Nous suivre Industrie Techno

Ils s'équipent

Industrie et  Technologies
Voici quelques exemples de sociétés qui viennent de compléter l'équipement de leurs bureaux d'études. Leurs responsables nous expliquent leurs motivations. Cette semaine : Stremler ; Toyota Boshoku America ; Toshiba Semiconductors.


Stremler utilise SolidWorks, l'espéranto du groupe Assa Abloy

Stremler est une filiale du groupe Assa Abloy, spécialiste des systèmes de sécurité de portes, qui conçoit et fabrique une large gamme de serrures et accessoires. Elle a décidé d'utiliser SolidWorks accélérer le développement de ses produits en les standardisant, tout en d'optimisant aussi sa communication avec les autres sociétés du groupe, ses clients et ses sous-traitants.

La standardisation à l'aide de SolidWorks permet à la société d'échanger de nombreuses donnés 3D avec plus de 100 autres entreprises dans le groupe Assa Abloy, elles aussi équipées des solutions SolidWorks. « Il nous fallait un outil fiable, multilingue, et surtout suscitant l'adhésion de tous. SolidWorks nous permet d'avoir un langage commun, à la fois avec les autres sociétés du groupe, mais également avec nos clients et nos fournisseurs », constate Denis Placette, responsable projet chez Stremler.

En effet, la société a largement réduit son cycle de conception grâce aux familles de pièces incluses dans SolidWorks, qui permettent aux concepteurs de créer de multiples configurations et de les valider. Denis Placette explique : « SolidWorks nous donne la possibilité de développer plusieurs variantes d'une pièce en même temps. Par exemple nous pouvons dessiner toutes les tailles d'une gamme de serrures sur le même fichier de conception, ce qui réduit considérablement nos délais d'étude, mais aussi les sources d'erreurs ».



Le groupe Assa Abloy souhaite maintenant mettre en place une bibliothèque de composants standard répertoriant la multitude de pièces conçues par chaque entreprise du groupe. Chaque concepteur aura ainsi accès à une base de données, et pourra réutiliser un composant existant plutôt que de recréer de nouvelles pièces.

Pour chaque nouveau produit, les ingénieurs de Stremler génèrent les vues réalistes associées avec PhotoWorks. Ces vues sont alors présentées à l'équipe de direction qui choisit les meilleures pour une utilisation marketing. Rappelons que, totalement intégré à SolidWorks, le module PhotoWorks permet aux utilisateurs de créer des images aussi réalistes que des photos.

SolidWorks, au travers de son module eDrawing, est aussi un véritable outil de communication avec l'ensemble des collaborateurs de Stremler, mais également avec ses clients et ses fournisseurs. En effet, eDrawing permet à la société d'envoyer un modèle 3D à ses interlocuteurs, sans que ceux-ci aient besoin d'un outil de CAO pour le visualiser, le commenter ou le manipuler.

C'est l'intégrateur Axemble, qui a assuré l'implémentation du logiciel, la formation ainsi que le support.
Sites des entreprises citées :

http://www.stremler.fr
http://www.axemble.com
http://www.solidworks.fr 


Toyota Boshoku America réduit son cycle de prototypage grâce à Lectra

Toyota Boshoku America est l'un des principaux fournisseurs nord-américain d'intérieurs automobiles : sièges, garnitures des portières, ciels de toit, tapis de sol et moquettes, etc. Son site Recherche & Développement situé près de Detroit développe les prototypes d'intérieur pour Toyota et General Motors.

Pour répondre aux exigences des clients souhaitant des intérieurs à la fois silencieux, confortables et haut de gamme, les sièges, de plus en plus complexes, sont plus difficiles à fabriquer. Ils sont désormais équipés de nouvelles fonctionnalités telles que des coussins arrière ajustables, des systèmes de détection d'occupants, des systèmes de chauffage et de refroidissement, ainsi que des dispositifs de divertissement avancés. Des airbags latéraux, également intégrés aux sièges, doivent se déclencher à travers les coutures des garnitures du siège exactement au bon endroit.




Dans le même temps, les plannings de développement des produits ont également été raccourcis. Ainsi, la durée entre la conception initiale et le prototype est dorénavant de quatre semaines environ, soit près de la moitié du temps nécessaire, il y a quelques années seulement.

Auparavant, pour développer les prototypes, les ingénieurs de Toyota Boshoku America numérisaient les formes des sièges en mousse, développaient les patrons en cuir, vinyle ou autre matière et les coupaient ensuite manuellement. Dépourvue de la précision indispensable au bon respect des contraintes rigoureuses de l'industrie automobile, cette méthode requérait, en outre, beaucoup de temps. En effet, deux à trois heures étaient nécessaires à la découpe d'une seule garniture de siège.

En quête permanente d'une amélioration de ses processus de développement, la société Toyota Boshoku America recherchait une solution de découpe qui permettrait aux ingénieurs d'accélérer la phase de prototypage et de garantir le bon fonctionnement des patrons conçus et développés lors des phases de production et de prototypage. Après avoir évalué plusieurs solutions de découpe, Toyota Boshoku America a opté pour le découpeur automatique VectorAutoFX de Lectra. « Nous avons choisi le découpeur VectorAuto de Lectra au vu de notre précédente expérience avec des découpeurs Lectra », explique Jon Gill, ingénieur en chef pour le groupe ingénierie des équipements - garnitures.

Une chaîne intégrée

Lors de la phase de prototypage, Toyota Boshoku America numérise et définit les pièces des patrons grâce à Formaris, le logiciel de patronage de Lectra. Puis, le prototype est importé dans l'application DiaminoTechTex de Lectra qui permet de créer et réaliser les placements. Ces placements sont ensuite envoyés directement au système de découpe automatique VectorAuto pour une utilisation optimale de la matière et une productivité élevée.

Toyota Boshoku America respecte ainsi des tolérances de coupe strictes dans son environnement de production. « Les pièces sont découpées avec beaucoup plus de précision qu'avec notre ancien matériel », explique Jon Gill. Et d'ajouter : « Nous pouvons maintenant effectuer des découpes à rayon serré, avec un rayon lisse et continu, à la place de découpes irrégulières que nous obtenions avec les découpeurs à lame. Nos pièces respectent bien nos tolérances et nous obtenons un bien meilleur ajustage de nos patrons sur les formes des sièges ».

L'amélioration de la précision de la découpe permet de réduire le nombre de modifications de conception, généralement nécessaires sur le site de production suite à des erreurs de découpe ou des difficultés de production. Les équipes de production peuvent désormais évaluer la conception des garnitures des sièges durant le prototypage et savent que les pièces seront identiques lors de la production. De plus, il est facile et rapide de découper 5 à 10 garnitures de sièges à la fois pour le prototypage, quelle qu'en soit la matière.

« Le VectorAuto est un outil très polyvalent. Nous coupons facilement tous les types de matière pour l'automobile, avec des résultats exceptionnels sur le vinyle. Grâce à la lame à vitesse variable, il y a moins de friction et donc moins d'échauffement de la matière », conclu Jon Gil.

Sites des entreprises citées :
http://www.toyota-boshoku.co.jp/en/
http://www.lectra.com


Toshiba traites les défauts de fabrication de ses puces dès la conception

Toshiba sélectionne la plate-forme Calibre DFM de Mentor Graphics pour son flot d'extraction de paramètres (Device Extraction Flow) destiné à contrôler la variabilité des procédés de fabrication à 45 nm et au-delà. « Au stade de la conception, les actions ayant pour objectif de minimiser l'impact de la variabilité des procédés de fabrication, est essentielle pour conserver un avantage concurrentiel dans le domaine des technologiques avancées », constate Fumitomo Matsuoka, responsable de l'Advanced Logic Technology Department, de la System LSI Division de Toshiba.




Les outils Calibre aident Toshiba à atteindre ses objectifs de précision des paramètres des circuits grâce à la simulation lithographique fine des interactions entre les dispositifs de géométries très réduite. Une collaboration étroite entre les ingénieurs des départements de conception des circuits et ceux créant les dispositifs de fabrication a permis à Toshiba de développer un flot d'extraction de paramètres systématique élaboré, qui, intégré au flot du procédé lithographique produit des modèles de transistor plus précis intégrant des effets réels qui deviennent importants au delà de 45 nm.

Toshiba a fait de la plate-forme Calibre DFM une technologie clé dans sa méthodologie de conception prenant en compte la variabilité du process en raison de sa haute précision et de sa compatibilité avec son flot complet de conception. En mettant en place une telle approche, va au-delà de la suppression des défauts catastrophiques qui affectent le rendement et aborde les problématiques paramétriques qui affectent le rendement.

La solution Calibre DFM comporte la fonction Calibre LFD (Litho-Friendly Design), entièrement intégrée aux fonctions Calibre LVS ADP (Advanced Device Parameter), qui permet d'extraire les dimensions essentielles du dispositif depuis les contours modélisés à l'aide de la solution LFD, afin de déterminer un ensemble équivalent de paramètres applicables pour les dispositifs. Les paramètres ainsi obtenus reflètent les formes définitives des dispositifs. Ces paramètres peuvent alors être reliés à un modèle Spice, afin de simuler précisément le fonctionnement du dispositif réel.

En ce qui concerne les paramètres de dessin, le composant LVS Calibre est conforme aux modèles répondant aux dernières normes industrielles et intègre les modèles spécifiques au type de fonderie, afin de gérer les effets de déformation importants. L'association des fonctionnalités des solutions Calibre LFD et LVS offre une solution intégrée complète qui améliore les simulations Spice grâce à des résultats plus précis qui reflètent de manière plus réelle le comportement du silicium.

Sites des entreprises citées :
http://www.semicon.toshiba.co.jp
http://www.mentor.com

Jean-François Prevéraud


Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Le design génératif offre une cure de jouvence au minibus Volkswagen

Le design génératif offre une cure de jouvence au minibus Volkswagen

Le constructeur automobile Volkswagen et l'éditeur de logiciel de CAO Autodesk ont travaillé ensemble pour moderniser le design du[…]

Vers le prototypage fonctionnel

Vers le prototypage fonctionnel

Qui est Cobot ++, le puissant robot collaboratif que développe l’IRT Jules Verne pour Airbus ?

Qui est Cobot ++, le puissant robot collaboratif que développe l’IRT Jules Verne pour Airbus ?

Cinq innovations de production développées à l'IRT Jules Verne

Cinq innovations de production développées à l'IRT Jules Verne

Plus d'articles