Nous suivre Industrie Techno

Ils s'équipent

Industrie et  Technologies
Voici quelques exemples de sociétés qui viennent de compléter l'équipement de leurs bureaux d'études. Leurs responsables nous expliquent leurs motivations. Cette semaine : 42 Surfboards ; BCP Engineers & Consultants ; Sulzer Pumps.


42 Surfboards lance le surf durable grâce à Inventor

42 Surfboards est un fabricant de planches de surf hautes performances basé dans l'Oregon (USA) qui utilise des bois locaux provenant de la sylviculture durable. En évitant les matériaux classiquement utilisés pour cette application, comme la mousse et le balsa, qui ont un équivalent carbone élevé, 42 Surfboards propose aux surfeurs une alternative qui limite l'impact de ce sport sur l'environnement.



En effet, pour obtenir la densité voulue, la mousse et le balsa sont les matériaux le plus souvent utilisés par les fabricants industriels de planches de surf. Malheureusement, ces deux matériaux ne sont pas très résistants. Les planches sont souvent endommagées par des chocs, voire se cassent au bout de quelques mois et il faut les remplacer. De plus, la mousse et le balsa présentent des inconvénients pour l'environnement. La mousse est fabriquée à partir du pétrole par un procédé extrêmement toxique. Quant au balsa, il doit être transporté depuis l'Amérique du Sud vers le reste du monde, ce qui entraîne des émissions de carbone importantes. Le bois de feuillus est plus solide et sert depuis des siècles à fabriquer les planches de surf. Par contre, il est très lourd, ce qui nuit à la rapidité et à la maniabilité de la planche.

Grâce à l'utilisation d'Inventor d'Autodesk, 42 Surfboards a pu créer une nouvelle génération de planches de surf, en tirant parti de la solidité de bois locaux tels que l'épicéa et le peuplier, tout en atteignant la même légèreté et des performances similaires qu'avec des matériaux plus légers comme la mousse ou le balsa.

Les outils de modélisation 3D d'Inventor permettent de définir numériquement la forme d'une pièce de bois et de créer un panneau ayant exactement l'épaisseur voulue. En définissant avec exactitude la forme du bois, 42 Surfboards allège la planche tout en optimisant sa robustesse et crée ainsi un surf solide, à la fois très rapide et extrêmement manÅ“uvrant.

« Inventor, c'est la différence entre se contenter de rêver d'une idée et la mettre en pratique », estime Lars Bergstrom, président de 42 Surfboards. « Grâce à la modélisation solide, nous pouvons concevoir nos planches avec une précision de l'ordre du millième de pouce et les fabriquer en respectant exactement la conception. Sans cette fonction, nous resterions très loin de la tolérance nécessaire à nos surfs, et nous ne pourrions pas utiliser le bois récolté dans nos régions provenant d'exploitations durables ».

42 Surfboards utilise également la démarche Digital Prototyping pour explorer rapidement de nouvelles idées et concepts de produits sans être obligé d'investir du temps et de l'argent dans des prototypes réels. En conséquence, le constructeur propose désormais sept modèles différents de planches de surf, totalement en bois. Tous bénéficient d'une durée de vie illimitée et vont à l'encontre de la notion de "planche jetable", due à des décennies de surfs en mousse et balsa, économiques mais fragiles.

Sites des entreprises citées :
http://www.42surfboards.com
http://www.autodesk.fr


BCP Engineers modifie les centrales de Xcel Energy à l'aide de Delmia

Le cabinet d'ingénierie BCP Engineers & Consultants, spécialiste du domaine nucléaire, et la société Xcel Energy, qui exploite deux centrales nucléaires aux États-Unis dont la puissance cumulée est d'environ 1 700 mégawatts, adoptent les solutions Delmia de Dassault Systèmes, pour gérer la modification et l'installation des systèmes mécaniques dans ces centrales.

BCP Engineers & Consultants et Dassault Systèmes vont collaborer avec Xcel Energy pour programmer et planifier le projet d'installation des systèmes mécaniques GEZIP (General Electric Zinc Injection Process) de la centrale exploitée à Monticello.

Ainsi, les solutions Delmia DPM Assembly, Human Builder et Human Task Simulation y seront utilisées pour les tâches de planification et de simulation liées à la mise à niveau critiques des systèmes mécaniques dans le cadre de l'augmentation de la capacité de génération d'énergie de la centrale. Les solutions Delmia sont directement utilisées pour optimiser les processus de programmation, de planification et d'installation, et ainsi réduire les périodes d'indisponibilité.

L'expérience industrielle a démontré que l'utilisation du processus GEZIP d'injection de zinc permet de réduire de façon significative les doses de radiations auxquelles sont exposés les opérateurs pendant les périodes d'indisponibilité de réacteurs à eau pressurisée exploités à travers le monde. L'installation de nouveaux systèmes ou la modification des systèmes existants est un défi de taille pour l'industrie nucléaire civile. De plus, compte tenu de la planification serrée des indisponibilités, il est crucial que les processus de transfert, de déplacement et d'installation, ainsi que les branchements tels que le système GEZIP aient lieu dans le cadre de plans et de programmes de travaux définis. Il est également impératif d'éviter toute surprise et impact sur les activités dépendantes ou d'autres ressources pendant les processus d'installation ou de maintenance.

« L'utilisation de cette technologie 3D pour créer le modèle GEZIP et les simulations correspondantes s'est avérée pratique et efficace. Elle dispose en outre du potentiel nécessaire pour gérer différents projets dans des centrales nucléaires. Le retour d'information industriel a été excellent », explique Darrell Turner, Chef du projet chez BCP Engineers & Consultants.

Delmia, ainsi que le logiciel de conception Catia, ont été utilisés pour développer un modèle englobant plusieurs scénarios d'installation du modèle GEZIP. Cette capacité de simulation optimise les processus de programmation, de planification et d'installation, avec une réduction des indisponibilités et un meilleur respect des programmes définis.

Sites des entreprises citées :
http://www.bcpengineers.com
http://www.xcelenergy.com
http://www.3ds.com/fr/


Sulzer Pumps améliore et réduit son cycle de développement avec PTC

Après comparaison approfondie des offres de six fournisseurs de solutions de gestion du cycle de vie de produits (PLM), Sulzer Pumps, fournisseur de pompes centrifuges, sélectionne le système de développement produits de PTC basé sur les logiciels Windchill PDMLink, Windchill ProjectLink et ProductView, pour mener à bien son initiative globale de développement.



Sulzer Pumps développe des pompes centrifuges pour les secteurs du gaz, des hydrocarbures, de l'énergie et de l'eau, ainsi que pour l'industrie papetière. Son offre comprend aussi bien des pompes spécifiques, spécialement adaptées aux besoins de ses clients, que des gammes de produits standard essentiellement destinées à l'industrie papetière. La croissance rapide de son activité à l'échelle mondiale au cours des dernières années, oblige Sulzer Pumps à gérer de délicats processus de configuration de produits et de gestion des changements, au sein d'un environnement CAO complexe.

C'est pourquoi l'entreprise a décidé, après un long benchmark, de mettre en Å“uvre Windchill afin d'améliorer la coopération entre les ingénieurs chargés de la conception de nouveaux équipements et les services de support client, ainsi qu'entre les différents sites de fabrication et d'assemblage. Par ailleurs, l'entreprise souhaitait parallèlement réduire ses délais de mise sur le marché, simplifier la réutilisation des informations, et améliorer ses temps de réponse ainsi que son efficacité de conception. Les fonctionnalités complètes et visuelles de collaboration de ProductView permettent une coopération globale en offrant un accès intuitif aux informations produits, tout le long du processus de développement et pour tous les collaborateurs.

« Nous avons mené une enquête approfondie en trois étapes pour sélectionner, parmi les six fournisseurs de PLM en lice, celui qui serait le mieux à même de gérer la coopération entre nos sites disséminés utilisant des données d'ingénierie multi-CAO et d'assurer l'intégration avec SAP notre système d'ERP déjà en place, afin de permettre l'échange des nomenclatures d'ingénierie et de fabrication », explique Ralf Gerdes, directeur de la recherche et du développement chez Sulzer Pumps. « Nous avons finalement opté pour PTC, car nous avons été séduits par l'architecture logicielle évolutive et basée sur le Web de son système de développement produits, ainsi que par son approche modulaire de la mise en Å“uvre. Grâce à cette architecture système, nous disposons de suffisamment de souplesse pour définir un calendrier de mise en Å“uvre adapté à chaque site. Tous ces avantages sont encore renforcés par l'expertise de PTC en matière de développement produits, qui offre les fonctionnalités dont nous avons besoin pour atteindre nos objectifs commerciaux ».

A terme, Sulzer Pumps projette de mettre en place plusieurs centaines de licences Windchill, réparties sur ses sites de développement, de fabrication et d'assemblage dans le monde entier. Parallèlement, l'organisme GSO (Global Service Organization) de PTC assurera des services de conseil et d'assistance à la mise en Å“uvre, ainsi que des formations dédiées par l'intermédiaire de la PTC University.

Sites des entreprises citées :
http://www.sulzerpumps.com
http://www.ptc.com

Jean-François Prevéraud

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

C'est un nouveau scandale sanitaire. Après l'affaire des implants mammaires « PIP », une enquête du[…]

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

Plus d'articles