Nous suivre Industrie Techno

Ils s'équipent

Industrie et  Technologies
Voici quelques exemples de sociétés qui viennent de compléter l'équipement de leurs bureaux d'études. Leurs responsables nous expliquent leurs motivations. Cette semaine : Novero ; Christian Moreau ; Maschinenbau Kitz.


Novero adopte Enovia pour gérer le développement de ses produits

L'équipementier allemand Novero GmbH, spécialistes des solutions de connectivité pour l'industrie automobile, a choisi Enovia V6 de Dassault Systèmes pour gérer ses applications de conception clés et ses processus de développement produits, tout en l'intégrant à son infrastructure informatique existante.

Cette approche va permettre à Novero de simplifier son processus de conception en assurant une collaboration plus étroite avec ses principaux fournisseurs et ainsi de commercialiser ses produits plus rapidement et au meilleur coût.




Issue de Nokia Automobile et créée en juin 2008, la société Novero concentre ses activités sur la fourniture de solutions multimédias et cellulaires à haut débit à certains des principaux constructeurs automobiles mondiaux. Pour développer ses activités et asseoir sa compétitivité, Novero a sélectionné plusieurs applications Enovia parmi lesquels Enovia Designer Central qui permet à ses concepteurs de gérer les informations - y compris les données mécaniques et électriques issues de Catia V5 - et de collaborer avec une efficacité accrue au sein de l'unique référentiel IP d'Enovia. Pour déployer une approche d'ingénierie transversale, Novero va également déployer Enovia Engineering Central, une solution conçue pour éliminer les barrières traditionnelles qui pénalisent fréquemment l'échange de données et de processus entre les disciplines mécaniques, électriques et génie logiciel.

« En tant que PME travaillant avec des processus "lean" ou de juste-à-temps, nous devons réduire la complexité de nos activités, tout en mettant l'accent sur les éléments essentiels de la conception produits, ce qui est essentiel pour conforter notre position sur le marché. Pour y parvenir, il est nécessaire de simplifier notre environnement mécanique, électrique et logiciel en mettant en Å“uvre les meilleures pratiques existantes pour l'ensemble de nos processus métier », estime Razvan Olosu, fondateur et CEO de Novero GmbH.

« En collaborant avec Dassault Systèmes, nous avons la garantie de pouvoir déployer une stratégie PLM qui nous permettra de grandir et de développer avec succès de nouveaux produits à la pointe de l'innovation ».

En adoptant la solution PLM Enovia V6, Novero se dote d'une plate-forme unique pour gérer sa propriété intellectuelle et améliorer la collaboration au niveau mondial, indépendamment du lieu, de la fonction ou du processus métier. Cette approche basée sur une architecture orientée service (SOA) extrêmement flexible, supporte un modèle métier adaptable en facilitant l'intégration aux progiciels de gestion intégrés (ERP) standard.

Sites des entreprises citées :
http://www.novero.com
http://www.3ds.com


Christian Moreau triple médaillé olympique grâce à Lectra

Depuis 1984, la société lyonnaise Christian Moreau crée des vêtements de sport très tendance et d'excellente qualité pour les gymnastes. Equipant les équipes de neuf nationalités différentes, ses justaucorps sont montés plus de dix fois sur le podium aux J.O. de Pékin et ont été décorés de trois médailles d'or grâce à l'équipe féminine chinoise, la championne roumaine au sol Sandra Izbasa et la chinoise He Kexin pour les barres asymétriques.

La spécificité des patrons est la clé du succès de la société Christian Moreau, qui produit chaque année 80 000 justaucorps. Chaque design est unique, ce qui constitue un avantage concurrentiel énorme pour l'entreprise qui doit maintenir son statut de créateur de tendances dans le domaine du justaucorps. « La gymnastique est un sport de démonstration, qui joue beaucoup sur l'apparence, une exigence à laquelle nous répondons mieux que personne », s'enorgueillit Claude Martin, PDG de Christian Moreau. « Le style des justaucorps actuels n'a plus rien à voir avec celui des justaucorps d'il y a dix ou même cinq ans ».

C'est également sur la sophistication du style que s'appuie la stratégie de "barrière" appliquée par Claude Martin, qui permet d'éviter toute concurrence provenant de la production de masse de produits similaires.



Le talent ne fait pas tout

Plus les produits de cette entreprise gagnent en complexité, plus les nouveaux défis en matière de développement et de production se font nombreux. Le talent du modéliste ne suffit pas à transformer une esquisse créative en un patron utilisable et pratique, produit dans une vaste gamme de tailles : une solution technologique performante est également indispensable.

En outre, la multiplication du nombre de petites pièces décoratives a nécessité l'optimisation du processus de placement. Christian Moreau avait besoin d'une solution qui ne se contentait pas de rendre les patrons réalisables : elle devait également assurer la rentabilité de leur développement, tout en garantissant efficacité et précision.

La consommation de tissu était également au cÅ“ur du problème car Christian Moreau utilise du Lycra et du velours extensible décoré de très haute qualité, souvent pré-imprimés d'hologrammes et de paillettes. Avec des tissus dont le coût avoisine les 50 euros par mètre, cette entreprise avait besoin d'une solution qui lui apporterait efficacité et qualité optimale des coupes, afin de réduire le gaspillage de tissu et les pertes de temps.

Cependant, avec des milliers de petites séries à réaliser, l'optimisation du placement et de la découpe constituait un défi de taille. « Les séries de douze justaucorps dans quatre tailles différentes sont notre lot quotidien », souligne Marie-France d'Autryve, responsable de la création, du développement, de la sous-traitance et de la production chez Christian Moreau. « C'est pourquoi la société manquait toujours de temps pour le placement et la découpe, surtout pendant la "haute saison", en automne, lorsque les clubs et les équipes envoient leurs commandes pour la nouvelle année de compétitions ».

Une complexité grandissante

La découpe a également gagné en complexité car les coupes se sont de plus en plus sophistiquées. De plus, toutes les pièces décoratives (lisières de 4 mm, incrustations, appliqués) sont produites en interne, à l'aide du même tissu afin d'homogénéiser couleur et qualité.

Selon Marie-France d'Autryve, les concepts intégrés de gradation et de dépendances du logiciel de création de modèles Modaris ExpertPro de Lectra ont permis de maintenir la rentabilité de l'entreprise, alors même que les styles devenaient plus complexes. Grâce à ce logiciel, les modélistes ont pu créer des pièces dépendantes du patron et créer des gradations multiples automatiques à partir des blocs de base gradés précédemment au cours du développement. Il a ainsi été possible d'éliminer les tâches répétitives, de garantir la précision des opérations, même après des modifications de patrons, et d'obtenir des patrons de qualité optimale en des temps records, même pour les styles de justaucorps les plus compliqués. « Dorénavant, un justaucorps peut comporter jusqu'à plus d'une dizaine de petites pièces », ajoute-t-elle. « Et absolument tout, chaque petite pièce, même s'il s'agit d'un simple appliqué, doit être gradée. Vous n'imaginez pas combien il est facile désormais de réaliser tout cela grâce à Modaris ExpertPro. Depuis que nous l'utilisons, notre évolution et nos gains en efficacité ont été phénoménaux », s'enthousiasme Marie-France d'Autryve.

Même les plus petites pièces sont gradées

« La fonction de dépendances a également créé une réelle différence car chacune de ces petites pièces doit être alignée avec une autre pièce à n'importe quel endroit. Et ceci est particulièrement important pour les coutures des côtés et des épaules. Avec ce genre de tissu et de vêtement, tout doit être parfaitement aligné. Tel est aujourd'hui le cas, à tous les coups. Grâce au concept de dépendances, nous n'avons plus de mauvaises surprises. Nous n'avons plus à faire face à des situations où nous nous apercevons que nous avons oublié de grader ceci ou cela par rapport à une pièce connectée ».

Ces mêmes minuscules pièces complexes sont gérées de façon optimale par le logiciel Diamino Fashion Expert, la solution développée par Lectra pour le placement. Elle assure des placements rapides, interactifs et entièrement automatisés, reposant sur les technologies les plus récentes et respectant les contraintes du vêtement et du tissu, notamment celles du velours multi-extensible. « En dépit de ces formes inhabituelles et du faible volume de nos séries, nous nous débrouillons toujours pour gagner jusqu'à 78 % en efficacité dans l'utilisation du tissu, ce qui est réellement fantastique », constate Marie-France d'Autryve. « Depuis que nous utilisons Diamino Expert, nos coûts de matières ont baissé chaque année. Nous n'avons jamais été aussi rentables », conclut Claude Martin.

Sites des entreprises citées :
http://www.christian-moreau.com
http://www.lectra.com


Maschinenbau Kitz utilise un configurateur en ligne de Cadenas

Maschinenbau Kitz (MK), fabricant de modules et de composants pour les systèmes d'automatisation, basés sur des profilés aluminium, a mis en ligne un nouveau configurateur de produits interactif basé sur la technologie de Cadenas.





Ce configurateur de produits interactif est une solution innovante tant pour ses clients que pour MK, car il leur permet de créer des éléments de sécurité sans erreurs, et sans connaissance particulière en CAO.
Avec cette innovation, MK souhaite offrir à ses clients des informations sur ses produits de grande qualité et de manière conviviale. Par le biais d'une interface intuitive, les clients de MK gagnent un temps considérable : tout d'abord dans la recherche du produit désiré, et ensuite dans leur conception, car le produit configuré peut être exporté dans la plupart des formats CAO.

Enfin, ce configurateur est également un outil marketing pour MK, qui met à disposition ses produits dans le monde entier, dans un format séduisant à la fois les acheteurs et les bureaux d'études.

Sites des entreprises citées :
http://www.mk-group.com
http://fr.cadenas.de

Jean-François Prevéraud

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Vers le prototypage fonctionnel

Vers le prototypage fonctionnel

Afin de permettre aux PME, bureaux d’études et instituts de recherche de franchir un cap en passant au prototypage fonctionnel et[…]

Qui est Cobot ++, le puissant robot collaboratif que développe l’IRT Jules Verne pour Airbus ?

Qui est Cobot ++, le puissant robot collaboratif que développe l’IRT Jules Verne pour Airbus ?

Cinq innovations de production développées à l'IRT Jules Verne

Cinq innovations de production développées à l'IRT Jules Verne

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

Plus d'articles