Nous suivre Industrie Techno

Ils s'équipent

Industrie et  Technologies
Voici quelques exemples de sociétés qui viennent de compléter l'équipement de leurs bureaux d'études. Leurs responsables nous expliquent leurs motivations. Cette semaine : Procter & Gamble ; Société de Mécanique Magnétique ; Kon-Form Werkzeuge.


Procter & Gamble déploie le PLM comme source d'accès aux données


Procter & Gamble (P&G), premier fabricant mondial de produits de grande consommation, va déployer dans toute l'entreprise la plate-forme PLM Enovia de Dassault Systèmes. Capitalisant sur sa relation de longue date avec Dassault Systèmes, P&G va s'appuyer sur le portefeuille de solutions de l'éditeur pour créer une plate-forme mondiale permettant de gérer le développement de ses produits. P&G utilise également les solutions 3DVia, Simulia, Delmia et SolidWorks de Dassault Systèmes.

P&G va utiliser une plate-forme commune basée sur la technologie V6 de Dassault Systèmes qui intégrera les systèmes existants pour mieux gérer les informations relatives à ses différents produits, leurs conditionnements et les processus. Cette plate-forme va permettre aux employés de P&G de gagner du temps lors de leurs recherches de données produit. Elle va également contribuer à améliorer la précision des informations et à accélérer le processus de développement, dans la mesure où toutes les informations relatives à la définition d'un produit seront consultables à partir d'une interface unique.



« Nous sommes ravis d'étendre notre partenariat avec Dassault Systèmes et impatients de poursuivre notre collaboration avec la mise en place d'une solution conçue pour faciliter le développement de nouveaux produits et accessible à tous les niveaux de l'entreprise », estime Michael Telljohann, Directeur PLM, Procter & Gamble. « Dans un groupe aussi vaste que le nôtre, comprenant autant de marques et de produits, et où autant de régions géographiques prennent part aux processus de conception et de fabrication, le PLM nous permet de gagner du temps et d'améliorer nos résultats. P&G gagne ainsi en productivité et en capacité d'innovation ».

En s'appuyant sur les 16 000 utilisateurs Enovia existants (12 000 en interne et 4 000 à l'extérieur de l'entreprise) du département Corporate Standards Systems, P&G va implémenter la solution Enovia Consumer Package Goods (CPG) Accelerator for Global Specification Management, afin de mieux gérer des produits couvrant plusieurs marques et plusieurs marchés. Cette approche réduira le nombre de systèmes de mise en conformité aux réglementations applicables, le coût des matières premières, les temps de cycles et les coûts de main d'Å“uvre.

La vision de P&G, incarnée par le déploiement du PLM dans toute l'entreprise en tant qu'unique source d'accès aux données produits et aux processus, depuis les spécifications jusqu'à la mise en conformité, crée un précédent non seulement pour son marché, mais également pour d'autres secteurs industriels tels que les sciences de la vie et l'habillement.

Sites des entreprises citées :
http://www.fr.pg.com
http://www.3ds.com/fr/


S2M optimise ses machines avec Inventor

S2M, Société de Mécanique Magnétique, qui appartient au groupe SKF depuis le début de l'année 2008, conçoit, fabrique et distribue des paliers magnétiques et des moteurs à grande vitesse. Les produits de la société permettent à des machines d'un encombrement allant de quelques dizaines de centimètres jusqu'à plusieurs mètres, de tourner jusqu'à 120 000 tours par minute ou de supporter des charges de plusieurs dizaines de tonnes, sans aucun frottement ni vibration. Ils sont utilisés dans le monde entier par de clients très variés : des fabricants de compresseurs ; de turbo-expandeurs ; de turbo-générateurs et de pompes turbo-moléculaires.



En 2002, dix années après avoir implanté Autocad et Genius, le choix de S2M s'est rapidement porté vers Inventor d'Autodesk lors du passage à la 3D. La S2M utilise maintenant quatorze licences d'Inventor for Routed Systems gérées par un serveur de licences, et réparties entre trois services : le bureau d'études mécanique ; le bureau d'études électronique et le service méthodes mécaniques. Chacun de ces postes dispose également d'Autocad Mechanical pour pouvoir réutiliser les plans déjà réalisés sur Autocad.

Du 2D au digital prototyping

« Autocad Mechanical et Inventor ont su accompagner le développement de notre société. Nous sommes passés en quelques années du stade de la conception et de la réalisation de prototypes assurée par 60 personnes à celui d'une production plus industrielle au sein d'une société internationale de 200 personnes », explique Armand Lapierre, le responsable du bureau d'études mécanique. « Il nous fallait donc une solution qui suive cette évolution. Cette possibilité nous a été offerte par les logiciels d'Autodesk, la solution combinée Inventor/Autocad Mechanical nous a vraiment facilité la transition de la 2D à la 3D ».

La mise en place de la CAO 3D au sein d'un bureau d'études utilisant un logiciel de CAO 2D n'est possible qu'avec une volonté affirmée de son responsable. C'est ce qui a conduit à l'adoption d'Autodesk Inventor chez S2M, même si jusqu'alors l'utilisation d'Autocad semblait suffire aux besoins de l'entreprise.

« Les logiciels comme Inventor commençaient à se généraliser, à l'heure où nous devions faire le choix de nouveaux d'outils. Il nous a semblé essentiel de passer à la vitesse supérieure avec des outils permettant notamment la mise à jour automatique des sous-ensembles dès qu'une modification est apportée à un composant », explique Armand Lapierre.

« Le gain apporté par l'utilisation d'Inventor par rapport à Autocad est énorme. On rentre plus dans les détails qu'en 2D, les plans produits sont plus riches et contiennent plus d'informations utiles », confie Stéphane Lafon, projeteur au sein du bureau d'études mécanique. « Les gains en qualité sont également importants car l'utilisation de la 3D permet de réduire notablement les erreurs comme les interférences. Le calcul des masses et des centres de gravité est très utile pour bien connaître la répartition des masses de nos modules. Ces fonctionnalités nous aident à mieux les concevoir ».

Un lien direct avec le 2D pour la fabrication

« Les échanges de géométrie avec nos sous-traitants d'usinage se faisant encore en 2D, la possibilité de créer des fichiers natifs au format Autocad depuis Inventor nous garantit une fiabilité totale de l'information avec ces sociétés partenaires », ajoute Stéphane Lafon.

D'après Armand Lapierre, l'utilisation d'Inventor au bureau d'études mécanique est aussi un plus commercial indéniable. En effet, dans leurs relations avec leurs clients, cet outil est une excellente vitrine tout à fait cohérente avec le haut niveau technologique des produits conçus.

La visualisation en trois dimensions d'une coupe de l'assemblage complexe d'un palier de turbomachine est plus facilement interprétée lorsque les interlocuteurs ne sont pas rompus aux techniques de représentation normalisées des dessins techniques.

Sites des entreprises citées :
http://www.s2m.fr
http://www.autodesk.fr


Kon-Form gère ses projets avec MyWorkPlan

Devant remplacer son système ERP qui datait de 20 ans, Kon-Form Werkzeuge GmbH, un fabricant d'outillages et de moules situé à Hatzfeld-Reddighausen en Allemagne, a choisi le logiciel de gestion de projets MyWorkPlan de Sescoi.

Celui-ci ayant été conçu pour répondre aux besoins des fabricants à l'affaire, c'était donc l'idéal pour le mode de travail de Kon-Form. Disposant d'un volume considérable d'anciennes données et d'un système de numérotation existant, la société devait être sûre que MyWorkPlan pouvait intégrer ces informations.

« Nous avons personnalisé le logiciel et transféré nos données principales en quatre semaines, réalisant ainsi une transition sans faute vers MyWorkPlan. Et toute personne raisonnablement expérimentée en informatique peut faire la même chose », estime Matthias Richard, le cofondateur de Kon-Form.



La société établit environ 600 devis par an et produit 40 à 50 outils. Pour établir un devis, MyWorkPlan peut se référer à des données historiques et analyser les dessins du client. « Nous pouvons créer des devis très précis sur la base des coûts des articles et des processus d'usinage prédéfinis. Nous sommes désormais en mesure de préparer un devis en moins de 15 minutes », explique Matthias Richard. Par ailleurs, Kon-Form peut vérifier les dates de livraison en exécutant une simulation de planning pour vérifier la capacité disponible avant même la commande de l'outil.

Une fois qu'une commande est reçue, Kon-Form transfère les informations détaillées du devis à la production en un clic de souris. Des écrans tactiles permettent le suivi et l'enregistrement des commandes dans l'atelier. Selon Matthias Richard : « Une courte session de formation : c'est tout ce qui a été nécessaire à nos opérateurs pour se familiariser avec le système. C'est plus rapide, plus économique et plus précis, que nos anciennes méthodes d'enregistrement de données manuelles. De plus, la disponibilité des données en temps réel permet aux responsables de voir l'avancement des tâches dans l'atelier au fur et à mesure de leur exécution ».

En particulier, MyWorkPlan est capable d'enregistrer les seules tâches machine. « Il est fréquent pour les opérateurs de commencer une tâche sur une machine, puis de passer à une autre tâche, laissant la machine fonctionnée sans surveillance. MyWorkPlan peut séparer les heures de l'opérateur et de la machine très simplement, ce qui est un outil important pour nous ».

De plus, MyWorkPlan regroupe toute la documentation relative à un projet, formant une archive complète incluant les dessins, courriers électroniques, documents de livraison et de qualité. Ce qui permet de fournir aux clients l'historique complet de leur projet. La société a également conçu et créé l'ensemble de sa propre documentation dans MyWorkPlan. « La qualité et l'aspect de la documentation sont professionnels et reflètent bien notre société ».

Sites des entreprises citées :
http://www.kon-form.de
http://www.sescoi.com

Jean-François Prevéraud

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Le design génératif offre une cure de jouvence au minibus Volkswagen

Le design génératif offre une cure de jouvence au minibus Volkswagen

Le constructeur automobile Volkswagen et l'éditeur de logiciel de CAO Autodesk ont travaillé ensemble pour moderniser le design du[…]

Vers le prototypage fonctionnel

Vers le prototypage fonctionnel

Qui est Cobot ++, le puissant robot collaboratif que développe l’IRT Jules Verne pour Airbus ?

Qui est Cobot ++, le puissant robot collaboratif que développe l’IRT Jules Verne pour Airbus ?

Cinq innovations de production développées à l'IRT Jules Verne

Cinq innovations de production développées à l'IRT Jules Verne

Plus d'articles