Nous suivre Industrie Techno

Ils s'équipent

Industrie et  Technologies
Voici quelques exemples de sociétés qui viennent de compléter l'équipement de leurs bureaux d'études. Leurs responsables nous expliquent leurs motivations. Cette semaine : Manroland AG ; The Children's Place ; Baldor Electric.


Manroland réduit de moitié son cycle de développement avec The MathWorks

La société allemande Manroland AG est le deuxième fabricant mondial de systèmes d'impression pour l'édition et l'emballage, ainsi que le leader mondial en matière de rotatives offset. Son bureau d'études a mis en Å“uvre les outils MathWorks et l'approche Model-Based Design, afin de concevoir, de tester et d'implémenter un système de contrôle opérationnel pour sa nouvelle presse à imprimer. Cela lui a permis de réduire de 50 % le cycle de développement de son système, soit une économie d'un an sur le planning prévisionnel, et a ainsi pu avancer la mise sur le marché de sa nouvelle presse.

En conciliant l'approche Model-Based Design et le développement des systèmes mécatroniques, les ingénieurs de Manroland ont réalisé un contrôleur de qualité, dont les performances réelles se sont révélées conformes aux prévisions. De plus, au cours du développement, les itérations de conception nécessaires ont été faites en quelques minutes, au lieu de plusieurs semaines avec des processus traditionnels.



Par ailleurs, les outils MathWorks ont permis aux ingénieurs de simuler des comportements anormaux de la presse et de tester le système de contrôle dans des conditions d'erreur impossibles à reproduire par d'autres moyens. Grâce à cette approche, Manroland a pu répondre aux attentes de ses clients, à savoir des taux d'erreur réduits, une précision accrue et des temps de réponse accélérés. Les tests préliminaires chez les clients ont donné lieu à une meilleure rationalisation de l'analyse des erreurs. En effet, Manroland a collecté des données de la première presse mise en production, puis a simulé les conditions d'erreur en interne et les a résolues plus rapidement.

« Nous avions atteint la limite du possible avec nos logiciels et processus de conception existants. Il fallait une solution qui nous fasse accéder à de nouveaux niveaux de qualité », explique Thomas Debes, ingénieur logiciel en chef chez Manroland. « Avec les logiciels MathWorks, il a été possible de modifier rapidement la structure du contrôleur et de voir immédiatement les résultats. La rapidité des itérations a permis d'optimiser la qualité et les fonctionnalités au cours du cycle de développement, tout en raccourcissant ce dernier. Même avec un modèle très complexe, une dizaine de minutes ont suffi pour effectuer les itérations de conception et de débogage, alors qu'il fallait généralement une semaine auparavant. Au final, le projet a été terminé en seulement 10 mois, soit largement dans le calendrier prévisionnel ».

Sites des entreprises citées :
http://www.manroland.com
http://www.mathworks.fr


The Children's Place migre de U4ia à Kaledo

L'un des plus grands spécialistes américains de vêtements pour enfants, The Children's Place Retail Stores, qui conçoit, développe, fabrique des collections pour enfants et les vend via d'une chaîne de 920 magasins aux États-Unis et au Canada, a décidé de migrer de U4ia à Kaledo, la nouvelle génération de solutions de création dédiées à l'industrie de la mode de Lectra. Cette migration a été parachevée en juillet 2008.

« Nous savions que Kaledo constituait le "nec plus ultra" en matière de technologie de création. Pour nous, le point essentiel à régler consistait surtout à savoir comment nous allions nous y prendre pour intégrer ce nouvel outil au sein de notre équipe de création, formée de 60 collaborateurs, tout en réussissant à sortir à temps nos collections », explique Phil Wozny, Directeur des Systèmes de Merchandising au sein du groupe The Children's Place.





« En collaboration avec l'équipe de Lectra, nous avons été en mesure de mettre en Å“uvre une stratégie de migration rapide qui a permis de relever efficacement le double défi que constituaient, d'une part, la familiarisation avec un nouvel outil et, d'autre part, la maîtrise des problèmes liés à la gestion du changement. Nous avions décidé de demander à l'ensemble des utilisateurs d'adopter Kaledo sans possibilité de retour à U4ia, et cela c'est très bien passé. Seuls sept jours de formation ont été nécessaires pour chacun des utilisateurs et l'ensemble de l'opération s'est déroulé sans un seul retard de livraison ! Nous sommes donc très satisfaits ».

Lors d'une récente présentation, Phil Wozny et Leslie Farber, Directeur Artistique chez The Children's Place, ont expliqué comment cette stratégie de changement leur avait permis d'obtenir un niveau de productivité et d'adhésion optimal de la part des utilisateurs, malgré les réserves initiales de leurs équipes. « Les vieilles habitudes ont la vie dure », constate Leslie Farber. « Certains de nos stylistes travaillaient de la même manière depuis huit ans ou plus. Mais au terme de la migration, les résultats se sont avérés extrêmement positifs et les utilisateurs les plus critiques ont eux-mêmes admis qu'ils adoraient travailler avec Kaledo. D'ailleurs, ils viennent souvent me montrer les nouvelles choses qu'ils sont maintenant capables de faire grâce au nouveau logiciel ».

Reparties en groupes de formation de dix personnes de compétences et de responsabilités professionnelles variées, les équipes de The Children's Place ont appris à utiliser Kaledo Print, Kaledo Knit, Kaledo Weave et Kaledo Collection au cours de stages de formation. Organisés sur place ou au centre de formation de Lectra à New York, ces stages étaient animés par deux formateurs. Il n'aura finalement fallu que cinq semaines pour former l'ensemble du groupe. Les équipes ont ensuite réalisé l'intégralité de leur travail sur Kaledo pour créer la nouvelle collection. « Quand ils sont revenus de la formation, ils ont constaté que U4ia avait disparu de leurs ordinateurs. Après la session de formation à Kaledo, ils n'en avaient plus l'utilité », ajoute Phil Wozny.

Phil Wozny et Leslie Farber expliquent également avoir mis en place un programme de retour d'expérience en vue de faciliter la migration et d'optimiser la productivité sur Kaledo. Pour cela, des groupes d'utilisateurs avaient été nommés dans chaque équipe de création. Les membres se réunissaient une fois par mois pour échanger des conseils, partager des astuces permettant d'aller plus vite et s'aider mutuellement. Les retours générés par ces réunions étaient ensuite partagés avec la direction de The Children's Place et les équipes Lectra, afin d'optimiser la communication et l'efficacité. « Nous avons institué un système d'échanges et de retours très positif et très ouvert avec Lectra et cela a contribué à faire de notre migration une opération particulièrement réussie », conclut Leslie Farber.

« Kaledo offre des fonctionnalités nouvelles et beaucoup plus riches que U4ia », estime Phil Wozny. « Je savais qu'à partir du moment où elle serait adoptée par notre équipe de stylistes, cette technologie constituerait un formidable avantage pour The Children's Place en contribuant à rationaliser et à accélérer nos processus de conception et de développement. Or, il s'avère que c'est exactement ce que Kaledo est en train de faire ».

Sites des entreprises citées :
http://www.childrensplace.com
http://www.lectra.com


Baldor Electric connaît mieux ses clients grâce à son catalogue 3D en ligne

La société américaine Baldor Electric développe et commercialise des roulements, engrenages et éléments de transmissions sous la marque Dodge, ainsi que les moteurs et transmissions Reliance Electric.

Comme beaucoup d'entreprises, Baldor Electric met l'accent sur la croissance. « Nous avons incité nos managers à présenter des idées qui pourraient nous aider à augmenter notre activité. Nous avons notamment examiné les propositions visant à stimuler la croissance par la création de valeur pour nos clients », explique Clyde Fowler, Directeur des Technologies de l'Information pour la division Power Systems.

« Notre site de commerce en ligne PTplace.com nous a permis de nous positionner avec succès sur le Web et génère un revenu significatif. Nous avons donc tout naturellement cherché des développements qui pourraient s'appuyer sur cette présence ».

Les clients demandent des modèles CAO 3D natifs

Dennis Thompson, directeur de la division Computer Integrated Manufacturing, se souvient : « Avec les informations reçues de notre département d'ingénierie et au vu des demandes répétées de nos clients, avons constaté que l'utilisation des données CAO était en augmentation. Nous avons été peu à peu convaincus que nous pourrions faire croître l'entreprise et améliorer le service à nos clients en les aidant à réduire les efforts et les coûts dus au fait qu'ils redessinaient nos produits dans leurs systèmes CAO ».





« Lorsque nous avons posé la question à nos clients, ils ont confirmé un besoin très clair de modèles 3D comme de plans 2D, et le désir de recevoir le plan dans le format natif de leur système CAO. Nous avons rencontré de nombreuses entreprises clientes qui utilisent deux ou trois logiciels de CAO. Elles ont besoin des plans de nos produits dans chacun de ces formats natifs ». ,

Le premier réflexe de Baldor Electric fut de livrer des modèles CAO créés en interne. « Nous savions que ce serait un projet difficile, complexe et nécessitant beaucoup de ressources pour la création et l'hébergement d'un site Web, la modélisation des composants en 3D et la collecte des informations. Nous n'avions également que deux formats CAO natifs à proposer à nos clients : Pro/Engineer et Autocad. Par conséquent, nous avons décidé d'explorer toutes solutions alternatives, et notamment la sous-traitance, la collaboration avec des sociétés dans l'environnement CAO et les services de catalogage » poursuit Clyde Fowler.

Evaluer d'autres alternatives

Baldor Electric a alors fait une liste de ses besoins et effectué une évaluation méthodique des fournisseurs possibles et des fonctionnalités proposées. « Jusqu'à ce que nous trouvions Cadenas, nous devions faire des compromis sur certaines de nos conditions. Cadenas et les eCatalogSolutions nous ont aidé à réaliser d'importantes économies tout en proposant tous les services dont nous avions besoin, ainsi que des fonctionnalités supplémentaires appréciables, ce qu'aucun autre fournisseur n'avait proposé », souligne Clyde Fowler.

La différence la plus évidente a été la capacité de Cadenas à fournir des données dans plus de 85 formats CAO et graphiques. « La première fois que j'ai entendu parler de cela, j'ai pensé que c'était trop beau pour être vrai. Je suis allé voir notre expert Pro/Engineer en interne, et il était tout aussi sceptique. Mais nous avons testé la solution Cadenas de manière approfondie et tout fonctionnait parfaitement », ajoute Dennis Thompson.

D'autres éléments ont également contribué au choix de Cadenas. « Cadenas nous proposait également de créer un site Web et un Cd-Rom entièrement au look Baldor Electric, ce qui représentait un avantage significatif pour nos équipes commerciales ». Enfin, la diffusion du catalogue dans de nombreuses langues a été également décisive. De nombreuses autres solutions ne pouvaient pas le proposer. « Nous pensons que cette initiative sera un facteur important pour le développement de nos ventes en dehors de l'Amérique du Nord », espère Clyde Fowler.

Mieux connaître ses clients

Baldor Electric dispose maintenant de plus de 20 000 références articles au sein de la base de données des eCatalogSolutions de Cadenas, et propose une grande partie des plans des pièces les plus demandées sur son site Web.

Pour Clyde Fowler et Dennis Thompson, le lien entre la disponibilité des plans CAO de leurs produits en ligne et les ventes de Baldor Electric est clair. « Nous utilisons encore les approches traditionnelles du marketing, mais nous participons maintenant à des salons avec un outil que nous n'avions pas jusqu'à présent. Chacun de nos téléchargements est considéré comme un vrai contact commercial et est transféré à nos commerciaux pour des opérations de suivi client ».

« Nous avons aussi une meilleure compréhension de qui sont nos clients. Par exemple l'un de nos premiers contacts a été celui d'un important fabricant de convoyeurs de Detroit, que nous ne connaissions pas vraiment car il achète nos produits par l'intermédiaire d'un distributeur. En outre, nous obtenons un accès direct à de nombreuses sociétés d'ingénierie qui travaillent pour nos clients finaux ».

Sites des entreprises citées :
http://www.ptplace.com
http://fr.cadenas.de 

Jean-François Prevéraud

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Electriques, connectés, autonomes... les véhicules de l'IAA qui (re)donnent le sourire

Electriques, connectés, autonomes... les véhicules de l'IAA qui (re)donnent le sourire

Difficile de trouver la motivation en ce début de semaine ? Voici une petite sélection d’innovations qui pourraient vous aider[…]

Le design génératif offre une cure de jouvence au minibus Volkswagen

Le design génératif offre une cure de jouvence au minibus Volkswagen

Vers le prototypage fonctionnel

Vers le prototypage fonctionnel

Qui est Cobot ++, le puissant robot collaboratif que développe l’IRT Jules Verne pour Airbus ?

Qui est Cobot ++, le puissant robot collaboratif que développe l’IRT Jules Verne pour Airbus ?

Plus d'articles