Nous suivre Industrie Techno

Vidéo

Imperméabilisants : la guerre (YouTube) est déclarée

Imperméabilisants : la guerre (YouTube) est déclarée

© DR

Deuxième focus de notre série estivale consacrée aux produits techno à glisser dans son sac à dos avant de partir en vacances, l'imperméabilisant. Après avoir planifié son voyage au kilomètre près sur un comparateur, il est temps de prendre soin de ses affaires, surtout si l'on va au devant de conditions météorologiques difficiles. L’imperméabilisation est un sujet bien connu des randonneurs, qui font tout pour garder leurs pieds au sec lors de traversées de fleuves ou ruisseaux. Elle ne leur est d'ailleurs pas exclusivement réservée : un smartphone ou un appareil photo peuvent être sauvés de la noyade grâce aux produits d'imperméabilisation. Une résistance que les fabricants n’hésitent pas à mettre en avant, à grand renfort de spots spectaculaires.

A ma droite, le produit Ultra-Ever Dry, avec plus de 6,8 millions visionnages sur YouTube en moins d’un an, et que nous avons déjà évoqué il y a quelques mois dans Industrie & Technologies. Il est déjà venu à bout de l'eau, de la boue et d'autres liquides tâchants sur un bloc de béton, un marteau et des vis, des gants de protection, des chaussures et des accessoires en plastique :



A ma gauche, le challenger, NeverWet, avec plus de 4 millions de vues à son palmarès en seulement un mois de compétition. Le spot reprend exactement les mêmes traitements que dans celui d’Ultra-Ever Dry, en inventant aussi de nouveaux usages plus inattendus et loufoques : T-shirt soumis à un déluge chocolaté, carton improvisé en glacière pour bières, et même smartphone plongé dans l’eau !



Depuis, les internautes se sont emparés du phénomène, en postant leurs propres vidéos de tests maison, comme cette autre expérience menée sur un smartphone, traité cette fois avec le produit Ultra Ever-Dry.

Les deux produits concurrents reposent sur la même technologie : la création d’une surface nanostructurée, à la manière de celle du lotus, qui repousse à la fois l'eau et les graisses. Faute de point d'accroche, les liquides glissent à la surface de l’objet traité. Un traitement qui a aussi ses inconvénients : l'aérosol n'agit que temporairement, et il n'est pas transparent, ce qui peut poser des problèmes d'ordre esthétique.

Il serait maintenant intéressant de tester les deux sprays entre eux, avec des mesures simples : comparaison du nombre de couches nécessaires pour imperméabiliser un produit, mesure d'efficacité dans le temps... Avis aux amateurs !

Ludovic Fery

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Des cellules solaires plus efficaces grâce aux nanomatériaux

Des cellules solaires plus efficaces grâce aux nanomatériaux

Une famille de nanomatériaux capable de produire, après auto-assemblage, une énergie photovoltaïque avec une grande[…]

Une sonde thermique pour imprimer des électrodes nanométriques

Une sonde thermique pour imprimer des électrodes nanométriques

Des pinces acoustiques miniatures pour manipuler le vivant

Des pinces acoustiques miniatures pour manipuler le vivant

La nanomédecine s'attaque au cancer

Analyse

La nanomédecine s'attaque au cancer

Plus d'articles