.

Ainsi, Saint-Gobain fait-il tout son possible pour dénicher quand c’est possible des équipements produits en Chine, quitte à les adapter pour qu’ils correspondent à ses besoins.

Sur le site « céramique », les presses qui vont produire les filtres sont ainsi chinoises et adaptées aux standards Saint-Gobain. Au total ces presses coûteront cinq fois moins cher que des presses allemandes

Sur le site abrasifs, les premières machines de soudage laser étaient américaines. Les toutes nouvelles venues sont fabriquées en Chine. De même les fours sont chinois.Et ainsi de suite.

Ce n’est bien sûr pas toujours possible. Les fours verriers, par exemple, sont au cœur même du savoir faire dans la fabrication du vitrage auto. C’est Seva, du groupe Saint Gobain qui les fabrique. Pas question de s’en passer…

De même dans la toute nouvelle usine de plastiques, l’essentiel des équipements a été récupéré des usines du groupe aux Etats-Unis.

Franck Barnu

 

 


 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Dossiers

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Les composites ne cessent d'innover pour rester compétitifs face aux autres matériaux. L'innovation porte sur les matériaux eux-mêmes, mais aussi sur[…]

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Agenda

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

IT 911 mai 2009

IT 911 mai 2009

Plus d'articles