Nous suivre Industrie Techno

Ils s'équipent

Industrie et  Technologies
Voici quelques exemples de sociétés qui viennent de compléter l'équipement de leurs bureaux d'études. Leurs responsables nous expliquent leurs motivations. Cette semaine : Schaeffler ; Trent Ltd. ; Jaguar Land Rover.


Schaeffler uniformise ses méthodes de développement avec Windchill

Le groupe Schaeffler, spécialiste des composants mécaniques de précision connu entre autres à travers ses marques INA, FAG et LuK, vient de sélectionner le logiciel Windchill de PTC en guise de plate-forme mondiale d'ingénierie pour la gestion de ses contenus et processus. Windchill a été retenu pour accroître l'efficacité en matière de développement de produits, grâce à la mise en place d'un système unique permettant la gestion des données relatives aux produits et aux projets, la coopération au niveau mondial et la gestion des processus de développement produits.

Le choix de Windchill étend l'utilisation du système de développement produits (PDS, Product Development System) de PTC par Schaeffler, qui employait déjà le logiciel de CFAO Pro/Engineer et l'outil de gestion des données techniques associé, Pro/Intralink. Dans le cadre d'un partenariat en matière de développement, Schaeffler projette de migrer de Pro/Intralink vers Windchill PDMLink.

« En 1999, avec Pro/Engineer, Schaeffler avait opté pour une stratégie de fournisseur unique pour son département ingénierie », explique Markus Rahm, responsable du développement des applications informatiques CAO/PLM. « Cette stratégie s'est révélée être une réussite et nous espérons bien réitérer notre succès en adoptant Windchill en guise de standard mondial de plate-forme d'ingénierie ».



À l'instar de nombreuses entreprises internationales, Schaeffler se trouvait face au défi de gérer des produits de complexité croissante, tout en améliorant l'efficacité globale de son système de développement. La situation était d'autant plus complexe que Schaeffler possède un environnement de développement extrêmement hétérogène, regroupant 66 000 employés, répartis sur 180 sites dans 50 pays. Windchill y servira plus précisément à consolider les données d'ingénierie développées et utilisées sur 60 sites dans le monde.

« Windchill devrait considérablement améliorer notre efficacité en matière de développement, aussi bien en termes d'ingénierie simultanée que sur le plan de la collaboration à l'échelle mondiale. Nous sommes très heureux d'étendre notre partenariat avec PTC dans la perspective d'une stratégie durable de mise en place d'un environnement de développement du PLM », commente Christian Kipf, responsable méthodes et support CAO de Schaeffler.

En instaurant la consolidation autour d'une plate-forme d'ingénierie standard unique dans l'ensemble de ses trois entités commerciales, l'objectif de Schaeffler est d'améliorer la gestion des données relatives aux produits et aux projets (gestion des modifications d'ingénierie, conception de variantes...), la coopération au niveau mondial et la gestion des processus de développement.

Grâce à cette mise en œuvre, tout membre autorisé de l'équipe de développement sera en mesure de modifier des données de référence d'un produit, indépendamment du site de développement où il se trouve. Grâce à l'utilisation d'un système de développement de produits unique et intégré, l'entreprise espère optimiser de façon significative ses efforts de qualité des données. A court terme, Schaeffler projette de mettre en œuvre Windchill pour plusieurs milliers d'utilisateurs répartis sur l'ensemble de ses sites de développement dans le monde.

Sites des entreprises citées :
http://www.schaeffler.com
http://www.ptc.com


Trent accélère le développement de ses collections avec Enovia

La société indienne Trent Ltd., l'un des principaux et des plus dynamiques groupes de la grande distribution en Inde, filiale du groupe Tata et propriétaire de Trent Westside, va déployer la solution Enovia Apparel Accelerator for Design & Development.

« Figurant parmi les leaders de notre marché, nous devons impérativement anticiper les tendances. Notre aptitude à comprendre ce qui se passe sur les lieux de vente, à collaborer efficacement avec nos fournisseurs et nos partenaires pour intégrer ces informations dans les produits des prochaines saisons, constitue un élément essentiel de notre succès à long terme », estime Gaurav Mahajan, responsable des achats de Trent Ltd.

« Sur les bases de notre première expérience d'Enovia V6, nous sommes impressionnés par la capacité avec laquelle Dassault Systèmes a pu déployer rapidement une solution PLM assurant une plus grande visibilité d'un bout à l'autre de la chaîne logistique, tout en nous permettant de suivre et de gérer les coûts, mais aussi les éventuels changements à apporter ».



Avec 38 points de vente en Inde pour son enseigne Trent Westside et une volonté d'expansion rapide en 2010, Trent Ltd. doit avoir la certitude de pouvoir gérer ses marges et sa rentabilité, mais aussi de pouvoir répondre à l'évolution du marché en réagissant rapidement aux nouvelles tendances. Son succès à long terme repose notamment sur sa capacité à travailler efficacement avec les acteurs-clés de son écosystème, c'est à dire ses ressources internes, ses partenaires, les acheteurs, les bureaux d'approvisionnement et les fournisseurs.

Opérationnelle en neuf semaines, la solution Enovia Accelerator va être intégrée au progiciel de gestion intégré (ERP) existant pour assurer à Trent Ltd. une meilleure visibilité de son processus de développement de nouveaux produits. Trent va ainsi pouvoir réduire les délais de réalisation d'échantillons et développer les orientations saisonnières en s'appuyant sur une meilleure connaissance du marché et des capacités de conception de ses principaux fournisseurs. Le tout, en suivant de près le coût des matières premières, afin de négocier les prix dans des les meilleures conditions.

Sites des entreprises citées :
http://www.mywestside.com
http://www.3ds.com/fr/


Jaguar Land Rover renforce sa collaboration avec MSC.Software

Jaguar Land Rover, afin d'optimiser ses processus de simulation, a choisi les solutions SimEnterprise de MSC.Software, notamment MD et SimManager, ainsi que certains produits d'ingénierie comme MSC Nastran et Adams.

Malgré son départ du groupe Ford voici un an pour le groupe Tata, Jaguar Land Rover a donc décidé de poursuivre et de renforcer sa collaboration avec MSC.Software, qui est en place dans ses bureaux d'études depuis plusieurs années déjà.

Selon ce nouvel accord, Jaguar Land Rover implémentera les solutions de MSC.Software dans ses deux principaux centres de conception situés à Whitley et à Gaydon, ainsi que sur plusieurs sites de production du Royaume-Uni. Ces outils lui permettront à l'avenir d'obtenir des simulations plus efficaces et efficientes, ainsi que des niveaux de productivité plus élevés.



Dans un secteur automobile plus concurrentiel que jamais, les automobiles haut de gamme s'avèrent de plus en plus complexes et embarquent de nouvelles technologies. C'est pourquoi Jaguar Land Rover a décidé d'optimiser son utilisation de la simulation dans le cadre du développement de ses véhicules et ce, afin de garantir, le plus efficacement possible, une fiabilité et une qualité maximales pour ses produits extrêmement sophistiqués.

Cet accord autorise Jaguar Land Rover à utiliser les solutions de simulation multidisciplinaire et SimManager de MSC.Software afin d'améliorer encore davantage ses capacités de simulation et optimiser le processus de simulation. En d'autres termes, cet accord aidera Jaguar Land Rover à atteindre ses nouveaux objectifs en termes de développement produit.

Sites des entreprises citées :
http://www.jaguarlandrover.com
http://www.mscsoftware.com

Jean-François Prevéraud

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

C'est un nouveau scandale sanitaire. Après l'affaire des implants mammaires « PIP », une enquête du[…]

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

Plus d'articles