Nous suivre Industrie Techno

Ils s'équipent

Industrie et  Technologies
Voici quelques exemples de sociétés qui viennent de compléter l'équipement de leurs bureaux d'études. Leurs responsables nous expliquent leurs motivations. Cette semaine : Geometric SAS ; ST Microelectronics ; General Motors.


Geometric SAS ajoute la suite HyperWorks à ses outils d'IAO

Le département d'ingénierie mécanique français de la société indienne Geometric SAS, a ajouté la plate-forme HyperWorks d'Altair Engineering à son éventail d'outils IAO favoris. HyperWorks sera utilisé pour fournir des services de modélisation, d'optimisation et de simulations par les éléments finis à tous les clients européens de Geometric SAS et tout spécialement à ceux de l'industrie automobile.

« Après une période d'évaluation intensive, nous avons commencé à utiliser HyperWorks au printemps 2008. Je dois dire que toutes nos attentes en matière de modélisation et d'optimisation ont été atteintes », témoigne Jean-Denis Garcin, chef de groupe chez Geometric SAS.



« HyperWorks est extrêmement efficace, convivial et offre une architecture ouverte dont nous avons besoin pour communiquer avec nos clients et les autres agences Geometric. De plus, il offre un très bon rapport performance/prix. HyperMesh, en particulier, nous permet de créer des modèles de calcul éléments finis plus rapidement qu'avec n'importe quel autre outil ».

Parmi les points qui ont participé à ce choix notons, le système de licence par jetons, le large champ d'applications de la suite et son concept d'architecture ouverte. Celui-ci permet aux sociétés de services en ingénierie telle Geometric SAS, d'aborder plus facilement les exigences variées qui sont inhérentes aux organisations travaillant avec des bases de clients variées.

Sites des entreprises citées :
http://www.geometricglobal.com
http://www.altairengineering.fr


STMicroelectronics adopte Encounter pour ses flots 40 et 32 nanomètres

ST Microelectronics a sélectionné la chaîne de conception Encounter Digital Implementation System de Cadence Design Systems, pour équiper l'ensemble de ses concepteurs à travers le monde de flots de développement "RTL vers GDSII" pour ses technologies 65 et 40 nanomètres.

Cette nouvelle solution leur permet ainsi d'obtenir des résultats inégalés sur le marché et de concevoir des circuits de plusieurs millions d'instances dans les domaines des périphériques d'ordinateurs, des solutions sans-fil et grand public.



De plus, STMicroelectronics et Cadence travaillent ensemble sur la prochaine génération d'outils ciblant la technologie 32 nanomètres, exploitant les toutes dernières bibliothèques de STMicroelectronics dédiées aux circuits basse consommation, analogiques/numériques et offrant également des possibilités de conception avancée de systèmes intégrés dans un boîtier (SiP).

« Nous travaillons maintenant depuis plusieurs années avec la famille de produits Encounter, et nous avons des relations étroites avec ses équipes de développement chez Cadence. C'est ce qui nous a permis d'adopter ces outils pour l'implémentation de nos circuits sur une puce (SoC) les plus complexes », explique Philippe Magarshack, vice-président du groupe R&D Technologie de STMicroelectronics.

Encounter Digital Implementation System apporte des progrès notables dans le prototypage virtuel du silicium, l'exploration de la taille des circuits, ainsi que pour les synthèses RTL et physique. Il améliore aussi la prédictibilité et l'optimisation des circuits dès les phases amont du développement.

En outre, ce système offre le traitement parallèle de bout en bout, la synthèse automatisée de l'implantation, des technologies innovantes d'abstraction hiérarchique, une optimisation de bout en bout multi-mode, multi-corner (MMMC), des arbres d'horloge à faible consommation offrant une tolérance aux variations, une synthèse des clock mesh, de fortes capacités de placement et d'optimisation, le routage des technologies 32 nanomètres, une implantation orientée Design for Manufacturing (DFM), le conception simultanée circuit intégré - boîtier.

« Avec les nouvelles fonctionnalités et l'augmentation des performances et capacités de Encounter Digital Implementation System, nous avons fortement augmenté l'utilisation que nous avons de ce système, et nous sommes entrain de déployer Encounter pour l'ensemble de nos circuits en technologies 55, 40, et 32 nanomètres », conclu Thierry Bauchon, directeur R&D du groupe Home Entertainment de STMicroelectronics.

Sites des entreprises citées :
http://www.st.com
http://www.cadence.com


GM optimise le développement de ses sièges avec Vistagy SDE

General Motors a fait l'acquisition du logiciel Seat Design Environment (SDE) de Vistagy, afin de réduire les délais et les coûts de développement des garnitures des sièges de ses nouveaux véhicules. Ce logiciel s'intègre facilement au système CAO général de GM, NX de Siemens PLM Software.

Compte tenu des pressions actuelles du marché, les ingénieurs s'efforcent d'optimiser au plus tôt la conception et les coûts de fabrication dans le processus de développement pour s'assurer que les sièges définitifs répondront aux spécifications.



SDE répond à ces besoins en permettant aux ingénieurs de créer facilement dans leur système de CAO un modèle original complet en 3D du produit, susceptible d'être utilisé automatiquement pour générer les données nécessaires, à la conception et à la fabrication des revêtements de sièges. Grâce à ce modèle CAO unique, les ingénieurs sont ainsi en mesure de partager plus efficacement les différents détails conceptuels entre les équipes, d'obtenir un retour immédiat sur les modifications du modèle et les prix de revient, et de générer automatiquement la documentation indispensable sur la conception et la fabrication.

Ainsi, les équipementiers et les fournisseurs sont moins dépendants du prototypage physique et améliorent la précision de la fabrication, tout en réduisant de plusieurs mois les délais de livraison des sièges.

« Le logiciel SDE de Vistagy nous permettra d'augmenter l'efficacité et le contrôle de nos processus d'ingénierie et de prototypage », estime Ralf Eidt, responsable international des tissus et garnitures intérieures chez General Motors.

« SDE est un logiciel d'utilisation très intuitive », constate Hartwig Gaertner, responsable de la nomenclature des garnitures intérieures chez General Motors. « Nos spécialistes en garnitures, qui utilisaient peu nos outils de CAO classiques, ont été capables de se servir du SDE en quelques jours seulement. En 2 ou 3 semaines, ils ont su créer des modèles de revêtements de siège, ainsi que les données de conception et de fabrication nécessaires pour couper et coudre les sièges conducteur, passager et arrière ».

Sites des entreprises citées :
http://www.gm.com
http://www.vistagy.com

Jean-François Prevéraud

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Vers le prototypage fonctionnel

Vers le prototypage fonctionnel

Afin de permettre aux PME, bureaux d’études et instituts de recherche de franchir un cap en passant au prototypage fonctionnel et[…]

Qui est Cobot ++, le puissant robot collaboratif que développe l’IRT Jules Verne pour Airbus ?

Qui est Cobot ++, le puissant robot collaboratif que développe l’IRT Jules Verne pour Airbus ?

Cinq innovations de production développées à l'IRT Jules Verne

Cinq innovations de production développées à l'IRT Jules Verne

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

Plus d'articles