Nous suivre Industrie Techno

Ils s'équipent

Industrie et  Technologies
Voici quelques exemples de sociétés qui viennent de compléter l'équipement de leurs bureaux d'études. Leurs responsables nous expliquent leurs motivations. Cette semaine : ISI-Process ; Lenovo ; Shanhaiguan Shipbuilding Industry


ISI-Process collabore avec ses clients avec la plate-forme PI3C

ISI-Process est une filiale du groupe Vinci, située près de Clermont-Ferrand (63), qui intervient en tant que maître d'Å“uvre pour ses clients, dans le cadre d'études et de réalisations industrielles. « Nous intervenions à l'origine comme intégrateurs de différents biens d'équipements, mais je considérais que notre évolution passait par la diversification, donc aujourd'hui, nous concevons et fabriquons des machines spéciales complètes, en partant du cahier des charges, jusqu'au montage sur site », explique François Gsell, directeur de la société.

La particularité d'ISI-Process sur le marché est d'assurer la gestion globale d'un projet, en s'appuyant à la fois sur ses compétences internes pour la conception, les achats, le montage et le suivi, et sur des compétences externes de partenaires/sous-traitants, pour la fabrication, les automatismes, l'électronique, etc. « Notre méthodologie de travail implique, bien évidemment, de nombreux échanges, un suivi sans faille et un pilotage rigoureux. Pour nous démarquer face à nos concurrents, nous devons offrir à nos clients, comme à nos partenaires, un confort de travail, ainsi qu'une traçabilité et une sécurité irréprochables ».

Pour ce faire, ISI-Process utilise la plate-forme de travail collaboratif de PI3C depuis 2 ans. « Nous l'avions mise en place pour faciliter les échanges autour d'un gros projet à l'international. Dans un premier temps, nous l'avons limité ou presque à ce contrat, mais déjà nous savions que cela répondait à nos besoins en terme d'ingénierie collaborative. En effet, le mode ASP nous permettait d'utiliser des outils dans lesquels nous n'aurions pas pu investir, mais qui devenaient pour nous un véritable différenciateur sur le marché », constate François Gsell.

Depuis son usage a été généralisé. Aujourd'hui, les 15 chefs de projet utilisent cet outil d'ingénierie collaborative en mode ASP pour sécuriser et maîtriser le pilotage de leurs projets. Ainsi les sous-traitants sont assurés d'avoir, dans un espace confidentiel, des données mises à jour en temps réel, et les clients peuvent en visualiser à distance l'avancement.

« Moi-même je l'utilise également, pour faire un point régulier sur l'état d'avancement de l'ensemble des machines spéciales en conception chez nous. Cela me permet de réagir rapidement s'il y a le moindre problème ou retard. Plus nous avançons dans l'utilisation de la plate-forme, plus nous nous formons, et plus nous trouvons de nouvelles applications à mettre en place au sein d'ISI-Process. C'est devenu pour nous un espace commun d'échanges. Espace que nous pouvons consulter quel que soit l'endroit où nous nous trouvons et quel que soit notre rôle dans le process global. C'est aussi un service "plus" que nous offrons à nos clients et à nos partenaires, en leur évitant notamment de nombreux déplacements », conclu François Gsell.

Parmi les principaux avantages constatés depuis la mise en service de l'utilisation de cette plate-forme sont : la sécurisation et la traçabilité des échanges ; la gestion des intervenants et de leur rôle ; la visualisation interactive des co-conceptions et l'optimisation du temps de validation ; l'optimisation des délais et des coûts ; la mise en place d'échanges sécurisés entre les monteurs et l'entreprise, quel que soit l'endroit de l'installation dans le monde.

Sites des entreprises citées :
http://www.pi3c.com


Lenovo équipe son nouveau centre de simulation avec Simulia

Lenovo, l'un des premiers fabricants mondiaux de PC, va déployer les outils de la solution Simulia de Dassault Systèmes dans le cadre du centre de simulation qu'il vient de créer au sein de son Innovation Design Center (IDC). Ce nouveau centre a notamment choisi les logiciels d'analyse par éléments finis Abaqus pour évaluer, tout au long de la phase de conception, les performances réalistes de ses produits portables et de ses PC.

« La fiabilité et la qualité constituent deux défis majeurs pour les produits d'électroniques et informatiques », constate Zhifeng Xin, responsable du Lenovo IDC. « Nous utilisons Abaqus pour analyser la conception de tous nos produits, qu'il s'agisse d'ordinateurs de bureau ou de portables, de téléphones mobiles ou de serveurs. En nous associant à Dassault Systèmes pour créer notre nouveau centre de simulation, nous allons pouvoir déployer avec son offre Simulia des méthodes d'analyse performantes qui nous permettront d'accélérer le développement de produits de haute qualité disposant des meilleurs atouts pour s'imposer sur le marché ».



Lenovo utilise le logiciel Abaqus pour simuler les chocs dynamiques, les échanges thermiques, les vibrations, la fatigue et d'autres caractéristiques de performances réalistes de ses produits. Pour évaluer et réduire le niveau de bruit et de vibrations des ordinateurs de bureau, Abaqus calcule les fréquences propres de l'ordinateur assemblé. Les ingénieurs de conception peuvent ainsi savoir quelles pièces doivent être modifiées et où il convient d'ajouter des matériaux permettant de réduire le niveau sonore et d'allonger la durée de vie de l'ordinateur.

Concernant les essais de chute virtuelle des téléphones mobiles, Lenovo utilise Abaqus pour simuler les contraintes et les déformations subies par les téléphones en cas de chute sous différents angles. Ces tests virtuels permettent, le cas échéant, d'identifier les modifications de conception nécessaires et de déterminer si le produit répond aux exigences de performances.

Sites des entreprises citées :
http://www.lenovo.com/fr
http://www.3ds.com/fr 


Shanhaiguan Shipbuilding Industry passe au 3D avec Cadds 5

Shanhaiguan Shipbuilding Industry (SHGSIC), un acteur chinois incontournable dans le secteur de la construction et de la réparation navale, choisit Cadds 5, la solution CFAO de PTC dédiée à la construction navale, comme plate-forme de conception standard. L'entreprise va ainsi migrer de son ancien système de DAO 2D vers une plate-forme de conception 3D complète et intégrée. De plus, pour faire face aux défis d'une concurrence croissante et développer ses capacités de conception, Shanhaiguan Shipbuilding Industry a décidé de mettre en place un environnement de conception collaboratif autour de Cadds 5.

« Grâce à notre partenariat avec PTC, nous avons pu mettre en Å“uvre un environnement de conception collaboratif, qui a permis une synchronisation rapide des données produits et une amélioration de la qualité de conception », explique Gao Fusheng, vice-ingénieur en chef et responsable du bureau de conception de Shanhaiguan Shipbuilding Industry. « Face à un secteur de la construction navale en plein essor en Chine, la mise en Å“uvre de Cadds 5 améliore sensiblement nos capacités de développement de produits et contribue à préserver notre compétitivité ».




Jusqu'ici, l'activité principale de l'entreprise était la réparation de navires. L'utilisation d'une application 2D avait généré de sérieux goulets d'étranglement et des pratiques de tracé inefficaces, tout en faisant obstacle à une bonne coopération entre les équipes de conceptions intégrées, ce qui s'était traduit par des retards de développement considérables.

Afin d'accélérer son évolution vers une réelle activité de construction navale, en tirant profit des fonctionnalités de conception numérique et de modélisation 3D, SHGSIC s'est tourné vers les solutions PTC. Après la mise en Å“uvre de Cadds 5, les équipes de développement de produits intégrées ont pu travailler plus efficacement, de façon collaborative, ce qui a permis à SHGSIC de réaliser des économies considérables de temps et de matériaux.

Sites des entreprises citées :
http://www.shgsic.com
http://www.ptc.com

Jean-François Prevéraud


Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

C'est un nouveau scandale sanitaire. Après l'affaire des implants mammaires « PIP », une enquête du[…]

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

Plus d'articles