Nous suivre Industrie Techno

Ils s'équipent

Industrie et  Technologies
Voici quelques exemples de sociétés qui viennent de compléter l'équipement de leurs bureaux d'études. Leurs responsables nous expliquent leurs motivations. Cette semaine : Crystal Armand Interchauffage ; Liebherr Mining Equipment ; Bell Helicopter.


Armand Interchauffage gère mieux ses implantations grâce à SolidWorks

Armand Interchauffage, implantation lyonnaise du groupe Crystal spécialisé dans le génie climatique, la distribution des fluides, la thermique industrielle et la protection incendie, vient de retenir SolidWorks Premium pour optimiser ses développements, notamment en conception et installation de centrales thermiques.

Le premier objectif pour Crystal : se doter d'un logiciel 3D polyvalent et intuitif pour améliorer la gestion de ses projets et le suivi des modifications, que ce soit pour les tracés de tuyauterie, de charpente métallique et de génie civil. Un autre objectif important : l'intégration rapide des équipements de l'ensemble de ses fournisseurs/partenaires, afin de gagner du temps sur les études qui prennent parfois plus d'un an et de sécuriser les échanges.



« Pour certaines applications thermiques, Autocad que nous utilisions ne répondait plus totalement à nos besoins. Nous voulions un logiciel de CAO 3D polyvalent et intuitif, nous permettant de réaliser sans problème l'implantation dans un même volume des éléments de tuyauterie, de charpente métallique et de génie civil. Le logiciel SolidWorks Premium avec son module Routing répondent à ces exigences. Nous avons aujourd'hui la possibilité de gérer facilement et rapidement nos modifications, grâce à l'utilisation de la 3D, ce qui représente pour nous un gain de temps important », explique Gilbert Cordier, responsable de l'Agence Thermique Industrielle.

A ce jour, six personnes travaillent avec SolidWorks Premium. En plus de l'optimisation de la gestion des modifications, l'utilisation de la 3D leur permet d'améliorer leurs échanges avec leurs fournisseurs, souvent équipées des mêmes solutions. Par exemple, le rendu réaliste des assemblages facilite l'intégration des équipements conçus par les divers intervenants travaillant sur un même projet.

« Nous avons, avec cet outil, des fonctions 3D plus poussées pour la gestion de nos assemblages, aussi bien en termes de suivi de modifications que d'échanges de données, et une utilisation plus intuitive. Nous avons mis en place une bibliothèque de nomenclatures en interne, qui nous permet, là encore, d'optimiser et d'apporter une certaine souplesse dans la réalisation de nos plans. Mais l'objectif premier est le gain de productivité pour la conception de projets complets », conclut Gilbert Cordier.
C'est l'intégrateur lyonnais Axemble qui a effectué cette installation.

Sites des entreprises citées :
http://www.crystal.fr
http://www.solidworks.fr
http://www.axemble.com


Liebherr optimise le plus gros tombereau du monde avec LMS

Les technologies de simulation des systèmes multicorps et de résistance à la fatigue de LMS ont joué un rôle déterminant dans le développement du T282B de Liebherr Mining Equipment, le plus gros camion minier à propulsion diesel-électrique en cours de production, qui pèse à pleine charge 592 tonnes. Elles ont été utilisées pour concevoir un véhicule qui soit à la fois suffisamment robuste, pour supporter les conditions minières difficiles, et qui offre une charge utile maximale, ici 360 tonnes.





L'une des principales difficultés liées à la conception d'un véhicule aussi gros est que le poids total du véhicule ne doit pas dépasser la capacité des pneus. Le moindre kilogramme ajouté à la structure du véhicule est directement retranché de la charge utile. Le tombereau T282B est ainsi 12 % plus léger à vide que ses concurrents, ce qui ne l'empêche pas d'être suffisamment robuste pour supporter les conditions des environnements miniers du monde entier. Il offre également les coûts d'exploitation les plus bas par tonne chargée.

« Les camions miniers comptent parmi les véhicules les plus malmenés au monde », constate Vladimir Pokras, responsable des analyses et de la simulation chez Liebherr Mining Equipment. « Dans bon nombre de ces mines, les opérateurs doivent conduire aussi vite qu'ils peuvent, la vitesse maxi du T282B est de 64 km/h, sur des blocs rocheux de la taille de réfrigérateurs et sur des cavités aussi profondes que des baignoires pour transporter la charge la plus importante possible ».

Les ingénieurs de Liebherr Mining Equipment cherchaient à intégrer des fonctions avancées telles que le système de contrôle de direction différentiel dans un camion diesel-électrique, qui serait à la fois léger et qui présenterait des caractéristiques optimales en termes de durabilité et de consommation. Pour cela, ils se sont appuyés sur la technologie LMS de simulation du comportement dynamique des systèmes de l'ensemble du véhicule pour étudier le comportement du camion sur différents terrains dans différentes situations, notamment l'accélération, le freinage, les virages, les bosses, les cavités, l'effet de tôle ondulée, les pentes raides ascendantes et descendantes, et le franchissement d'obstacles.

« Le logiciel LMS de simulation du comportement dynamique des systèmes constitue le point central où l'ensemble des conceptions des principaux composants et sous-systèmes individuels s'assemble pour former un seul modèle de véhicule complet unifié », apprécie Vladimir Pokras.





Après un certain nombre d'itérations de simulation dynamique, la charge des systèmes multicorps ainsi optimisés été entrée dans le logiciel LMS de simulation en fatigue, afin de déterminer la durée de vie des composants et assemblages de structures critiques tels que le châssis et le pont. Grâce à l'intégration étroite qui existe entre les logiciels LMS de simulation des systèmes multicorps et de développement en fatigue, les études de durée de vie en fatigue ont pu être effectuées avec rapidité et précision. Les ingénieurs ont ainsi bénéficié d'informations précieuses pour mettre au point des composants légers, susceptibles de supporter les charges opérationnelles prévues, et qui ne soient ni surdimensionnés, ni sous-dimensionnés.

« Il est tout à fait possible de concevoir des camions miniers sans avoir recours à la simulation : d'autres entreprises le font couramment. Mais la seule façon de concevoir un camion leader dans sa catégorie, optimisé en terme de poids, est encore d'utiliser des outils simulation de pointe tels que les logiciels LMS. C'est à ce prix que nous parvenons à nous maintenir en tête du marché », conclut James Whitfield, directeur général de la recherche et du développement chez Liebherr Mining Equipment.

Sites des entreprises citées :
http://www.liebherr.com
http://www.lmsintl.com


Bell Helicopter standardise ses solutions PLM avec Dassault Systèmes

Bell Helicopter, société du groupe Textron, lance un programme visant à moderniser ses systèmes PLM et CAO/FAO/IAO/CAI. Déployé en plusieurs phases et sur plusieurs années, ce programme va associer Enovia V6 à Catia V5, déjà utilisés au sein du groupe. L'utilisation des solutions Dassault Systèmes comme base de son environnement PLM devrait permettre à Bell Helicopter de poursuivre une croissance sans précédent, en s'appuyant sur la solution Enovia Aerospace & Defense Accelerator for Program Management, avec comme objectif de répondre aux exigences réglementaires tout en standardisant plusieurs processus métier clés. Ses employés et fournisseurs présents à travers le monde pourront ainsi partager des informations produits actualisées en toute sécurité et avec une efficacité accrue.





Soucieux de renouveler un parc vieillissant de technologies et de systèmes indépendants, Bell Helicopter a choisi de se doter d'une solution d'entreprise intégrée, capable d'améliorer l'efficacité de son processus de gestion produits numérique, tout en soutenant la globalisation de ses activités. En associant Catia V5 à la solution Enovia V6 Aerospace & Defense Accelerator pour créer des processus métier collaboratifs spécifiques, Bell Helicopter va pouvoir réduire les délais de mise sur le marché de ses appareils en intégrant le réseau d'approvisionnement, l'assistance sur le terrain et la collaboration avec les clients, les partenaires et les fournisseurs. De plus, la création d'une plate-forme PLM unifiée contribue à l'efficacité des données et maximise les ressources en encouragent la réutilisation des informations existantes dans de nouveaux programmes.

« Notre infrastructure technologique s'est heurtée à de très grandes difficultés compte tenu de la hausse de la demande mondiale et de la complexité croissante de l'environnement économique. C'est pourquoi nous avons opté pour une approche à même d'améliorer sensiblement nos processus métier tout en présentant des risques minimes et en apportant des avantages maximum », explique Glenn Isbell, responsable de programme chez Bell Helicopter. « Le partenariat avec Dassault Systèmes va nous permettre de relever ces défis avec la mise en Å“uvre d'une solution intégrée qui, en déployant un ensemble de bonnes pratiques, nous aidera à mieux gérer et à diffuser les informations relatives à nos produits au plan mondial de façon sécurisée, à la fois au sein de notre entreprise et d'un bout à l'autre de la chaîne logistique ».

Ce déploiement va par ailleurs permettre à la société de veiller en permanence à la conformité de ses opérations, ce qui constitue un élément fondamental de son activité. Spécialisé dans le développement d'hélicoptères civils et militaires, Bell Helicopter doit mettre en Å“uvre des processus et des systèmes conformes à des exigences de différentes origines. Grâce à la solution Enovia Aerospace & Defense Accelerator for Program Management, Bell va pouvoir automatiser de façon considérable ses demandes de certifications auprès de la FAA (Federal Aviation Administration), tout en répondant aux exigences spécifiques des programmes militaires du Département américain de la Défense (DoD). Parmi les autres fonctionnalités de cette solution, figurent la définition d'éléments objectifs assurant la mise en conformité à la directive Contrat Compliance & Closure, la certification à la norme ISO 9000 et la définition de gabarits pour la certification CMMI (Capability Maturity Model Integration), en favorisant l'utilisation de processus lean.

Sites des entreprises citées :
http://www.bellhelicopter.com/fr/
http://www.3ds.com/fr/

Jean-François Preveraud

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Le projet Euroglider de planeur à motorisation électrique valide son concept en vol

Le projet Euroglider de planeur à motorisation électrique valide son concept en vol

Rassemblant une association, des industriels et des écoles d'ingénieurs, le projet Euroglider vise à créer un[…]

Electriques, connectés, autonomes... les véhicules de l'IAA qui (re)donnent le sourire

Electriques, connectés, autonomes... les véhicules de l'IAA qui (re)donnent le sourire

Le design génératif offre une cure de jouvence au minibus Volkswagen

Le design génératif offre une cure de jouvence au minibus Volkswagen

Vers le prototypage fonctionnel

Vers le prototypage fonctionnel

Plus d'articles