Nous suivre Industrie Techno

Ils s'équipent

Industrie et  Technologies
Voici quelques exemples de sociétés qui viennent de compléter l'équipement de leurs bureaux d'études. Leurs responsables nous expliquent leurs motivations. Cette semaine : Dynamic Structures ; Premium Aerotec ; Loire Etude.


Dynamic Structures utilise Inventor pour concevoir le plus grand télescope du monde

Le plus grand télescope au monde, actuellement en cours de développement, devrait être opérationnel en 2018. Il apportera aux astronomes les vues les plus nettes jamais obtenues des confins de l'univers. Il sera abrité dans un observatoire créé par Dynamic Structures, une filiale d'Empire Industries Ltd, qui est l'un des principaux fournisseurs mondiaux de structures mobiles complexes, situé en Colombie Britannique au Canada.




Dynamic Structures utilise le logiciel Inventor d'Autodesk pour accélérer la conception du Thirty Meter Telescope (TMT), un observatoire astronomique qui abritera un télescope de 14 étages et d'un poids de 907 kg. Le TMT sera équipé d'un miroir principal de 30 mètres de diamètre, constitué de 492 miroirs hexagonaux de 1,4 mètre chacun. Son grossissement sera dix fois supérieur à celui des télescopes au sol actuels.

En effet, le plus grand actuellement en service fait dix mètres de diamètre, le TMT est donc un projet bien plus ambitieux que tous les précédents. Sa coupole pèsera à elle seule environ 2 000 tonnes. Le télescope et sa structure seront constitués d'environ 200 000 éléments.





Grâce au logiciel Inventor, Dynamic Structures a validé la conception du télescope et identifié les erreurs avant la construction. La société a également réduit de plus de 20 % la durée de création et de modification des mises en plans des pièces ainsi que des assemblages, permettant à l'équipe du projet TMT de respecter les délais.

« Grâce au Digital Prototyping, nous n'avons pas à consacrer des milliers de dollars à la réalisation de prototypes réels pour nous rendre compte qu'un élément ne fonctionne finalement pas comme prévu », estime Craig Breckenridge, responsable du bureau d'étude de Dynamic Structures. « Je ne sais pas comment nous pourrions appréhender un projet de cette envergure sans Inventor. Nous aurions besoin de ressources colossales ».

Sites des entreprises citées :
http://www.tmt.org
http://www.empireds.com
http://www.autodesk.fr


Premium Aerotec retient Vistagy pour la conception de ses sections de fuselage en matériaux composites

Premium Aerotec, ancienne division et aujourd'hui filiale à part entière d'EADS, qui est fournisseur de premier niveau pour Airbus, a fait l'acquisition du logiciel FiberSIM de l'éditeur Canadien Vistagy. Il sera utilisé pour la conception et l'aide à la fabrication de larges sections de fuselage en matériaux composites, afin de soutenir les programmes actuels de l'entreprise. Ses précédentes collaborations fructueuses avec Vistagy ont incité Premium Aerotec a sélectionné FiberSIM dans le but de répondre aux nécessaires réduction de ses prix et à l'accélération de son calendrier de livraison.

Premium Aerotec a recherché avant tout une solution susceptible de soutenir ses méthodologies de conception à itérations multiples, afin de rendre ses processus d'ingénierie des pièces en matériaux composites les plus efficaces. Pour répondre à cet objectif, Premium Aerotec recherchait un partenaire capable de : les aider à réduire les erreurs et les révisions de conception successives ; d'automatiser les tâches fastidieuses sans valeur ajoutée, telle que la redondance des saisies de données ; d'augmenter la réutilisation des données en aval ; et finalement, d'améliorer la productivité technique globale.



Premium Aerotec a donc choisi Vistagy pour l'aider à surmonter ces différents défis en raison : de sa considérable expérience sur le plan de la conception des aéronefs ; de sa capacité avérée à offrir des services de consulting précieux ; et aussi parce que FiberSIM bénéficie d'une réputation solide et durable après avoir permis à d'autres entreprises de développer efficacement toute une gamme d'aéro-structures, y compris des revêtements de fuselage, nervures, cadres, lisses, longerons, cloisons étanches, planchers, empennage et ailes.

De plus, Premium Aerotec recherchait un logiciel ayant prouvé sa capacité à effectuer rapidement des modifications de modèles et doté également d'un processus d'ingénierie basé sur des structures, deux critères incontournables pour une conception précise et efficace du fuselage. La fiabilité éprouvée de la solution Vistagy a donc été envisagée pour réduire les risques fréquemment associés à la création de pièces faites en matériaux composites et dus à la complexité du processus d'ingénierie.

« Notre décision d'élargir le champ d'applications de FiberSIM reposait sur l'association de facteurs tels que la maturité, la fiabilité et la souplesse du logiciel avec le savoir, l'expérience et la réceptivité de l'équipe Vistagy », explique Reinald Pfau, chef des services techniques et membre du comité de direction de Premium Aerotec. « Vistagy offrait une solution qui nous permettait de répondre à notre calendrier de livraisons et aux objectifs de réduction des coûts. D'ailleurs, FiberSIM nous a déjà permis de livrer des données nécessaires à la validation à un constructeur dans des délais très serrés ».

Sites des entreprises citées :
http://www.premium-aerotec.com/en/
http://www.vistagy.com/fr


Loire Etude simule ses outillages et process avec AutoForm 

La société Loire Etude, qui conçoit et réalise des outillages de presse d'emboutissage de grande dimensions (2,5 x 4 m) pesant jusqu'à 40 tonnes, vient d'équiper son bureau d'études avec la Solution Outillage et Essais d'AutoForm Engineering pour améliorer sa productivité. Elle utilisera désormais cette solution pour la conception rapide des surfaces d'outils et la mise au point virtuelle des process d'emboutissage.

Loire Etude a été un pionnier en terme de simulation et s'est équipée très tôt de simulation (Optris, Simex puis plus récemment Pam Stamp). Dans la conjoncture difficile du marché de l'outillage, les logiciels d'AutoForm devraient permette à "l'un des derniers" outilleurs français de tirer son épingle du jeu, en garantissant la qualité de ses outillages malgré les réductions de délais et de coûts.

« Nous avons décidé d'acquérir la solution d'AutoForm à l'automne dernier après avoir réalisé quelques projets en prestation de services avec cet éditeur. Cela nous a permis de valider des résultats mais surtout estimer l'amélioration effective de productivité apportée par ces logiciels sur des cas réels, à la fois en termes de gain de temps sur la conception, le calcul, les itérations, etc. », explique Michel Garson, PDG de Loire Etude.

« L'expérience de nos collaborateurs alliée aux performances de nos logiciels de simulation nous permet d'aboutir rapidement à des outillages optimisés. Ce travail de co-ingénierie, source de valeur ajoutée technique, est particulièrement apprécié dans l'industrie automobile ».

Après la validation par simulation, l'étude définitive, des outillages est réalisée à l'aide d'une douzaine de postes Catia V5 de Dassault Systèmes, puis préparée pour l'usinage sur 3 postes WorkNC de Sescoi. La mise au point finale des outillages est faite en interne sur trois presses allant de 400 à 1 250 tonnes, avec l'aide d'une machine à mesurer 3D qui vérifie les cotes des pièces entre chaque étape.

Sites des entreprises citées :
http://www.loire-etude.fr 
http://www.autoform.com

Jean-François Prevéraud


Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Le design génératif offre une cure de jouvence au minibus Volkswagen

Le design génératif offre une cure de jouvence au minibus Volkswagen

Le constructeur automobile Volkswagen et l'éditeur de logiciel de CAO Autodesk ont travaillé ensemble pour moderniser le design du[…]

Vers le prototypage fonctionnel

Vers le prototypage fonctionnel

Qui est Cobot ++, le puissant robot collaboratif que développe l’IRT Jules Verne pour Airbus ?

Qui est Cobot ++, le puissant robot collaboratif que développe l’IRT Jules Verne pour Airbus ?

Cinq innovations de production développées à l'IRT Jules Verne

Cinq innovations de production développées à l'IRT Jules Verne

Plus d'articles