Nous suivre Industrie Techno

Ils s'équipent

Industrie et  Technologies
Voici quelques exemples de sociétés qui viennent de compléter l'équipement de leurs bureaux d'études. Leurs responsables nous expliquent leurs motivations. Cette semaine : Assystem ; Inergy Automotive Systems ; Pacific Bearing.



Assystem sélectionne HyperWorks pour la conception de turbines à gaz

La division britannique pour les turbines à gaz d'Assystem, un spécialiste de l'ingénierie et du conseil en innovation, a sélectionné la suite HyperWorks d'Altair pour être intégré dans ses futurs projets d'ingénierie. Assystem utilisera notamment HyperMesh, la solution de maillage en éléments finis de la suite logicielle d'Altair, pour compléter ses logiciels d'analyse existants, afin de participer aux projets de service et de conseil au sein de l'industrie des turbines à gaz.

Depuis la récente acquisition d'HyperMesh, Assystem a déjà réalisé des gains incluant des améliorations substantielles dans la génération de maillages, apportant ainsi des résultats plus précis aux clients.

« J'ai eu la chance de travailler avec de nombreux outils de maillage tout au long de ma carrière professionnelle », explique Phil Baker, directeur projets & analyses chez Assystem. « Je dois dire qu'aucun outil n'a montré autant de robustesse et de flexibilité qu'HyperMesh. Nous essayons d'améliorer continuellement notre offre de service et une des clés du succès de ce processus est la sélection d'outils d'analyse éprouvés. HyperMesh a une très bonne réputation dans l'industrie, nous avons donc formé nos ingénieurs chez Altair, afin d'évaluer HyperMesh sur certains de nos projets ».

 


 


« HyperMesh est très robuste, offre une manipulation géométrique très flexible, est compatible 64-bits et propose une plate-forme ouverte pour être exploité avec l'ensemble des solveurs que nos clients nous demandent d'utiliser. Il nous offre la flexibilité, la fiabilité et l'efficacité dont nous avons besoin pour répondre aux exigences de nos clients et rester devant nos compétiteurs ».

« Nous travaillons dans une industrie très compétitive où les délais sont primordiaux. HyperMesh nous donne l'avantage concurrentiel dont nous avons besoin », ajoute quant à lui Kaushil Solanki, ingénieur senior chez Assystem.

Sites des entreprises citées :
http://www.assystemuk.com
http://www.hyperworks.fr


Inergy Automotive Systems passe au PLM avec l'aide de MDTVision

Inergy Automotive Systems, société créée en 2000 à partir des activités systèmes à carburant en plastique des groupes Plastic Omnium et Solvay, conçoit, fabrique et commercialise des réservoirs automobiles en plastique soufflé. Ses 28 usines implantées en Europe, Amérique et Asie produisent 12 millions de réservoirs par an.

650 personnes sur les 4 000 salariés que compte l'entreprise sont dédiées à la conception et au développement de ses réservoirs. L'entreprise gère une soixantaine de projets par an (un développement produit dure 3 ans) et utilise une démarche projet globale à l'échelle de la planète. Après s'être consacrée à la mise en place d'un ERP, Inergy Automotive Systems s'investit désormais dans l'implémentation d'un référentiel PLM unique au niveau mondial, afin de réduire ses coûts de développement.

« Notre organisation est bien rodée. Nous avons un processus de développement synthétisé et universel qui s'appuie sur une méthodologie de gestion de projet (Inpro) et une procédure de modification d'un produit en cours de développement (Inchange) que nous avons formalisées et mises en place depuis 2005. Pour faire des économies sur nos coûts de développement - nous escomptons un gain de 5 à 15 % par an - nous avons décidé de mettre en place un système PLM qui soutienne nos méthodes de travail et améliore l'efficacité de l'ensemble », explique Jean-François Bérard, vice-Président, R&D, Stratégie, Marketing et Industrialisation.

 


 


L'amélioration de l'efficacité du développement produit passe avant tout par une bonne gestion des projets et de l'information produit. « La gestion de projet est notre première source de progrès. Avec un système PLM, tout le monde est au même indice d'information, la plus récente, la plus à jour. Cela évite l'obsolescence et permet de réaliser les bons investissements : un outillage sans modification par exemple ».

Choisir un intégrateur expérimenté

Afin d'outiller son processus de développement, Inergy Automotive Systems a choisi la technologie Enovia MatrixOne de Dassault Systèmes en juin 2008 et en a confié l'intégration complète en septembre 2008 à MDTVision, filiale d'IBM, une société de conseil et de services dédiée à la gestion du cycle de vie produit. « Par rapport à la concurrence, MDTVision a eu une meilleure écoute et une meilleure brochette de compétences pour mettre notre projet PLM en musique ! Nous attendons beaucoup d'eux en termes d'accompagnement, de conseil et d'expérience pour que notre système PLM ne soit pas une usine à gaz, mais un outil simple et fédérateur », commente Jean-François Bérard. Et d'ajouter : « Mettre en place un système PLM, on ne le fait qu'une fois dans une entreprise ! D'où l'importance d'être conseillé et soutenu par un intégrateur comme MDTVision, afin de réussir les changements d'outil, de méthodes et de culture aussi ».

Une intégration en 3 phases

Depuis septembre 2008, MDTVision a en charge l'intégration et le déploiement de la solution MatrixOne au niveau mondial. Le projet implique une équipe franco-américaine de 9 personnes côté Inergy Automotive Systems et une équipe franco-américaine de 10 personnes côté MDTVision. Il va se dérouler sur 21 mois. Trois lots fonctionnels vont être construits et déployés :


 

  • - Gestion documentaire du processus de développement ;
  • - Gestion des articles, des nomenclatures et de l'interface SAP ;
  • - Gestion des données techniques Catia V5, NX et de l'entreprise étendue.


MDTVision a pour mission d'aider Inergy Automotive Systems à collecter les besoins, instrumenter les processus cibles, spécifier la solution finale, puis paramétrer MatrixOne en respectant la consigne initiale d'une solution simple, efficace et au plus proche du standard. MDTVision accompagnera également Inergy Automotive Systems dans le déploiement opérationnel, la migration des données, ainsi que la formation de plus de 600 utilisateurs finaux.

« L'intégration de la gestion de projet dans le système PLM constitue la première étape de ce projet. C'est une partie du PLM très structurante. Elle sera testée dans le courant de l'été, puis déployée sur l'ensemble des nouveaux projets de réservoir. Nous étudierons ensuite l'opportunité de migrer les projets en cours en fonction de leur phase d'avancement », précise Jean-François Bérard.

Si le retour sur investissement du projet PLM de Inergy Automotive Systems ne peut encore être mesuré, un certain nombre de signes positifs apparaissent déjà, en particulier l'enthousiasme des collaborateurs de l'entreprise. « Nous réfléchissons sur le PLM depuis plus de 4 ans. Aujourd'hui, le projet se concrétise. Les développeurs et l'équipe projet sont enthousiastes. Quant aux managers, ils apportent leur soutien au projet en attendant des résultats concrets », conclut Jean-François Bérard.

Sites des entreprises citées :
http://www.inergyautomotive.com
http://www.mdtvision.com


Pacific Bearing utilise le configurateur en ligne de Cadenas

Pacific Bearing, spécialiste de la conception et de la fabrication de systèmes de mouvement linéaire et rotatif, lance un configurateur interactif de produits en ligne en utilisant la technologie de Cadenas.
Ainsi Cadenas met à disposition le catalogue 3D de Pacific Bearing dans ses différents portails, notamment dans le portail Autodesk Manufacturing Supplier Content Center et dans le portail du magazine Machine Design, de manière à accroître la connaissance et la vente des produits de la firme.

Les composants 3D de Pacific Bearing sont également disponibles dans la bibliothèque et le gestionnaire de composants PARTsolutions, permettant à tous les utilisateurs de cette bibliothèque de récupérer les composants dans le format CAO de leur choix.

 


 


Le catalogue en ligne est destiné à s'accroître au fil du temps, pour permettre aux clients potentiels de configurer de manière intuitive les composants selon leur besoin. Une fois la configuration terminée, Cadenas crée un fichier CAO 2D ou 3D natif de grande qualité, qui comprend la référence exacte du produit Pacific Bearing désiré. L'utilisateur peut ensuite télécharger gratuitement ce plan pour l'utiliser dans son projet.

« Notre nouveau configurateur de produits en ligne facilite les commandes de nos clients, car ils doivent faire leur choix entre des options simples. Cela nous permet d'éviter les catalogues confus et la profusion de données techniques complexes », explique Jonathan Schroeder, directeur du développement commercial chez Pacific Bearing. « Ce configurateur nous permet aussi de rester à la pointe de la technologie en matière de service client ».

Sites des entreprises citées :
http://www.pacificbearing.com
http://www.cadenas.fr

Jean-François Prevéraud

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Vers le prototypage fonctionnel

Vers le prototypage fonctionnel

Afin de permettre aux PME, bureaux d’études et instituts de recherche de franchir un cap en passant au prototypage fonctionnel et[…]

Qui est Cobot ++, le puissant robot collaboratif que développe l’IRT Jules Verne pour Airbus ?

Qui est Cobot ++, le puissant robot collaboratif que développe l’IRT Jules Verne pour Airbus ?

Cinq innovations de production développées à l'IRT Jules Verne

Cinq innovations de production développées à l'IRT Jules Verne

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

Plus d'articles