Nous suivre Industrie Techno

Im2Calories : Google développe une appli pour compter les calories de vos photos Instagram

Im2Calories : Google développe une appli pour compter les calories de vos photos Instagram

Combien de calories dans ce plat ? Votre smartphone vous répond

© Flickr - Martin

Google a mis au point l'application Im2Calories à partir des technologies d'intelligence artificielle (AI) de DeepMind, start-up britannique rachetée 400 millions de dollars. L'application associe des algorithmes d'apprentissage en profondeur et de reconnaissance d'image, reliés à d'immenses bases de données, pour déterminer combien un plat contient de calories à partir d'une photo. La technologie, qui doit encore être améliorée, fait déjà l'objet de critiques.

Pas une journée sans voir passer sur votre fil Instagram ou Twitter une photo avec le fameux hashtag #foodporn, utilisé par les amateurs de bonne chère pour commenter des photos de plats appétissants ? Google est bien décidé à surfer sur cette tendance. La semaine dernière, à l’occasion de la conférence Rework Deep Learning Summit qui s’est tenue à Boston, la firme de Mountain View a présenté une nouvelle application qui permettrait de calculer le nombre de calories d’un plat à partir d’une simple photo, quelle que soit sa qualité.

Le projet, baptisé Im2Calories, a été développé en s’appuyant sur les technologies d’intelligence artificielle de DeepMind, start-up britannique rachetée l’année dernière par Google pour 400 millions de dollars. Présentée par le magazine Popular Science, l’application s’appuierait sur des algorithmes d’apprentissage en profondeur et de reconnaissance d’image, reliés à d’énormes bases de données, pour déterminer, par exemple, combien il y a d’œufs, de pancakes et de tranches de bacon sur une photo et associer ces informations à un nombre de calories. Le système serait également capable de mesurer la taille des aliments en fonction de celle de l’assiette et de déterminer quels condiments ont été utilisés pour assaisonner le plat. Une fonctionnalité permettrait, enfin, aux utilisateurs de corriger certaines erreurs en précisant, par exemple, qu’il s’agit d’œuf frits et non d’œufs pochés via une liste déroulante.

Selon Popular Science, l’application Im2Calories a récemment fait l’objet d’une demande de brevet.  Kevin P. Murphy, chercheur chez Google en charge du projet, a toutefois confié au magazine que la technologie n’était pas encore totalement au point : « D’accord, il y aura peut-être une marge d’erreur de 20 %. C’est sans importance. Nous obtiendrons une moyenne sur une semaine, un mois ou une année ». Il reste néanmoins convaincu de son intérêt dans un pays frappé par l’obésité : « Pour moi, c’est évident que les gens veulent réellement connaître ce genre d’information et c’est vraiment utile ». Et de continuer : « Maintenant, nous pouvons potentiellement commencer à relier les informations issues de différentes personnes pour réaliser des statistiques à l’échelle des populations. J’ai des collègues en épidémiologie et en santé publique et ils veulent vraiment ce genre de choses ».

Pour l’heure, aucune information n’a été donnée quant au lancement de l’application auprès du grand public. Certains se posent déjà la question ... de son utilité. Le magazine The Verge, par exemple, pointe du doigt les faiblesses de l’approche calorique dans le cadre d’un régime, citant une étude publiée dans la revue The New England Journal of Medicine. Google n’est pourtant pas le seul à se lancer dans de tels projets. Sur Kickstarter, l’assiette connectée SmartPlate a récolté plus de 50 000 dollars et le thermos connecté Vessyl promet d'analyser dans les moindres détails ce que l’on boit.

Toujours au magazine Popular Science, Kevin P. Murphy explique que l’ambition de Google est d’étendre ce type d’application à bien d’autres domaines, comme l’analyse du trafic urbain à partir d’une simple photo. 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Bertin Nahum veut conquérir le monde avec ses robots chirurgicaux

Bertin Nahum veut conquérir le monde avec ses robots chirurgicaux

Portrait du PDG de Quantum Surgical, Bertin Nahum, qui prépare l’arrivée sur le marché de son prochain robot[…]

« En Europe, la difficulté n’est pas tant la création d’entreprises que leur croissance », selon Chahab Nastar, chef de l’innovation d’EIT Digital

Interview

« En Europe, la difficulté n’est pas tant la création d’entreprises que leur croissance », selon Chahab Nastar, chef de l’innovation d’EIT Digital

La maintenance à distance d’Oculavis récompensée à l’EIT Digital Challenge 2019

La maintenance à distance d’Oculavis récompensée à l’EIT Digital Challenge 2019

Pour bien commencer la semaine : L’étage supérieur d’Ariane 6 a son usine 4.0

Pour bien commencer la semaine : L’étage supérieur d’Ariane 6 a son usine 4.0

Plus d'articles